Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Near to you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Jer' ♣ "Nothing can ever be perfect"

♠ courrier posté : 2815
♠ crédits : fleurdeneige
♠ wellington suburbs : Store Lane


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Journaliste & Photographe
♠ mood :: SICK
♠ address book ::

MessageSujet: Near to you Lun 8 Aoû 2011 - 9:30


Le temps était passé depuis mon hospitalisation. Cela faisait quasiment un mois que je reprenais une vie normale. Je ne pouvais pas encore dire que tout allait bien parce que cette tumeur persistait mais je me sentais quand même chanceux. Cet épisode m'avait permit de me rendre compte des choses qui étaient vraiment importantes pour moi. J'avais pris trop l'habitude de vivre sans faire de projets, de ne m'accrocher à rien. Le fait est que maintenant, j'étais davantage conscient de l'importance de la vie. Ce que fais que j'avais sans doute pris des décisions différentes de ce que j'aurais pu prendre si la maladie n'avait pas croisé ma route. Je dois admettre que ce soir là, je ne serais probablement pas là où je suis, c'est à dire dans ce bar, à trinquer avec mes collègues du Wellington Post. Mais finalement c'était ça la vie. Elle était faîtes d'imprévus et j'avais bien l'intention d'en profiter malgré tout, malgré les dires de certains, malgré le fait que mon espérance de vie était toujours incertaine. Je n'avais vraiment pas envie de devoir me freiner à cause de cette épée de Damoclès. J'étais du genre à foncer et cela n'allait pas changer. Même si on me disait de faire un peu plus attention désormais. J'avais envie de profiter de chaque moment. Et c'est ce que je faisais ce soir là. J'étais dans ce pub, entrain de recevoir quelques cadeaux. J'avais en fait, été trainé jusqu'ici. Mes collègues avaient appris la nouvelle et ils voulaient la fêter avec moi. J'aurais pu me défiler mais cela m'avait fait rire. Alors finalement, je les avais suivi jusqu'à un pub du coin, à quelques mètres du journal. Nous avions tous fini notre journée de boulot et nous étions là, à profiter de la bonne ambiance et des bières qui m'étaient gracieusement offertes. Je m'étais assis au comptoir, avec Jake un de mes plus vieux amis au journal. Il avait à peine un an de plus que moi. Nous étions entrain de parler de ce qui se passait dans ma vie. Je le prenais avec philosophie alors que lui, me disait qu'il se serait enfui à toutes jambes. C'était ce qui faisait notre différence. Même si j'avais de l'estime pour lui, je n'étais pas comme lui. Je n'étais pas du genre à fuir mes responsabilités. Nous en étions là dans la discussion quand mon téléphone sonna. Je l'avais laissé sur le bois devant moi, afin d'être quand même joignable malgré la petite « fête ». Je le prenais donc en main, m'excusant auprès de mon collègue. C'était Zooey. Cela faisait un bail que je ne l'avais pas vu. Depuis notre voyage à Indépendance en fait, où l'on avait assisté à un festival de musique. Elle semblait avoir envie de parler donc je lui donnais rendez-vous au pub. Je raccrochais ensuite après lui avoir donné l'adresse. Je fronçais les sourcils. La voix de Zooey semblait bizarre. J'espérais qu'il n'ai pas de problèmes. Je dois dire que depuis mon opération, j'avais tendance à oublier certaines informations...et j'espérais vraiment ne pas avoir oublié certaines choses nous concernant. Je n'avais pas souvenir que nous nous étions vu avant mon hospitalisation.

Je prenais ma bouteille de bière en main et en buvant une gorgée. Je reportais mon attention sur Jake qui s'amusait avec l'une des peluches qu'on m'avait offert ce soir là. J'avais reçu un tas de peluches ce soir là qui trônait à mes côtés sur ce comptoir. Parfois j'avais du mal à me rendre compte des choses. Je devais à nouveau prendre quelques minutes pour assimiler le tout. Et puis finalement, cette nouvelle vie qui était la mienne me plaisait bien. Alors c'était le principal non. Cela faisait quelques minutes que j'avais raccroché mon tel quand je vis l'étudiante entrer dans le pub. Je lui faisais un signe de main pour lui montrer où j'étais. Il y avait pas mal de monde dans le pub ce soir là et beaucoup de monde était au comptoir. Je l'observais venir à moi.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▬ Roses are red, violets are blue. FUCK YOU WHORE ▬

♠ courrier posté : 2807
♠ multinicks : ND/AE.
♠ crédits : @White Rabbit.
♠ wellington suburbs : High Street


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Genetic's Studies.
♠ mood :: Neutral.
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Near to you Mer 10 Aoû 2011 - 8:04



I LOVE YOU ♥

Le cœur haletant, je venais de courir à travers le cimetière, les jambes épuisées je m'étais alors arrêtée. Fuir, je savais si bien le faire. Je n'aimais pas faire face aux choses quand il s'agissait de sentiments. J'avais fuis un tendre moment avec Matt, pourquoi ? Parce qu'il avait été trop curieux à propos de ma vie, de qui j'étais et de ce que ressentais. Ou bien parce qu'en couchant avec lui je m'étais aperçu d'une chose : c'est que j'aimais Jeremiah. Mais au fond je le savais depuis longtemps, simplement je n'avais pas voulu regarder les choses en face. Seulement en fuyant j'avais eu le sentiment qu'il fallait que je lui parle, qu'il fallait que nous nous retrouvions tous les deux pour que je lui fasse part de ce que je ressentais. Je me fichais de si cela ferait mal ou si ça m'apaiserait, mais il fallait que je me libère de ce poids, avant que j'en étouffe. Je repris mon souffle et décidai de marcher un peu, j'étais tout juste à la sortie du cimetière du coté d'Harvey avenue. Enfin je saisis mon portable, parcouru ma liste de contact et aperçu le nom de Jeremiah. J'hésitai à l'appeler pendant quelques secondes puis rangeai finalement mon portable. Qu'allais-je lui dire ? Non mais c'est vrai, je n'allais pas me pointer devant lui et lui balancer que je l'aimais comme ça ... si ? Puis je passai devant un couple assez écœurant : s'embrassant, mêlant leur ... bave, et semblant si ... heureux. Le bonheur, cela m'effrayait, pourtant n'y avais-je pas le droit ? Je me décidai donc à appeler Jeremiah - « A...allo ... Jer' c'est Zooey. Je ... J'aimerais te parler, j'ai besoin de te parler. C'est ... important. » - Celui-ci me donna alors rendez-vous dans un pub, à quelques pas d'ici. Entendre sa voix et le savoir si près me mettait vraiment la pression. Cela faisait un bout de temps que je ne l'avais pas vu, peut-être qu'inconsciemment je l'évitais. J'avais appris qu'il avait été hospitalisé, sans plus de détails. J'aurais voulu aller le voir à St Luke, mais j'en avais tout bonnement pas eu le courage. Arrivée devant le pub en question, je soufflai un bon coup et remis mes cheveux en place, puis tirai la porte pour entrer. Je cherchai Jeremiah du regard et le trouva assis au comptoir en compagnie d'autres personnes qui semblaient être des amis ou quelque chose du genre. J'avais l'impression qu'il faisait quarante degrés dans ce bar, il y avait beaucoup de monde mais je mis ça sur le compte du stress. Enfin à sa hauteur, je lui adressai un sourire timide - « Salut ... » - je parcourus son visage des yeux, il m'avait tant manqué - « J'espère que je ne dérange pas ... ».

_________________

Did we create a modern myth. Did we imagine half of it. Would happen in a thought from now. Save yourself, the secret is out. To buy the truth. And sell a lie. The last mistake before you die. So don't forget to breathe tonight. Tonight's the last so say good-bye. THE SECRET IS OUT. MODERN MYTH BY 30STM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Near to you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLLATERAL DAMAGE :: « wellington city » :: ◮ harvey avenue-
Sauter vers: