Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez|

If you see ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: If you see ... Lun 6 Juin 2011 - 9:50




Lysianna P Hanson. Sacrée gonzesse. Compliment.
Jolie brunette , n'ayant pas la langue dans sa poche. Jolie brunette avec un caractère bien affirmé. Jolie brunette avec laquelle Grant s'était souvent engueulé. Belle époque, celle du Lycée. Belle mais paradoxalement : affreuse. Il y avait vécu les meilleurs moments. Ses débuts. Les premières histoires de cœurs du moins, les premières de cul. Lysianna Hanson était une veille connaissance qu'il s'amusait beaucoup à taquiner. Tout les matins, tout les midi , tout les soirs ? Tout les matins, en bon Flic il avait pour habitude de lui rendre une visite de courtoisie. Le café dans lequel elle travaillait ne servait pas forcement le meilleur expresso de la ville mais elle y travaillait. On peut dire que c'est ce qui le motivait à s'y rendre. S'asseoir au comptoir, demander à être servit par la grincheuse de service. C'était devenu une habitude. Une habitude qu'il appréciait davantage tout les jours. Remarquez, vu le spécimen.

Ce Lundi là, après un long week end passé à ne rien faire de bien passionnant, il se pointa, comme à l'accoutumée à 8 h 00 commandant son serré. Un sourire lui étirant les lèvres. Encore une demoiselle avec laquelle il prenait son pied, au sens figuré.

- Elle est passée où grincheuse ?

Une chevelure brune fit son apparition dans son champ de vision, un sourcil arqué la dite demoiselle vint poser devant lui un mug de lait au chocolat, lançant au passage un " Un grand verre de lait , pour bien grandir " !
Dirk était sensible à ce genre d'humour vache. Il retira sa veste et reporta à nouveau son attention sur Lysianna :

-Qu'est-ce qu'il y a : t'as pas dormi de la nuit ?

Tout en insinuation. C'était son métier qui influençait sa façon d'être. Son humour grivois, son manque de ' finesses ' . Une vraie déformation professionnelle.

- Et ton weekend , il était comment ?

Leur relation n'était pas amicale puisque aucun des deux ne connaissait l'autre intimement. Ils savaient qu'ils étaient allés au même lycée, ça s'arrêtait presque là. Juste que de temps à autre , ils s'autorisaient à poser quelques questions de routine, vous savez : " comment tu vas ? " .


Dernière édition par Dirk James Grant le Jeu 16 Juin 2011 - 8:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Welcome to Wellington City

♠ courrier posté : 67
♠ multinicks : nope
♠ crédits : yumita ;; tumblr


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: propriétaire d'un café
♠ mood :: curieuse
♠ address book ::

MessageSujet: Re: If you see ... Sam 11 Juin 2011 - 22:52

    Un réveil qui sonne. Une main qui s’abat violement, mais qui loupe son coche. Une femme qui tombe du lit et qui grogne. Elle soupire. Il était 4 heures du matin. Elle se levait toujours tôt le matin avant d‘aller travailler, alors qu’elle ouvre la boutique à 7 heures. Lysianna, étignit l’effroyable réveil qui continuait ses « biiiip, biiiip », puis, elle se leva, alluma sa radio avec sa télécommande et partie sous la douche. Elle s lava de la tête aux pieds comme tous les matins, fit sa séance d’épilation à la cire comme toutes les 3 semaines, se fit un brushing, lissa ses cheveux en un rien de temps, car ils lui obéissent, ils sont tellement gentils … elle s’habilla ensuite. Elle mit sa tenue de patronne super élégante et aussi sexy … enfin pas trop. Elle travaille dans un café pas dans un club de streap tease quand même ! Elle se maquilla aussi … enfin non, elle enleva le maquillage. Elle préfère le naturel. Se regardant dans le miroir elle su qu’elle était totalement prête. Elle chopa son sac, posé sur le buffet du couloir du premier étage et descendit prendre son petit déjeuner.

    Quelques minutes plus tard, la voila dehors, elle prit sa voiture et roula avec ses talons. Elle mit sa musique du moment et chanta joyeusement. Elle arriva en ville, puis sur le parking de son café. Elle verrouilla sa porte de sa voiture et déverrouilla celle du café. Elle prépara la salle puis s’installa derrière le comptoir. Elle vit l’heure, elle était un quart d’heure en avance. Elle eu un petit rire amusé. Bah, vaut mieux être en avance qu’en retard. Elle vit ses employés entrer, ils se firent la bise et commencèrent leur boulot. Lysianna partie dans son côté lorsque Dirk entra. Elle ne l’avait pas vu, cependant, elle l’avait entendu. « Elle où la grincheuse ? » … elle arqua un sourcil et pensa « ah bah bravo … ». Elle lui servit un mug de chocolat chaud, en attenant que le serré qu’il avait commandé soit prêt et lui fit une petite accolade verbale. Ce dernier lui répondit par autre chose. Elle arqua encore une fois son sourcil

    « C’est plutôt à toi que la question devrait être posée, Dirk. T’as un caractère de cochon ce matin, à croire que tu étais de nuit et que ça s’est mal passé … »

    La jeune femme resta avec lui. Elle peut se le permettre, elle bosse tout la journée jusque pas d’heures. Ses employés quant à eux, ont un emploi du temps léger : ce sont en général des étudiants … la jeune femme se prit elle-même un café au lait et mit sa dose de sucre

    « Bah comme d‘habitude … tranquille et reposant. J’ai prit soin de mon filleul et … j’ai brûlé par accident quelques cookies … mais bon j’ai arrangé la chose et … pas de moqueries, sinon ton café tu sais où tu vas l’avoir »

    Une petite « menace » des plus gentilles bien sûr. Et sérieusement, elle n’a pas peur de le faire à Dirk, malgré qu’il soit flic. Elle eu un sourire, assuma sa bêtise d’avoir REELLEMENT brûlé avec ses pouvoirs, mais ça Dirk ne le sait pas, ses cookies.

    Dirk et Lyse … une histoire d’amitié toute simple. Lysianna l’a toujours trouvé canon au lycée, mais n’a jamais voulu sortir avec lui. Ils étaient déjà dans la même classe et discutaient que très peu. Puis, plus du tout après le décès de sa mère. On peut dire que dans le café, Dirk et quelques rares personnes ont vu la différence entre la Lyse triste et effacée et celle qu’elle était devenue aujourd’hui.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: If you see ... Jeu 16 Juin 2011 - 9:03



Un sourire vint étirer ses lèvres. Lysianna était donc du genre à préparer des cookies avec un gosse pour lui faire plaisir ? Il attrapa la tasse qu'elle lui avait préparé , buvant une gorgée, puis une seconde. Oui, la nuit avait été longue. Il pouffa de rire pensant à la déception du filleul qui avait dû se contenter de cookies calcinés :

-Tu es un danger derrière les fourneaux. Tu devrais te limiter à servir des cafés et tenir la comptabilité ou un truc du genre. Servir des cafés Lysianna , pas renverser. précisa-t-il.

Toujours prêt à la narguer. Il avait besoin de sa dose quotidienne , des discussions évoluant en débats avec la jeune femme. Pimenter sa matinée , pour l'adoucir avec la monotonie qui s'installait au commissariat.Rien de tel que Lysianna Hanson pour réussir ça. Il pivota sur chaise en mouvement rapide et entreprit de regarder l'heure :

-On peut pas dire que je suis à la bourre...

Depuis une semaine, la paperasse s'entassait sur son bureau sans qu'il n'y voit le bout. Toujours de nouveaux cas étranges. Des assassinats sanglants. Des explosions d'entrepôt : œuvre des Cavaliers Noirs. Mais il chassa bien assez vite les mauvaises pensées et reporta toute son attention sur la jolie brune qui lui faisait face un sourire aux lèvres :

- Je crois que 2 ml de vodka dans mon café m'aiderait grandement à garder les yeux ouverts, je dois bien avouer.

Comment faisait-elle pour paraitre aussi fraiche à une heure aussi matinale ? Sorcellerie, surement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Welcome to Wellington City

♠ courrier posté : 67
♠ multinicks : nope
♠ crédits : yumita ;; tumblr


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: propriétaire d'un café
♠ mood :: curieuse
♠ address book ::

MessageSujet: Re: If you see ... Dim 7 Aoû 2011 - 4:05

    La jeune femme arqua un sourcil et eu un sourire. Elle le laissa se moquer d’elle, à vrai dire la moquerie, elle s’en fiche et venant de lui, ce n’était pas une moquerie qui blesse. Elle alla servir d’autres clients sur le bar et alors que ses employés faisaient sagement leur boulot, elle regarda ensuite Dirk qui était, semble-t-il, presque en retard. La jeune femme eu un sourire en coin, il était certainement super crevé. Son travail était prenant et elle le comprenait. Il y avait beaucoup de choses qui se passaient dans les parages et elle priait chaque jour d’être tranquille dans son coin. Elle refit un café, prit un cookie qu’elle mit dans un sachet et prit une fiole qui était juste en dessous du bar pour lui mettre quelques gouttes de vodka et avant qu’il n’eut le temps de dire quoi que se soit, elle lui refourgua le café qu’elle venait de préparer, comme il l’aime en plus, ainsi que le cookie (s’il voulait un donnut il avait qu’à le dire, mais bon actuellement il n’y en avait plus dans la boutique et il fallait que le cuistot se grouille d’en faire)

    « Tu te la ferme et tu prends. Cadeau de la maison. Et faudrait que tu dorme la nuit mon coco t’as la tête presque dans le café … »

    Lyse était comme ça : toujours à s’inquiéter pour ses amis. Elle avait toujours eu cette fâcheuse manie de s’inquiéter plus pour les autres que pour elle-même. Notre jeune célibataire ne faisait pas attention aux regards envieux des autres clients, ces rapaces voulaient toujours avoir Lyse dans leur poche, mais n’y parvenaient jamais. Et puis, elle s’en foutait !!! C’est ELLE le boss non ? Elle fait ce qu’elle veut puisque c’est elle qui gère le business du café. Lyse’ était peut être une pyromane médiocre, mais elle était une amie en or et elle le savait. Elle ne s’en vante pas, elle fait tout ça au naturel. Elle a toujours préféré s’inquiéter pour les autres et qu’on la laisse tranquille. Depuis le décès de sa mère, elle n’a jamais apprécié qu’on s’occupe d’elle, qu’on s’inquiète pour elle ou qu’on la plaigne. De plus, après que son père essaye de revenir dans sa vie et depuis qu’il s’inquiète pour elle, elle pète des plombs. Il lui ait déjà arrivé de lui jeter un tabouret en pleine poire lorsqu’il tentait de mettre un pied dans son café. Il n’est pas le bienvenu : ni dans son cœur, ni dans sa famille ni même dans son café. Elle avait déjà choqué bon nombre de personne. Elle d’habitude si douce, souriante et aimable était devenue une personne à craindre lorsqu’on était devenu son ennemi.

    Mais revenons à nos moutons. Notre chère patronne laissa ses employés travailler. Elle prit ses classeurs et paperasses afin de pouvoir travailler dans son bureau.


    « Si tu veux un café … tu n’as qu’à m’appeler, je peux toujours te le ramener … ou te le mettre de côté » dit elle en souriant


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

It's Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: If you see ...

Revenir en haut Aller en bas

If you see ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLLATERAL DAMAGE :: « wellington city » :: ◮ harvey avenue-
Sauter vers: