Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez|

A Certain Romance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: A Certain Romance Jeu 30 Juin 2011 - 13:21


Depuis deux bonnes heures, elle chauffait la salle comme jamais. Elle était derrière le micro du Shadow et enchainé les chansons. Sa voix rauque mais mélodieuse résonnait dans la salle et captait l'attention à chaque nouvelle intonation. Elle adorait chanter. C'était peut-être bien la seule chose pendant laquelle elle se sentait réellement elle. Elle se sentait Khora. Et pas cette fille qu'on connaissait ici à Wellington, dans ce bled du Kansas. Et pas la dirigeante des Cavaliers qui faisait sa loi, quelques mètres plus bas, dans le quartier général des noirs. Ici, là, à cet instant précis, sur scène, elle oubliait qui elle était, pas la dirigeante, pas la styliste, pas la garce, juste Khora Collins. Et peu de personne avait la possibilité de voir cette facette de sa personnalité. En meme temps ce n'est pas comme si elle avait envie de la montrer à quiconque. Elle se sentait bien seule et sans attache. L'amour, la vie à deux, les rendez-vous, ce n'étaient pas pour elle. Elle, elle voulait juste baiser de temps en temps, prendre son pieds pour se sentir encore vivant et c'était tout. Rien de plus et rien de moins. Elle ne demandait pas la lune n'est-ce pas? Le micro en main, elle se baladait sur la scène du night club. Elle aimait cela, qu'on la regarde. Elle aimait voir les regards envieux des femmes et les regards pervers des hommes présents dans la salle. D'ailleurs, en baladant ses yeux bleus sur les alentours, elle aperçut un visage familier accoudé au bar et qui l'observait, avec un fin sourire sur les lèvres, une bière dans la main. C'était Ashton. Khora l'avait rencontré à New York. A l'époque, elle vivait déjà avec le gang et quasiment dans la rue. Et elle l'avait vu à la sortie d'une boite. Il l'avait dragué et elle aussi. Mais elle lui avait dit, avec culot que s'il voulait coucher avec, il fallait payer. Khora pensait qu'il allait se barrer mais non. Il est resté là. Il l'a invité chez lui, ils ont prit un verre. Ash' lui a montré des morceaux avec sa guitare et ils avaient fini au lit tous les deux. Elle se souvenait encore de cette nuit passionnée. Ashton et elle sont sortis ensemble quelques mois avant que le garçon ne quitte à nouveau la ville. Mais elle ne lui en avait pas voulu. Cela devait se passer ainsi, elle le savait. Pendant ces mots passés avec lui, Khora avait apprit à jouer de la guitare. Et cela lui servait, comme ce soir là, alors qu'elle était sur scène, une guitare en bandoulière. McLewis avait été un bon prof. Un bon amant aussi et finalement, un bon ami. Il avait débarqué à Wellington, il y a deux mois. Elle ne savait pas pourquoi il s'était arreté dans ce patelin mais elle était heureuse de le revoir. Parce qu'ils s'entendaient toujours aussi bien. Et à vrai dire, elle le trouvait toujours aussi séduisant. Il avait aussi un charisme qui était pour beaucoup dans la réussite de son groupe les Black Pieces. Une fois son dernier morceau fini, elle quitta la scène. Elle retira sa guitare qu'elle garda à la main et elle s'avança vers Ash qui était toujours à la même place. Elle commanda une vokda citron avant de s'asseoir près de lui.

« Qu'est-ce que tu fiches ici? Tu veux quand même pas boire seul? Pas de groupie? »

Elle planta ses yeux bleus dans les siens. Elle aimait jouer à ce petit jeu avec lui. Elle savait qu'elle lui plaisait comme il savait qu'il lui plaisait. Mais Khora, ni Ashton n'avaient envie d'une histoire sérieuse. Pour eux, c'était juste un jeu. Un jeu du chat et de la souris, chacun voulait attraper l'autre. C'était à celui qui craquerai le premier. Mais Khora voulait garder ces distances. Elle ne voulait rien de sérieux. Et elle ne voulait pas retomber dans un trip amitiés améliorée bien qu'elle devait avouer qu'elle avait toujours envie de lui mais elle savait que ce n'était pas raisonnable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Welcome to Wellington City

♠ courrier posté : 178
♠ multinicks : None
♠ crédits : Bazzart
♠ wellington suburbs : Clinton Avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Guitariste
♠ mood :: Alone
♠ address book ::

MessageSujet: Re: A Certain Romance Jeu 30 Juin 2011 - 16:07


La nuit venait tout juste de commencer et Ashton était posé dans le fond de son fauteuil. Ce soir, rien n’allait bien et il se sentait envahi d’un manque qu’il était incapable de contrôler. C’était comme un vide au fond de lui, un vide que rien n’était capable de combler. Rien ne pouvait être assez fort pour combler ce manque intense. Il maudissait ses parents pour ce vide parce que c’était de leur faute s’il le ressentait depuis des années. Il sentait la rage qui bouillait au fond de lui comme un feu ardent de douleur et il voulait le combler en prenant cette drogue qui le transportait dans un autre monde. Son monde. Celui où il se sentait bien, celui où il pouvait être lui. La rage gagnait ses sens alors qu’il luttait contre ce manque, cette pulsion, cette envie qui dominait toutes les autres. Dans un geste rapide il se levait pour attraper la table basse, qui avait dû couter une petite fortune, et il la lançait contre le mur. La table avait marqué le mur, créant une large marque sur celui-ci. La table n’était plus en était d’être une table et elle était parfaitement brisé. Ashton attrapait sa veste qu’il posait contre ses épaules. En dessous, il portait un chandail blanc , ouvert sur son torse, entré dans des jeans troués avec une large ceinture noire. À ses pieds, des souliers blancs. Ses cheveux étaient d’un blond presque blanc et repoussé vers l’arrière. Le jeune homme avait toujours eu des cheveux particulier, il était rasé sur un coté et assez long pour former un espèce de mohawk. Une barbe de quelques jours prenait place sur son menton, il était un peu négligé, mais il était souvent comme ça. Il poussait sa porte rapidement pour se diriger vers sa voiture. Le chemin ne fut pas très long parce qu’il roulait à une vitesse folle, bien plus que la limite permise. Se changer les idées devait être la meilleure chose qu’il pouvait faire parce qu’il sentait qu’il allait craquer, c’est à se demander pourquoi il résistait autant. La voiture se gara dans l’entrée pour qu’il pénètre ensuite dans le bar. Quand il poussa la porte, il put facilement reconnaître la voix qui envoutait surement tous les hommes de la place. Il l'a reconnaîtrais entre mille. Khora. Cette femme avait été un bon moment de sa vie, elle l’avait marqué, à sa façon et il ne l’avait pas oublié. Il la regardait, un sourire se posant sur ses lèvres alors qu’il se dirigeait distraitement vers le bar. La belle avait complètement capté son attention et il ne remarquait ni le regard des autres femmes, ni les murmures et les mots qui lui étaient adressés. « Une bière, la plus forte.» Une fois la bière posée contre le bar il la prenait pour en prendre une longue gorgée. Il sentait le liquide couler le long de sa gorge et ça avait un effet apaisant sur lui, un certain calme prenait place en lui. Ashton observait le spectacle qui lui était offert et il se rappelait, à son moment pourquoi il l’avait abordé dans la rue. C’était une tigresse et il adorait ce genre de femme. Son sourire restait sur ses lèvres alors qu’il s’amusait de la voir venir vers lui.

Le guitariste ne bougeait pas de sa place alors qu’il entendait la voix de la jeune femme et qu’elle se posait tout juste à côté de lui. Le musicien finit par se bouger pour prendre une nouvelle gorgée de sa bière qu’il venait de terminer, il la reposait bruyamment contre le comptoir. Dans un geste lent, le jeune homme se penchait vers elle pour poser son regard directement dans le sien. Elle avait le regard intense, un bleu électrisant et une beauté hors de l’ordinaire. Ça lui plaisait. «Je ne suis pas seul, je savais que tu allais venir me voir ma belle.» Quand elle commanda sa boisson il fit un signe au serveur de lui ramener la même bière et il paya la note, il était galant, mais pas avec tout le monde. Il prenait une autre gorgée de sa bière alors qu’il ne perdait ni son sourire amusé, ni son regard dans le sien. Aucun doute sur le fait qu’il la trouvait torride et Khora était un très bon coup. Il restait pour le moment calme et sagement assis à sa place, mais ça n’allait surement pas durer. Ashton n’était pas le genre d’homme raisonnable et même un peu pervers sur les bords, il aimait s’amuser, surtout avec elle. Il ne cherchait pas de relation sérieuse, surtout parce qu’il n’en avait jamais vraiment cherché. L’amour ce n’était pas du tout son truc et il n’y croyait pas la moindre seconde. Il avait posé son manteau sur le dossier de sa chaise, son haut collait quelque peu à sa peau découvrant légèrement sa fine musculature. Le musicien n’était pas un colosse, mais il avait une certaine forme et avait quelques lignes abdominales. « Il faudrait que je te redonne d’autres cours privés de guitare, tu n’es pas au point.» Il n’y avait que de la provocation dans ces quelques mots, une certaine façon de l’inviter chez lui pour voir la réaction qu’elle allait avoir. Il prenait une autre longue gorgée de sa bière alors qu’il ne la quittait pas du regard. La parfaite distraction pour oublier ses maux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: A Certain Romance Mar 5 Juil 2011 - 8:30

Si elle pouvait passer toutes ses soirées ici, au Shadow, elle le ferait. Malheureusement, elle avait d'autres engagements. Non seulement, ceux qui concernaient sa marque de fringues « Drop Dead » mais aussi ceux, plus importants, qui avaient un rapport avec les Cavaliers Noirs. Elle en était la dirigeante depuis des mois. Elle n'avait pas trop de mal à se faire respecter. Enfin il y avait des électrons libres dans la Société Secrète mais elle faisait en sorte de les calmer rapidement. Elle n'avait pas envie qu'on découvre l'existence des Cavaliers. Et surtout, elle ne voulait pas que Damon a quoi que ce soit à lui reprocher. Leur relation était un peu tendu en ce moment. Il ne ratait pas une occasion pour être en conflit avec elle. C'était probablement pour cette raison que Khora l'évitait en ce moment. Elle n'avait vraiment pas envie de voir sa tête bien qu'elle avait parfois envie d'être avec lui. Pff et après on disait que c'étaient les femmes qui étaient compliquées. La jeune femme s'était dirigée vers Ashton qui se trouvait seul, accoudé au bar. Elle leva la main pour faire signe au serveur de lui livrer quelque chose. Elle avait envie quelque chose de fort, autre qu'une bière. Elle jeta un œil au guitariste. Elle se demandait encore ce qu'il faisait ici, dans ce bled perdu. Ash' était plutôt du style à vivre dans une grande ville, avec toute l'attraction et l'animation que cela pouvait engendrer. Il n'était pas le genre de mec à se terrer dans un lieu. Elle était donc étonnée qu'il se soit installé ici, même si elle se doutait que ce n'était nullement définitif. D'ailleurs, elle pensait bien lui en toucher un mot, histoire de connaître la véritable raison de sa venue ici à Wellington. Mais pour l'instant, elle se retrouvait à côté de lui, entrain de partager un verre avec lui. Et ce soir là, elle n'avait aucune envie d'aborder les choses sérieuses. Elle avait envie de passer un bon moment, sans se prendre la tête. Elle but une gorgée de son verre, sentit le liquide sucré dans sa gorge. Elle reposa son verre en jetant un œil à son voisin. Aux mots de ce dernier, elle se mit à sourire. Elle lui donna une tape sur le bras en répondant: « Pas au point mon cul. J'ai fais des tas de progrès depuis New York. » Elle plongea ses yeux bleus dans les siens. Elle afficha un petit sourire en coin avant d'ajouter, amusée: « Mais tu peux me donner des cours privés. Tes cours sont toujours intéressants. » Et là, Khora ne parlait pas de musique. Elle lui fit un clin d'œil avant de reprendre son verre en main. Elle en but une gorgée. La jeune femme avait touché sa première guitare grâce à lui. C'est lui qui lui avait apprit à jouer les premiers morceaux, à faire de bons accords. Avant de le rencontrer, elle était nulle en musique. Enfin en même temps, à l'orphelinat, il n'y avait pas de guitare, et encore moins de salle de musique. En fait, elle n'avait pas eu énormément de loisir là bas. A part emmerder les assistantes sociales qui la sermonnaient sans arrêt à cause de son sale caractère. C'était ça, son passe-temps à l'époque. Puis il y avait eu les garçons et la musique. Bien que la seconde passion était plus fidèle que la première.

Elle reporta son regard sur le jeune homme puis elle demanda, en voyant la sale mine qu'il affichait: « T'as pas l'air dans ton assiette, mauvaise nuit? Mauvais coup? » Elle esquissa un sourire amusé à ses propres propos mais aussi aux idées peu catholiques qui traversaient son esprit. Elle se doutait toutefois qu'il devait y avoir quelque chose de plus sérieux en dessous. Mais une nouvelle, elle n'avait pas envie de parler sérieusement. Elle leva la main pour commander deux autres boissons alors qu'elle finissait son verre d'une traite. Elle demanda ensuite en regardant à nouveau Ashton: « Tu as réussi à obtenir des contrats dans la région? » Le groupe du guitariste était connu alors elle ne doutait pas qu'il devait avoir des propositions mais Ash' a toujours été le type de garçon indécis. Il n'était jamais réellement satisfait ou juste perfectionniste? Sur ce plan, ils se ressemblaient. Khora avait horreur de l'approximatif et elle voulait toujours tout ce qui était possible pour que ces créations soient uniques, parfaites. Enfin cela c'était de son point de vue. Après tout, la perfection était subjective. Elle pouvait aimer quelque chose qui n'avait pas de succès ou au contraire, détester une chose appréciée de tous. C'était ainsi. Et elle se demandait si le musicien avait changé sur ce point. Elle fit glisser son verre sur le comptoir alors que le serveur leur donnait leurs nouvelles consommations. Elle but une gorgée de son verre puis elle dit en pivotant vers Ash'. « Tu pourrais monter sur scène avec moi. Enfin si tu n'as pas peur de te ridiculiser. Je ne voudrais pas te faire trop d'ombre, monsieur la star. » Elle lui sourit. Ils chantaient autrefois ensemble, enfin juste quand ils vivaient ensemble. Ils ne l'avaient jamais fait en public. Mais ici, c'était une bonne idée. A moins qu'Ashton ne soit pas en forme. Tant pis, elle continuerait à faire profiter l'assemblée de sa voix exceptionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Welcome to Wellington City

♠ courrier posté : 178
♠ multinicks : None
♠ crédits : Bazzart
♠ wellington suburbs : Clinton Avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Guitariste
♠ mood :: Alone
♠ address book ::

MessageSujet: Re: A Certain Romance Mar 5 Juil 2011 - 15:19


C’est un peu la même chose pour lui, en fait, il passait beaucoup de temps dans les bars depuis quelques jours, mais il fallait bien qu’il prenne d’autres choses que de la drogue. Khora connaissait très bien la grande dépendance qu’il avait et il n’avait pas besoin de lui cacher. La demoiselle était la deuxième personne à en savoir beaucoup sur lui, outre que son meilleur ami. Ashton ne s’ouvrait pas facilement aux autres, mais il faut croire que la demoiselle a réussi à prendre une place spéciale pour lui et aussi dans son lit. Pour le musicien, elle était bien plus qu’une amante, elle était aussi une amie et il avait cru éprouver des sentiments pour elle à un moment, mais ne croyant pas vraiment en l’amour, il s’était facilement laissé prendre. La revoir ici l’amusait, un jeu s’était facilement installé entre eux. Après tout, ils avaient été intimes et le jeune homme connaissait bien les goûts de la demoiselle et c’était la même chose pour elle. Ashton avait fait preuve de bonté quand il l’avait croisé pour la première fois, il l’avait hébergé chez lui pendant un bon moment et il avait passé du bon temps avec elle. Il n’en gardait que de bons souvenirs, ou presque. Un sourire amusé se glissait sur son visage alors qu’il la laissait venir à lui, il laissait ses yeux couler le long de ses courbes pendant un court moment avant que sa voix ne le sorte de ses fantasmes. Sa main se posait contre sa bière pour qu’il vienne en prendre une longue gorgée avant de sourire, une fois de plus. « Oui, mais tu pourrais toujours être meilleure. » Il était clair qu’il ne disait pas cela pour lui donner des leçons de guitare, mais pour une tout autre raison un peu plus tordue et ça, elle le comprenait surement facilement. Disons que ce n’était pas la femme la plus nette du monde, mais c’est pour ça qu’il l’aimait bien. Un rire de sa part alors qu’elle lui répondait qu’elle voudrait bien reprendre des cours privés, ce n’était pas le genre de chose à dire avec lui, il allait le prendre au sérieux. Ses doigts se glissaient dans sa barbe un moment alors qu’il se penchait un peu vers elle. « Ça tombe bien, j’ai justement de la place et du temps à te consacrer. Je peux bien faire cela pour toi. Je peux me donner des cours privés à domicile si tu préfères. » Un sourire se plaquait sur son visage alors qu’il reprenait place et prenait une nouvelle gorgée de son verre. Elle avait le don de l’amuser et surement que ça ne changerait pas de si tôt. Elle lui posait une question à laquelle il s’attendait, c’est vrai qu’il ne devait surement pas avoir bonne mine, mais il détournait rapidement la conversation pour ne pas penser au fait qu’il était en manque. « C’est certain que toutes les femmes ne sont pas aussi bonnes que toi.» Ashton pouvait être vulgaire à un moment et à l’autre parler particulièrement bien, mais avec elle, il était simplement lui-même.

Ashton était ici depuis un petit moment, en fait, il aimait bien la ville parce que ce n’est pas tout le monde qui le reconnaissait et il pouvait avoir un peu de paix. Ca lui manquait de temps en temps de prendre un coup sans avoir besoin de se soucier de quoi il allait avoir l’air en sortant. Le musicien s’était arrêté sur cette ville parce qu’elle lui procurait ce besoin d’anonymat qu’il avait besoin, mais pour combien de temps? Il n’était pas le genre de personne à se poser pour la vie, surtout qu’il devait sans cesse changer d’endroit par obligation et pour des tournées. Ce n’est pas le genre de mec avec qui ont as envie de se mettre en couple, une mauvaise idée. « J’ai des contrats un peu partout, mais ça fait du bien de temps en temps de passé incognito. Ici, je peux le faire. » Les nouvelles consommations étaient posées devant eux et il l’attrapait afin de prendre une nouvelle gorgée de sa bière, il réglait encore la note, ce n’est pas comme s’il manquait d’argent de toute façon. La proposition de Khora le fit sourire, comme s’il allait dire non, elle venait lui proposer une chose qu’il ne refusait que très rarement. « Me ridiculiser? Tu veux rire. Je peux jouer n’importe quoi. Chante et je vais te suivre.» Il s’était levé et avait dit ces quelques mots dans le creux de son oreille. Le musicien montait sur scène avec elle pour prendre la guitare et s’installer un pied de micro, ça lui arrivait quelquefois de chanter seul, mais il préférait amplement jouer de la guitare et faire des bacs vocaux que de chanter. Il faisait sonner la guitare pour entendre de quoi elle était capable, elle ne valait pas la sienne, mais elle sonnait assez bien. Il se posait devant son micro alors qu’il jetait un œil à la demoiselle à qu’il faisait un signe, il allait la suivre. Ashton était capable de jouer n’importe quoi, son talent pour la musique était irréprochable et le seul amour de sa vie. La musique inondait la salle une fois de plus alors que les regards pervers des hommes se posaient sur elle et les regards envoutés des femmes se posaient sur lui. Le guitariste avait un charisme fou quand il se mettait à jouer et on ne pouvait pas non plus nier qu’il avait une belle gueule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: A Certain Romance Jeu 7 Juil 2011 - 4:59

Ce qui les rapprochait, c'étaient leurs points communs. Qui auraient cru qu'ils étaient capable d'avoir le moindre atome crochu? Elle, la fille des rues et lui, la star des Black Pieces, ils n'avaient apparemment aucune chose en commun. Seulement, il arrive parfois qu'on laisse les préjugés de côté afin d'apprendre à se connaître. Et c'est ce que les deux jeunes gens avaient fait, l'un avec l'autre. Khora s'était laissée approcher, quoiqu'avec un peu de méfiance. Et Ash lui avait montré son univers. Et cela avait rapidement collé entre eux. A vrai dire, c'est probablement à ce moment là qu'elle s'était rendue compte qu'elle ne pouvait plus continuer à faire ce qu'elle faisait. A vivre au jour le jour, sans penser à construire quoique ce soit. Petit à petit, elle a eu envie de faire quelque chose de sa vie, de laisser son emprunte. Alors elle s'était mise à peaufiner ses dessins, à coudre à nouveau, bref à retrouver sa passion d'enfant. Quand elle était gosse, elle se souvenait que sa mère lui donnait des morceaux de tissus et qu'elle en faisait des vêtements pour ses poupées, sous l'œil attentif de sa mère qui n'aimait pas qu'elle utilise des aiguilles. Ashton, sans le savoir l'avait aidé à trouver sa voix. Elle voyait qu'il s'en sortait, qu'il gagnait de l'argent et la jeune fille qu'elle était à l'époque, avait eu envie de la même chose. Puis il y avait eu cette rencontre, cette fille à qui elle avait volé l'identité. Elle s'était retrouvée ici, à Wellington. Mais une famille, ce n'était décidément pas pour elle. Elle n'avait pas envie de s'attacher, c'était un signe de faiblesse. Aux mots du jeune guitariste, elle esquissa un sourire. Elle plongea ses yeux bleus dans les siens. « Oui...tu as raison, on peut toujours être meilleur. » Et elle savait bien sûr, quoi il avait en tête. Cela n'avait aucun rapport avec une quelconque guitare mais cela l'amusait. Elle aimait quand il entrait ainsi dans son jeu. Elle avala une nouvelle gorgée de son alcool. Khora était une femme spéciale en effet. Elle ne se laissait pas facilement approcher et elle sortait souvent les griffes mais quand on faisait l'effort de la connaître, on pouvait voir que c'était une femme sympa, quoiqu'un peu langue de vipère. Mais elle avait certains côtés qui pouvaient la rendre attachante. Enfin, quand Khora se décidait à montrer ces facettes de sa personnalité. « Des cours privés à domicile, whaaa, je ne peux pas demander mieux. Mais...ce sont des petites fans qui vont être mécontente de te voir trainer avec moi. Je suis sûre que tu as rendue des minettes, amoureuse de toi. » Elle l'observa. A l'époque où ils étaient ensemble, elle se souvenait de toutes ses groupies qui attendaient à la sortie des concerts, des vraies hystériques. Elle savait toutefois qu'Ash ne voulait pas attention à tout cela, bien que parfois cela pouvait être agaçant pour lui. Elle s'amusa à faire tourner son verre entre ses doigts. A la remarque du guitariste, elle sourit un peu plus: « Ben j'espère bien, j'ai une réputation à tenir. » Elle se mordilla doucement la lèvre sans le quitter des yeux.

La conversation tourna ensuite sur la carrière du beau brun. Khora s'était souvent demandée en effet, pourquoi il était venu s'enterrer ici à Wellington. Elle, elle était venue ici parce qu'elle avait besoin de calme et de se faire oublier un peu. Elle avait envie de recommencer une nouvelle vie ici. Même si parfois elle avait une envie irrépressible de quitter ce trou perdu du Kansas. Peut-être que c'était la même chose pour Ashton. Peut-être qu'il en avait assez de la notoriété, qu'il voulait disparaître un peu sans pour autant mettre sa passion de côté. Aux mots de ce dernier, elle leva ses yeux bleus sur lui. « Pour passer incognito alors tu as opté pour la bonne ville. Ici, personne ne fait attention à personne. Il y a tellement de bizarries ici, qu'une célébrité ce n'est pas assez intéressant pour eux. » Elle haussa doucement les épaules. C'est sûr que Wellington était une ville aussi connue à cause des « mutants » qui avaient pullulé depuis la chute des météorites. Elle même en avait été victime, tout comme Ashton. Leurs pouvoirs étaient difficiles à supporter mais avec le temps, ils y étaient arrivés. Elle s'était ensuite levée, reprenant sa guitare. Elle avait encore un morceau à jouer. Khora lui avait proposé de venir jouer avec elle. Elle sourit aux paroles du guitariste susurrés à son oreille. Ok, elle le prenait au mot. Elle se dirigea vers la scène, marchant entre les tables, elle arriva sur le petit podium. Elle se mit derrière le micro alors qu'elle voyait son ex-petit-ami faire quelques accords avec la guitare qu'on venait de lui donner le temps du morceau. Elle posa ses doigts sur sa guitare et débuta le morceau. Une chanson qu'Ashton devait connaître puisqu'ils l'avaient composé à deux. Enfin elle l'avait commencé et le guitariste l'avait fini. Ils jouèrent ainsi, à deux, en harmonie. C'était une chanson rythmée, très rock qui secoua un peu le bar. Khora donnait de la voix, et elle adorait ça. Elle adorait chanter, encore plus avec un mec qui s'y connaissait. Pas d'un mec qui jouait pour faire tomber les nanas. La chanson dura quelques minutes, après lesquelles ils furent très applaudis. Khora à la fin de la chanson, jeta un œil à Ashton qui semblait lui aussi avoir apprécié ce moment. Les clients du bar leur demandèrent une autre chanson. Et ils s'exécutèrent avant enfin, de regagner le bar.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Welcome to Wellington City

♠ courrier posté : 178
♠ multinicks : None
♠ crédits : Bazzart
♠ wellington suburbs : Clinton Avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Guitariste
♠ mood :: Alone
♠ address book ::

MessageSujet: Re: A Certain Romance Jeu 7 Juil 2011 - 14:13


C’est vrai qu’en temps normal, ils ne se seraient surement pas entendus ou ils ne se seraient simplement pas adressé la moindre parole. Il aurait du la laisser dans la rue et ne pas s’occuper d’elle, mais il avait fait autrement. Ce soir-là, il avait décidé de faire les choses autrement. Elle était dans la rue, oui, mais reste qu’elle était pas mal et il voulait bien lui donner un toit pour la nuit. Finalement, elle lui a offert un toit bien plus qu’une seule nuit, il lui avait offert le temps qu’il avait été là-bas, mais ils savaient très bien que cette histoire allait finir un jour ou l’autre aussi agréable soit-elle. Ashton s’était surpris à s’ouvrir à elle et même à s’y attacher et c’est à partir de ce moment qu’il s’était dit qu’il était mieux de mettre le voile. Les attaches n’étaient ni pour lui, ni pour elle et ils se le savaient très bien tous les deux. Il avait fini par partir, mais il avait été content de rencontrer la jeune femme et il était loin de se douter qu’il allait la rencontrer une fois de plus ici. S’il avait pu changer quelque chose dans la vie de la demoiselle alors il en était content. Il se demandait quand quelqu’un allait changer quelque chose à sa vie, si un jour elle allait prendre un autre tournant, mais pour cela, il fallait aussi qu’il le veuille. Il n’était pas peu content de la retrouver ici et de pouvoir remettre leur relation en route, quoiqu’elle n’allait surement pas prendre le même tournant. Elle était la seule à avoir pris une place spéciale pour lui et au risque de s’attacher une fois de plus, il était mieux de ne rien remettre en route. C’est ce qu’il en pensait. Pourtant, le musicien était incapable de ne pas jouer avec elle, les souvenirs étaient bons et nombreux et elle était devant lui. La parfaite joueuse qu’elle était et le pervers qu’il était faisaient un bon mélange. Il sourit une fois de plus alors qu’elle ne répondait pas clairement à son invitation, mais il ne dirait surement pas non à une soirée en sa compagnie. Ashton et Khora n’étaient pas le genre de personne à s’ouvrir et étonnamment, ils avaient fait l’effort de le faire l’un envers l’autre et ça avait donné quelque chose d’assez bon. Elle en savait un peu sur lui, mais elle était loin de savoir tout et il en savait sur elle, mais il se doutait qu’il n’en savait pas trop. Un sourire mi-amusé, mi-charmeur se posait sur ses lèvres alors qu’il ne quittait pas son regard du sien. « -J’en ai rien à faire de ses minettes Khoras et tu le sais très bien de toute façon.» Ashton se penchait vers elle pour passer sa main sur sa joue avec une moue amusée. « On peut commencer les leçons dès ce soir si tu en as envie.» C’était clairement une invitation de sa part et il ne le cachait pas le moins du monde, avec elle, il n’allait surement pas le cacher, mais il se plaisait très bien dans ce jeu quoiqu’il aimerait bien le pousser un peu plus loin. Ses yeux glissaient un moment jusqu’à ses lèvres alors qu’elles se les mordaient doucement et il finit par se lever de sa place avant de lui sauter dessus.

Il se dirigeait vers la scène, un endroit où il était lui et où il ne se cachait pas. C’est peut-être pour cela que les gens aimaient sa musique. Il jouait avec son âme et c’était le cas de le dire. La demoiselle se mit alors à chanter une chanson qu’il connaissait très bien parce qu’ils l’avaient déjà joué ensemble par le passé et ses doigts se mirent automatiquement en marche. Sa voix se mélangeait à la sienne, elle était aussi rauque et leur voix formait une parfaite harmonie. Ils avaient écrit quelques chansons ensemble et celle-là était de loin un de ses préférés. Un sourire sur son minois alors qu’il laissait ses lèvres se glisser contre le micro tout en laissant ses doigts suivre le rythme de la musique. À la fin de la chanson, les gens semblaient enchantés et il était bien content d’avoir joué une nouvelle fois avec la belle. C’est après la deuxième chanson qu’ils quittaient la scène pour se diriger une fis de plus vers le bar où il se posait et commandait de nouvelles boissons. Il n’avait pas de fond, son regard se posait une nouvelle fois sur elle alors qu’il glissait une main distraite dans ses cheveux avant de prendre sa bière pour en prendre une longue gorgée. « -J’avais oublié à quel point c’était agréable de jouer avec toi.» Ces paroles n’avaient rien à voir avec le jeu, Ashton était tout à fait sincère et il pensait ce qu’il était en train de lui raconter. Il ne disait pas cela pour la charmer parce que sinon il se prendrait d’une autre façon, il n’était pas trop du genre à complimenter, surtout pas ce genre de compliment. En fait, Ashton était plutôt directe et si ça ne plaisait pas aux dames alors qu’elles trouvent quelqu’un d’autre. Un des désavantages du musicien et qu’il était particulièrement polyvalent niveau personnalité à cause de son manque pour la drogue, surtout si ont ne le connait pas. Il faut tomber sur lui dans le bon moment et au bon endroit sinon tout peut mal tourner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: A Certain Romance Sam 9 Juil 2011 - 23:15

A croire qu'ils s'étaient rencontrés tous les deux au bon moment. Khora avait besoin de changer d'horizon, de s'éloigner du gang auquel elle appartenait. Elle était déjà consciente de ne pas avoir toujours fait les bons choix. Et ces semaines passées avec Ashton lui avaient permit de faire le vide et de prendre de meilleures décisions. Elle, elle ne savait pas ce qu'elle avait pu lui apporter. Le sexe? Cela avait toujours bien collé entre eux. Ils s'entendaient bien physiquement et ils avaient quasiment la même façon de voir les choses. Elle ne voulait pas se lier à qui que ce soit, même pas à lui, et encore moins à lui. Khora savait bien déjà à cette époque, que le guitariste était un homme à femmes. Au moins, ils étaient déjà d'accord sur ce point, à savoir que leur histoire avait déjà une fin. Ils avaient juste profiter des moments passés entre eux. Peu de temps après le départ d'Ashton de New York, la jeune femme s'était retrouvée ici à Wellington, usurpant une identité et s'intégrant comme elle le pouvait à cette vie paisible qu'elle avait choisi. Ce n'est pas exactement ce qu'elle recherchait en fin de compte mais c'était mieux que sa vie d'avant. Elle avait un toit, des « parents » et une existence classique qu'elle avait recherché depuis la mort de sa mère. Et puis il y avait eu la chute de météorites. Elle s'en souvenait encore très bien même quatre ans plus tard. Ce jour là avait changé sa vie et sa vision de voir les choses. Elle avait changé, sans même le vouloir. Et à partir de ce jour là de février, elle avait trouvé la vie ici beaucoup plus attrayante qu'au départ. Et ensuite il y avait eu les Cavaliers Noirs. Maintenant, elle avait trouvé sa place ici, même s'il y avait des jours où New York lui manquait. Mais elle ne regrettait pas d'être partie, finalement. Elle avait fait le bon choix. En tout cas, elle le pensait jusqu'à présent. Et parfois, elle avait de bonnes surprises et ce soir là, c'était de retrouver Ash' au bar du Shadow. Bien sûr, elle rentra immédiatement dans son jeu de séduction. Elle adorait ces jeux surtout si à la fin elle en tirait un bénéfice, ce qu'elle comptait bien faire ce soir là.

Ils venaient de passer un très bon moment sur scène. Cela lui rappelait de très bons souvenirs du temps où ils faisaient de la musique ensemble. Ils pouvaient passer des heures à jouer ensemble. D'ailleurs, pendant ces soirées, ils leur arrivaient parfois d'abuser de certaines substances illicites. Khora n'avait pas arrêté d'en prendre depuis New York. Certaines fois, elle arrivait à ne pas y toucher, à d'autres moments, c'était des envies incontrôlées. La drogue et elle, c'était une relation en dents de scie. Mais ce soir là, elle n'avait rien prit à part un peu d'alcool. Après ce moment passé sur scène, ils se dirigèrent à nouveau vers le comptoir. Khora commanda un nouveau verre. Aux mots du guitariste, elle porta ses yeux bleus sur lui. « Je peux te retourner le compliment. La célébrité t'a pas retiré ton talent. » Elle lui sourit. Oui ce n'était pas tous les jours qu'Ashton McLewis faisait des compliments. C'était même très rare. Elle lui donna son verre puis elle prit le sien et avala une gorgée. Elle s'était assise à nouveau sur l'un des tabourets du club. Sa soirée était finie et à l'horloge du bar, il était indiqué plus de minuit. La jeune femme regarda le guitariste puis elle l'observa un instant, plantant ses yeux dans les siens. « Ta proposition de me donner des leçons privées tient toujours? » Elle ajouta ensuite, après avoir jeté un oeil au barman qui les observait tous les deux. « Parce que je viens de me rendre compte que je n'ai pas encore visité ton appart' ». Puis elle prit son verre en main et le termina d'une traite. Elle se leva, sortant son paquet de clopes puis elle se pencha vers Ashton pour lui murmurer à son oreille. « T'as une fan qui trépigne derrière toi. Ne sois pas long, je t'attends dehors. » Elle passa à côté de la fille en question, d'une vingtaine d'année qui était apparemment très intéressée par le guitariste qui lui tournait le dos. Khora sortit du Shadow et alluma une cigarette. Il y avait quelques clients dehors qui fumaient eux aussi. Elle les ignora comme elle savait si bien le faire. Elle s'éloigna d'ailleurs d'eux et s'adossa au mur tout proche. Elle tira sur sa cigarette, tranquillement avant de voir une silhouette familière sortir du bar. Elle porta son regard bleu sur lui, le laissant venir vers elle. La jeune femme demanda ensuite quand elle fut à nouveau près d'elle. « Cette fille te plaisait pas? J'paris qu'elle était prête à passer la nuit avec toi. » Elle sourit, amusée. « Ah la la, la célébrité attire toujours autant. » Elle était amusée par la situation. Déjà à New York, il avait une horde de filles qui le suivaient au moindre de ses déplacements. Elle, ça l'agaçait à l'époque. Elle trouvait ça tellement pathétique que ces filles tournent autour de personnalités, juste à cause de l'image qu'elles avaient de ces personnes, et pas ce qu'elles étaient en réalité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Welcome to Wellington City

♠ courrier posté : 178
♠ multinicks : None
♠ crédits : Bazzart
♠ wellington suburbs : Clinton Avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Guitariste
♠ mood :: Alone
♠ address book ::

MessageSujet: Re: A Certain Romance Dim 10 Juil 2011 - 5:03


Elle était tombée au bon moment dans sa vie et elle lu avait apporté bien plus qu’elle ne le pensait. La demoiselle lui avait permis d’oublier son ex et c’est bien la première femme qui était capable d’un tel exploit. Pas qu’il en était tombé amoureux, mais qu’il tenait assez à elle pou oublier les sentiments qu’il avait pu avoir pour Éleanor. Ashton se refusait d’éprouver des sentiments pour qui que ce soit et Khora avait été en quelque sorte, sa sauveuse et c’est pour ça qu’il était content de la retrouver. La demoiselle avait été comme un coup de fraicheur dans sa vie, un vent dont il avait besoin. De plus, il aimait jouer avec elle et il la trouvait tout simplement délicieuse. Elle était exactement son type, il n’avait rien à redire là-dessus. Quand il avait entendu sa voix en entrant dans le bar, il n’avait pu empêcher un sourire de gagner son visage. Une fois sur scène, un tas de souvenirs passait dans sa tête. Comment de temps avaient-il passés à jouer ensemble? Il avait aimé ses soirées où la drogue était de mise. Contrairement à lui, elle était capable de se contrôler et elle avait où voir les mauvais côtés d’Ashton. Autant il pouvait être doux, sous l’effet de la drogue, autant il pouvait devenir violent et possessif. Il était imprévisible et c’est exactement ce qui le rendait dangereux. Encore aujourd’hui ce n’est pas la drogue qui le faisait agir n'importe comment, mais le manque de drogue et c’était parfois bien pire. Il jetait maintenant son dévolu sur l’alcool qui avait de moins en moins d’effet sur lui tellement il en prenait souvent.

Les deux musiciens venaient de reprendre place au bar et le guitariste commandait de nouvelles boissons quand Khora lui tendait la sienne, il l’attrapait rapidement pour en prendre une gorgée. Ashton lui glissait un compliment et ce n’était pas pour mieux l’attirer dans son lit, il disait cela parce qu’il le pensait et c’était rare qu’il faisait ce genre d’aveu. Il rit un peu quand il entendait la réponse de Khora et haussait les épaules. « Je ne pensais pas que les gens allaient autant apprécier notre musique.» En partant le groupe, il ne s’attendait pas à être propulsé au sommet aussi rapidement. C’était surprenant et il n’allait pas s’en plaindre parce que maintenant, il ne manquait plus de rien, ou presque. Quand elle planta son regard dans le sien, il ne bougeait pas, soutenant ce regard qu’il reconnaissait bien et qui lui arrachait un sourire amusé. « Ma proposition est toujours d’actualité et ce sera avec un grand plaisir que je vais te donner un coup de main. Je te ferai une visite guidée si tu veux. » C’est vrai qu’il ne l’avait pas encore amené chez lui, il ne vivait pas vraiment dans un appartement, c’était plutôt une maison. Il avait les moyens de se la payer de toute façon. Il la laissait se pencher vers lui et d’un geste rapide il glissait sa main dans son dos jusqu’à ce qu’elle parte.

À son tour, il prenait son verre pour le terminer et il se levait pour poser son regard sur la jeune femme. Elle était pas mal, mais il n’en avait réellement rien à faire d’elle, après un autographe il fini par la laisser en plane et sortir dehors pour rejoindre Khora qui était un peu plus loin. Le musicien se plaçait tout juste devant elle, glissant une main sur son épaule pour la faire s’appuyer plus fortement le mur alors qu’il se collait un peu à elle. Sa voix se transformait en un murmure alors qu’il laissait son pouce se perdre sur sa joue, un sourire amusé plaqué sur ses lèvres. La demoiselle était coincée entre lui et le mur, pas moyen de s’échapper pour le moment, si elle en avait envie. « Je n’en ai rien à faire d’elle. Je n’ai pas envie de passer la soirée avec elle. » Il en avait réellement rien à foutre et Khora était beaucoup plus intéressante que la petite qu’il avait laissée en dedans. Il ne l’aurait surement pas remarqué si elle ne lui avait pas dit qu’elle était derrière elle, mais c’était toujours comme ça. Combien de fois il se faisait suivre pas des groupies? C’était fréquent, mais moins depuis qu’il se trouvait ici. Son autre main venait se perdre sur les hanches de la belle alors qu’il laissait ses lèvres se perdre dans son cou pendant un moment. Le contact de dura que très peu et aussitôt il l’entrainait vers sa voiture pour se diriger vers sa demeure. Il avait une BMW noire, chic, avec un intérieur sobre. La route ne fut pas très longue et après un moment il garait sa voiture pour laisser entrer la demoiselle chez lui. Il avait une grande maison qui avait tout de moderne, tout était dans les teintes de noir, blanc et rouge. Il fermait donc la porte derrière eux afin de reposer son regard sur elle, s’il ne se retenait pas, il l’a plaquerait contre un mur et poserait ses lèvres sur les siennes, mais pour le moment, il se contenait, mais pour combien de temps. « Voilà ma belle, tu es chez moi. Fais comme chez toi? Tu veux un verre? J’ai tout ce qu’il faut.»

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: A Certain Romance Dim 10 Juil 2011 - 12:55

Elle ne pensait pas lui avoir été utile à ce point. A cette époque, Khora n'était qu'un poids pour lui. Elle n'avait pas d'argent, pas de toit, pas d'avenir, pas d'amour-propre. Parfois elle s'était demandée pourquoi il s'était intéressé à elle. Pourquoi il avait été si gentil avec elle. Après tout, elle n'était rien. Juste une fille parmi tant d'autre. Elle n'avait pas de talent particulier à part de savoir faire chier son monde. Là, elle était la reine. D'ailleurs, combien de fois s'étaient ils disputés? Des tas de fois. Khora à certaines reprises, s'en était même prit aux objets personnels du jeune guitariste. La jeune femme était ainsi, explosive, volcanique. Elle n'acceptait pas de se faire dicter les choses. Et pendant un long moment, elle a été dépendante de McLewis. Dépendante en terme d'affection et de fric mais elle avait réussi à aller de l'avant, surtout avec son départ. Elle savait à présent ce qui lui restait à faire. Son histoire avec Ashton était un bel aparté, quelque chose qui l'avait à nouveau motivé dans la vie. A partir de ce moment là, elle s'était promit de penser à elle, et de réaliser ses rêves ou tout au moins d'essayer et surtout, de croire en elle. Elle en avait assez de regarder les autres et de ne pas vraiment vivre pour elle. Cette histoire l'avait remise sur les rails de la lucidité. Après, elle s'était retrouvée à Wellington et elle avait reprit la couture. Sa tête bouillonnait déjà d'idée à l'époque. Elle avait fait parler son inspiration. Elle avait réussi à ouvrir sa première boutique, grâce aux ventes acquis via internet. Et depuis, sa petite marque se faisait peu à peu un nom.

Maintenant, elle avait trouvé sa place à Wellington. Elle ne s'y sentait pas trop mal. Même si elle trouvait qu'il y avait un peu trop de connards à son goût mais ça, elle n'y pouvait pas grand chose. Et retrouver quelqu'un comme Ashton lui avait fait du bien. Elle appréciait toujours autant sa présence. Et puis, il était toujours aussi beau gosse, ce qui ne gâchait rien. Elle était donc entrée dans son jeu et avec un certain plaisir à vrai dire. Elle savait comment jouer pour qu'Ashton joue à son tour. Il suffisait de les voir tous les deux pour se rendre compte qu'il y avait quelque chose entre eux. Il y avait une réelle alchimie entre eux. C'était plaisant, comme à chaque fois. Khora savait où cela allait les mener et elle se laissa faire. Elle le laissa pourtant avec cette midinette qui devait être une fan du guitariste. Une gonzesse qui se pavanait dès qu'elle entendait la voix grave du guitariste et un bout de chair qui dépassait de sa chemise à moitié ouverte. Et cela le guitariste savait aussi très bien en jouer. Quoiqu'il en soit, la jeune femme quitta le club après avoir laissé trainer un billet sur le comptoir pour régler les consommations. Elle n'avait pas envie de rester plus longtemps au club, le plus intéressant pour elle était passée: jouer ses morceaux. Elle quitta donc l'intérieur du Shadow et elle se dirigea un peu plus long sur le trottoir. Elle avait envie de fumer une clope. Elle s'adossa à un mur et fuma tranquillement jusqu'à ce qu'Ashton vienne la retrouver.

Elle l'observa. Il avait donc quitté sa fan? La jeune styliste se doutait qu'il avait du signer un autographe pour en être débarrassé. Elle releva ses yeux bleus sur lui alors qu'il s'était posé devant elle. Il la poussa légèrement pour la coller au mur. Elle ne le lâchait pas du regard. Aux mots du guitariste, elle esquissa un sourire. Elle sentait la main du musicien sur sa hanche tandis qu'il posait ses lèvres sur son cou. Elle ferma les yeux, frissonnant à ce contact sensuel. Puis il l'entraina jusqu'à sa voiture de luxe qui était garée plus loin. Une fois arrivés chez le garçon, Khora observa les yeux. C'était très luxueux. Elle aurait du s'en doutait. Elle avait oublié qu'Ashton était riche et qu'il pouvait tout s'offrir, enfin le matériel en tout cas. Elle jeta un œil un peu partout. Khora était curieuse. Mais ce soir là, c'était autre chose qui l'intéressait. Elle finit par se tourner vers le guitariste. « Non j'ai pas envie d'un verre. Et toi? » Elle l'observa puis elle laissa tomber son sac sur le sol, retirant sa veste, qui alla rejoindre son sac. Elle avança vers lui. « J'ai envie d'une tout autre chose... » Elle se mordilla la lèvre avant de venir vers lui. Elle l'embrassa avec envie tout en commençant à le déshabiller. Elle commença par son haut, puis elle entreprit de déboutonner le jean du garçon. Puis, elle s'arrêta dans ses gestes, gardant ses mains sur le jean du garçon. « Enfin...Si tu veux un verre, jpeux m'arrêter... » Elle planta ses yeux bleus dans les siens. Elle le taquinait. Elle jouait une nouvelle fois avec lui. Sauf que là, il était indéniable qu'elle avait envie de lui, comme il pouvait avoir envie d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Welcome to Wellington City

♠ courrier posté : 178
♠ multinicks : None
♠ crédits : Bazzart
♠ wellington suburbs : Clinton Avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Guitariste
♠ mood :: Alone
♠ address book ::

MessageSujet: Re: A Certain Romance Dim 10 Juil 2011 - 16:17

Spoiler:
 

C’est certain que Khora ne pouvait pas savoir à quel point elle avait été un tournant important dans sa vie. Ashton n’était pas le genre d’homme à s’étendre sur ses sentiments, il n’aimait pas parler de lui, ni de sa vie, ni de ce qu’il pensait et il aimait encore moins parler de son ressenti. Khora avait été la femme qui avait réussi à lui faire oublier son amour, cette sensation qu’il éprouvait pour Éleanor. Il n’avait pas une bonne estime de lui et il se sentait incapable d’aimer. Il préférait amplement vivre sa vie et se résigner à ne pas s’attacher à qui que ce soit, il pensait que c’était une des meilleures choses à faire. C’était la même chose pour lui, il savait qu’il lui avait donné un bon coup de main, mais il ne savait pas qu’il avait été un moment important de la vie de la styliste. Ils étaient faits pareil. Aucune attache, aucun amour, mais il y avait surement eu plus que du sexe entre, mais c’était surement plus sage de ne pas s’étendre sur le point. Pourtant, c’était électrique entre eux, et c’était le cas de le dire.

Il avait juste hâte de laisser cette groupie en plain pour rejoindre la demoiselle dehors. Il aimait sentir son odeur, son corps contre le sien et l’entendre gémir, mais ça, c’était une tout autre histoire. Il la plaquait contre le mur pour glisser ses lèvres dans son cou, il aimait sentir sa peau se couvrir de frisson alors qu’il l’embrassait ardemment. Il aurait eu envie de beaucoup plus, là, maintenant, mais ça n’avait rien de raisonnable et c’est pour cela qu’il l’amenait jusqu’à sa voiture. C’était le temps des leçons privé et il savait qu’elles allaient être très très agréables. Le chemin ne fut pas très long avant qu’ils n’arrivent finalement chez lui et il la laissait entrer avant de refermer la porte derrière eux. L’endroit était grand, luxueux et d’un goût prononcé. Ce n’est surement pas lui qui avait fait la décoration parce qu’il était simplement nul pour ce genre de chose. Ses yeux suivaient le mouvement de son sac et de sa veste qui venaient se perdre contre le sol. Un sourire pervers venait prendre place sur son visage alors qu’elle faisait quelque pas vers lui. Celle-là, elle avait toujours eu le don de l’allumer, va savoir pourquoi. Il y avait quelque chose de spécial entre eux, d’électrique, de provoquant et de sensuel. « Ah oui? J’aimerais bien que tu me montres à quel point cette envie est forte.»

Il laissait le corps de la demoiselle se coller contre le sien alors qu’il se penchait vers elle pour l’embrasser avec fougue. Sa main venait glisser sous son haut pour en caresser la peau, alors qu’à son tour, il lui retirait ce qu’elle portait en guise de chandail. Son regard glissait un moment sur son corps en même temps que ses mains qui suivaient le tracé de ses courbes. Il sentait les mains de la demoiselle se glisser sur son pantalon alors qu’il attrapait sa nuque de son autre main avant qu’elle ne parle. Un rire de sa part, boire? Il n’en avait rien à faire. C’est elle qu’il voulait. Ici et maintenant. « Non, ma belle. Je n’en veux pas de verre, j’ai tout ce qu’il me faut devant moi et cette envie est plus bien forte que celle de boire.» Il lui tirait les cheveux pour faire pencher sa tête vers l’arrière pour découvrir sa gorge alors que ses lèvres venaient se perdre dans la peau de son cou qu’il embrassait avec envie. Elle pouvait sentir un léger contact électrique au contact se son torse contre sa peau, son pouvoir, qui se réveillait de temps en temps, mais heureusement pour elle, il n’avait pas fait le plein. Elle savait qu’Ashton n’avait rien d’un tendre, il aimait l’amour brutal, même si i lui arrivait d’être tendre de temps en temps. Il plaquait la jeune femme contre un mur alors que ses lèvres glissaient lentement le long de son cou, pour se perdre sur la peau de ses épaules et à la naissance de son soutien-gorge. Il réchauffait sa peau avec ardeur tandis que son corps se collait contre le sien, ses mains glissaient le long de ses hanches pour venir défaire son pantalon qu’il laissait couler le long de ses jambes. Ils étaient maintenant équitable, presque nue l'un devant l'autre mais, ce serait loin d'être la première fois de toute façon. Ashton la retenait contre le mur, il était rude, mais avec une certaine tendresse, il n’allait pas non plus lui briser quelque chose, quoi que...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

It's Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A Certain Romance

Revenir en haut Aller en bas

A Certain Romance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLLATERAL DAMAGE :: « wellington city » :: ◮ the shadow bistro & bar-
Sauter vers: