Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

- There's a stranger in my bed, There's a party in my head -

♠ courrier posté : 4211
♠ crédits : ava :Jean-Loo -signa : tumblr
♠ wellington suburbs : Store Lane


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Etudiante en Littérature et Langues
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Dim 5 Juin 2011 - 6:36

Alors que j'avais passé mon après-midi à la bibliothèque, j'avais reçus un sms de ma soeur Isobel sur le chemin du retour. Dans ce message, elle m'invitait à passer la soirée chez elle parce que Kate n'était pas là, elle travaillait. Cela tombait à merveille parce que je n'avais rien de prévu et plutôt que de m'ennuyer devant la télé aux programmes soporifiques, je préférais aller passer un bon petit moment chez ma soeur qui habitait Clinton Avenue. C'était légèrement plus loin que chez moi et situé en centre ville. Le seul problème c'était pour trouver une place de parking au milieu de toutes ces voitures qui circulaient entre les grattes-ciel. C'était bien ma soeur ça d'habiter en centre ville. Au moins, elle avait le luxe à portée de main comme nous l'avions toujours eu avec nos parents... enfin jusqu'à temps que notre père décident de s'en aller et d'aller voir ailleurs. Mais ce n'est pas pour autant que notre mère n'avait pas placé d'argent sur nos comptes quand nous serions plus grande. On jouissait donc d'une vie aisée, presque sans soucis au niveau financier. Nous pouvions nous payer tout ce que nous voulions, l'argent coulait pratiquement à flot. Comme nous le savons tous, l'argent n'est pas éternel et tôt ou tard, si nous ne faisons pas attention, notre compte en banque risque de virer au rouge. J'avais investi dans une belle petite Audi TT cabriolé noire mais je n'avais pas encore mon propre appartement. A mon âge, je ne me voyais pas encore habiter seule mais j'avais décidé de me mettre en colocation.
Spoiler:
 
Un point commun avec ma soeur, nous aimons les grosses cylindrées. Que ce soit BMW, Audi, Porsche et autres grandes marques de fabricants automobiles. Le temps était radieux et se prêtait bien à ce que je roule sans mon toit de voiture. C'est donc cheveux au vent que je me rendis chez ma soeur.
Je trouvais rapidement une place pour une fois et je refermais ma voiture pour éviter les vols. Je préférais cela parce que c'est vite arrivé.
Une fois arrivée devant sa porte, je toquai deux fois avant que ma soeur ne vienne m'ouvrir. J'étais sûre de passer une bonne soirée avec elle.

_________________



Dernière édition par M. Leighton Dickinson le Ven 10 Juin 2011 - 9:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

IZZIE ◊ I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.

♠ courrier posté : 2700
♠ multinicks : JM.
♠ crédits : © hope&fear avatar - tumblr sign
♠ wellington suburbs : clinton avenue with Kate Laurens


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Danseuse
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Lun 6 Juin 2011 - 2:59

19h47 ▬ Je me précipitais jusqu'à la porte, lorsque j'entendis frapper. Je savais déjà qui se trouvait derrière, puisque j'avais invité ma sœur, Leighton pour la soirée. Katharina n'était pas là... comme beaucoup de soirs en fait, ce qui faisait l'occasion de voir ma sœur. Kate était tellement absence que j'avais beaucoup l'occasion de voir ma famille et mes amis. Je crois même que je les voyais plus que ma copine et pourtant, nous habitions ensemble. J'ouvris la porte, un grand sourire dessiné sur les lèvres avant de sautiller et de prendre ma petite sœur dans mes bras. Je l'adore. Certaines sœurs se détestent, mais moi, j'adore les miennes. Je suis quelqu'un qui accorde beaucoup d'importance à la famille. Je serais prête à tout pour elles, couvrir un meurtre, donner ma propre vie si cela sauve celle d'une de mes sœurs. Oui, on peut dire que je ferais n'importe quoi. Il n'y a rien de plus cher à mes yeux que mes deux sœurs, ma mère et ma copine. Celles que je considère comme étant ma famille. Ma famille c'est juste elles quatre. Il y'a longtemps que mon père n'en fait plus parti, je préfère le considéré mort plutôt que vivant avec une autre femme et sûrement d'autres gosses. C'est horrible quand j'y pense, j'ai peut-être des demies sœurs ou frère que je ne connais même pas. Peut importe. Si tel est le cas, il les as choisit eux au détriment d'Hannah, Leighton et moi. C'est un connard. Point ! Je le déteste et c'est beaucoup plus simple de le détester désormais, que de penser que j'aimerais qu'il soit là. Parfois, je me demande comment ça serait si il était encore là, si il était resté présent dans nos vies. Peut-être que cela m'aurait évité de sortir avec un connard comme Jackson. J'ai cru être amoureuse de ce type, mais finalement, je n'ai fait que me jeter dans les bras du premier homme qui m'offrait de l'affection. Je relâchais mon étreinte et laissais entrer ma sœur à l'intérieur de l'appartement. C'était un logement assez spacieux et chaleureux. Le rangement était fait, cependant, ce n'était pas rangé au carré. J'ai toujours détesté les maisons rangées au carré. On ose pas y mettre les pieds, ni toucher quoi que ce soit. On ne s'y s'en pas vraiment à l'aise - « Comment est-ce que tu va, ma belle sœurette ? » - dis-je avec un grand sourire, la conduisant jusque dans le salon. Je me dirigeais vers le mini bar où étaient rangés les boissons, surtout les alcools. Je n'étais pas une grande buveuse, mais il était toujours bien d'avoir quelques bouteilles pour les invités - « Tu veux boire quoi ? Quoi que... je ne devrais peut-être pas te proposer d'alcool, c'est vrai que tu es trop jeune. » - Mon sourire ne me quittais pas - « Champomy, ça te va ? » - Je ne pus m'empêcher de pouffer. J'aimais taquiner gentiment ma sœur, elle était trop adorable. Je profitais du fait qu'elle soit plus jeune pour la taquiner, mais je savais pertinemment que c'était une femme maintenant. D'ailleurs, elle était peut-être plus responsable que moi parfois, comme lors que j'avais déraillé après le départ de notre père. Je regrettais tellement de l'avoir entraîné dans mes bêtises, elle qui était si jeune, si innocente. Heureusement, elle avait été assez intelligente pour ne pas me suivre très longtemps.

_________________
« I'm not heterosexual, homosexual or even bisexual ... I'm just in love with Katharina. » - Isobel Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- There's a stranger in my bed, There's a party in my head -

♠ courrier posté : 4211
♠ crédits : ava :Jean-Loo -signa : tumblr
♠ wellington suburbs : Store Lane


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Etudiante en Littérature et Langues
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Lun 6 Juin 2011 - 6:48

Généralement, je n'attendais pas longtemps avant que ma soeur vienne m'ouvrir. Elle m'attendait toujours avec impatience et j'étais toujours la bienvenue chez elle. Au moins, Isobel possédait sa propre maison dans laquelle elle vivait avec Kate, sa petite amie. C'était spacieux, lumineux... j'adorais venir passer du temps chez ma soeur. Je tapai seulement deux fois à la porte avant qu'elle ne s'ouvre rapidement. Ma soeur était toujours pleine d'entrain. Elle arborait un grand sourire, contente de me voir. Je l'étais également, beaucoup même car le fait que nous vivions séparément, nous imposait de la distance et nous ne nous voyons pas beaucoup... enfin si un peu quand même toutes les semaines mais elle avait sa vie, moi la mienne. Elle avait quitté les bancs de l'école pour poursuivre sa passion mais au niveau professionnel. Isobel a toujours été douée pour la danse même si je n'ai jamais été attiré par cette discipline. Néanmoins, j'adorais voir ma soeur danser. Je la trouvais très talentueuse et elle méritait de réussir.
Izzie avait traversée une période longue et difficile durant laquelle elle s'était mise à consommer alcool, drogue et autres substances illicites pour son âge à l'époque. Elle m'avait entraîné dans ce cercle vicieux infernal mais je ne l'avais pas suivis bien longtemps. J'avais vu clair dans ce petit jeu et du mal qu'il causait à notre entourage. Notre mère était déjà bien occupée à nous élever et à veiller à ce qu'il ne nous arrive rien. Cependant, elle ne pouvait pas toujours être derrière nous trois et il lui était difficile de nous surveiller le soir venu. Elle travaillait tellement pour nous qu'elle était exténuée et nous, nous en profitions pour découcher et aller nous souler, fumer et finir dans le lit d'un homme que nous connaissions à peine. Le problème c'est que j'y ai pris goût malgré tout et je ne peux pas imaginer une fête sans alcool et sans garçons à draguer. Je n'étais pas une fille qui se fixait facilement. Je suis jeune et je profite de la vie, telle qu'elle vient. Tout ceci avait été engendré par le départ de notre père. Isobel l'avait mal digéré et ne l'acceptait toujours pas. D'ailleurs, il était passé en sujet tabou et elle préférait le considérer comme mort plutôt que vivant avec une autre femme et des hypothétiques enfants qui seraient nos demi- frères et ou demi-soeurs. Isobel n'était pas au courant du fait que je voulais retrouver notre père, lui dire à quel point il nous a manqué de respect en nous abandonnant ainsi, à quel point il a anéanti nos vies même si maintenant nous nous en sortions très bien sans lui. Mais à l'époque, cela avait été dur à supporter.
J'étais certaine que la soirée allait être très bien en compagnie de ma soeur. On ne s'ennuyait jamais quand on était ensemble. Aussitôt, elle me demanda « Comment est-ce que tu va, ma belle sœurette ? ». Je lui souris " Je vais très bien comme tu peux le voir. J'ai passé mon après midi à la bibliothèque et toi ? Kate travaille ce soir ? ' Je me doutais déjà de la réponse de ma soeur. Elle ne serait pas étonné puisqu'elle me connaît très bien et sait à quel point j'aime passer du temps au milieu des livres. C'était quelque chose qui lui avait toujours échappé, comment pouvais-je aimer autant me plonger dans un autre univers?!
Ma soeur, seulement âgée de trois années de plus que moi, se dirigea vers le bar. Je la reconnaissais bien là! « Tu veux boire quoi ? Quoi que... je ne devrais peut-être pas te proposer d'alcool, c'est vrai que tu es trop jeune. » Je n'avais rien contre le fait qu'elle me taquine parce que j'étais la plus jeune de mes soeurs J'étais habituée et en plus de cela ce n'était jamais méchant. Du coup je ne le prenais pas mal. Il était rare de toute façon, que nous nous prenions la tête. On s'entendait même très très bien, toujours d'accord sur tout, ou presque. " Oui c'est ça je suis trop jeune, fou toi bien de moi ! J'étais encore au collège que je buvais déjà je te rappelle! Nah !" Je lui tirais la langue alors que je m'installais à son petit bar. Je posais mon sac sur son canapé au passage. C'est vrai que je venais de dépasser la majorité pour pouvoir boire de l'alcool. 21 ans était la limite pour pouvoir entrer dans un bar et consommer ces boissons alcoolisées. Pourtant, je n'avais pas attendu cet âge pour me faire plaisir. Avec de l'alcool, la fête est plus folle ! Tout le monde le sait ça! Je m'assis sur l'un des tabourets alors que ma soeur continuait de me charrier sur mon âge. « Champomy, ça te va ? » - " Vas-y fais pas ta radine... genre j'ai une tête à boire du champomy ? C'est mal me connaître ma soeurette ! " Je m'esclaffai de rire face à cette réplique. J'hésitais un moment avant de reprendre " Un fond de vodka !? Tu as ?"

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

IZZIE ◊ I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.

♠ courrier posté : 2700
♠ multinicks : JM.
♠ crédits : © hope&fear avatar - tumblr sign
♠ wellington suburbs : clinton avenue with Kate Laurens


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Danseuse
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Lun 6 Juin 2011 - 10:23

« Je vais très bien comme tu peux le voir. J'ai passé mon après midi à la bibliothèque et toi ? Kate travaille ce soir ? » - En effet, je n'étais pas étonnée de savoir qu'elle avait passé la journée à la bibliothèque. Si la danse et la musique étaient une grande partie de ma vie, les livres étaient une grande partie de celle de Leighton. Elle pouvait passer des heures à lire, chose que je ne faisais jamais. Je n'avais pas beaucoup le temps de lire entre répétions et spectacles, sans parler du reste de mon quotidien. J'étais très fière de ma sœur qui poursuivait ses études à l'université. Oui, Lei' est quelqu'un de vraiment brillant et je suis convaincue de sa réussite. Contrairement à ma cadette, je n'avais pas suivi un cursus à l'université. J'avais préféré me concentrer sur la danse, ayant préféré le conservatoire aux études à la fac. C'était la danse un point c'est tout. Le pari était risqué peu de gens réussissent vraiment à en faire leur métier. On n'entre pas non plus facilement dans une compagnie de danse. Je dois dire que j'ai vraiment de la chance de faire quelque chose que j'aime. J'adore me lever le matin et me dire que mon travail c'est de danser. Mon travail, c'est ma passion - « J'aurais dû le deviner ! » - dis avec un sourire avant de reprendre : « Je vais très bien. J'ai passé la journée au studio avec les répètes. On à beaucoup de travail pour le prochain show. » - Je marquais un léger silence - « Oui, Kate travaille, comme pas mal de soirs par semaine enfaîte... » - Je baissais la tête légèrement. Je ne disais jamais à Kate que son absence me pesait, mais je pouvais me confier à ma sœur. Celle-ci savait très bien que l'absence de ma petite amie commençait à vraiment me peser. Katharina me manquait et c'est très difficile de ne pas l'avoir tous les soirs. La plupart des couples peuvent profiter de leurs soirées tranquillement, mais pas nous.

Je me dirigeais donc derrière le mini bar, ma soeur s'était installée sur l'un des tabourets. Je pouvais la taquiner sans qu'elle ne se vexe. C'est ce qui était bien. Elle avait le sens de l'humour et nous pouvions plaisanter toutes les deux - « Oui c'est ça je suis trop jeune, fou toi bien de moi ! J'étais encore au collège que je buvais déjà je te rappelle! Nah ! » - Elle me tirait la langue et je levais les yeux aux ciel. Ce n'était pas forcément une bonne référence. Si elle avait commencé à boire au collège, c'est surtout parce que je l'avais incité à me suivre dans mes bêtises. J'aurais préféré ne pas avoir fait cela, ne pas l'entraîner dans un univers qui n'était pas le sien - « Vas-y fais pas ta radine... genre j'ai une tête à boire du champomy ? C'est mal me connaître ma soeurette » - Nous pouffions de rire en cœur. Il ne nous fallait que peu de temps lorsque nous étions ensemble pour partir dans des fous rires. Oui, j'avais beaucoup de bons souvenirs avec ma soeur. Bien sûr, la vie ne nous fait pas toujours de cadeaux et chacune d'entre nous est passée par les larmes. Que ce soit pour les bons ou les mauvais moments, l'une pouvait toujours compter sur l'autre. C'est bien de savoir qu'il y aura toujours quelqu'un avec nous, quoi qu'il arrive - « Ouais, tu as raison, le champomy c'est beaucoup trop. Je vais aller te chercher du jus d'orange, fillette. » - Parfois, nous étions encore comme de vrais gamines toutes les deux, mais vous savez, ça fait du bien de retomber en enfance de temps en temps - « Un fond de vodka !? Tu as ? » - « Oui, bien sûr que j'ai. » - Je sortis un verre, puis la bouteille de vodka avant de déverser le liquide à l'intérieur du verre. Nous avions beau rire, je ne laisserais pas à soeur boire de façon déraisonnable. Le but de cette soirée n'était pas de se « bourrer la gueule » et si elle n'était pas en état de conduire, elle resterait ici. Je tenais trop à ma soeur pour lui faire prendre des risques. Je la quittait un instant pour me diriger vers la cuisine, attrapant dans le frigo des jus de fruits. Je revins, les déposant sur le bar. Ma soeur et moi nous voyons assez fréquemment, disons au moins chaque semaine, bien que nous ayons chacune de sacrés emploi du temps. Je demandais : « Alors, comment ça se passe avec les hommes ? » - Je savais que ma soeur n'était pas du genre à se poser. Elle n'avait pas de relation durable, comme celle de Kate et moi ou celle qu'Hannah avait eut avec son copain. Ils étaient restés plusieurs années ensemble avant de se séparer, séparation dont je ne savais toujours rien. Hannah était tellement étrange ces derniers temps - « Aucune conquête en vue ? » - J'aimerais vraiment que ma soeur connaisse l'amour, qu'elle rencontre un homme dont elle tomberait amoureuse et qui serait capable de la rendre heureuse. Cependant, gare à celui qui lui ferait du mal. D'ailleurs, je n'hésiterais pas à « évaluer » les prétendants de ma petite soeur, à lire leurs pensées afin d'en savoir plus. Hors de question que ma soeur tombe sur un malade, un homme violent aussi bien par les paroles que par les gestes. J'avais vécu un enfer et je ne permettrais à personne de faire vivre un enfer à mes soeurs. Je faisais même attention aux hommes que fréquentait maman. Je suis un peu trop méfiante depuis ce qui m'est arrivé avec Jackson.

_________________
« I'm not heterosexual, homosexual or even bisexual ... I'm just in love with Katharina. » - Isobel Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- There's a stranger in my bed, There's a party in my head -

♠ courrier posté : 4211
♠ crédits : ava :Jean-Loo -signa : tumblr
♠ wellington suburbs : Store Lane


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Etudiante en Littérature et Langues
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Mar 7 Juin 2011 - 1:22

« J'aurais dû le deviner ! » me dit-elle sans surprise après que je lui ai dis que j'avais passé mon après-midi à la bibliothèque. Ma soeur n'arrivait pas toujours pas à réaliser que je pouvais passer des heures à lire ou passer des heures dans une bibliothèque. Les livres étaient une passion tout comme le dessin et ma soeur avait sa propre passion, la danse, qu'elle avait décidé d'élever au rang professionnel. J'étais fière d'elle car très peu de personnes arrivaient à accéder à un tel niveau qui était très exigent. Néanmoins, même si je n'étais pas une grande connaisseuse en danse, j'allais voir ma soeur à toutes les représentations auxquelles ma soeur participait. Elle pouvait toujours compter sur mon soutien et continuer à l'encourager était essentiel pour moi. Tout comme moi à la bibliothèque, elle pouvait passer des heures à danser « Je vais très bien. J'ai passé la journée au studio avec les répètes. On à beaucoup de travail pour le prochain show. » Izzie avait toujours été une battante et elle travaillait avec acharnement pour réussir ce qu'elle entreprenait. "Tu peux être certaine que je viendrais te voir alors! Comme d'habitude je serais présente. Je ne peux pas manquer une de tes représentations !". Je lui avais demandé si Kate travaillait. J'aurais du m'en douter sinon je ne serais sûrement pas là ce soir. Je préférais laisser Isobel profiter de Kate car elles se voyaient très peu. Izzie m'en faisait souvent part même si elle ne l'exprimait pas forcément. Mais je la connaissais par coeur et je savais quand ça n'allait pas. « Oui, Kate travaille, comme pas mal de soirs par semaine enfaîte... ». Elle baissa les yeux et je compris que c'était difficile à supporter, cette absence. Elle pensait certainement aux personnes qui pouvaient profiter de leur couple le soir quand les deux personnes revenaient du travail. " Je sais que c'est pas facile pour toi... Sois forte ! - je grimaçai car je n'étais pas forte pour réconforter - Tu m'as pour ce soir, c'est bien non ? Je ne vais pas te laisser déprimer, crois moi ! " Je manquai de tact pour réconforter mes proches. Je ne savais pas bien m'y prendre et quand ça concernait les histoires de couples, j'étais encore moins calée. Je n'avais jamais connu de relation durable et le manque d'une personne n'était pas quelque chose qui m'inquiétait - mise à part une... mon père.
Isobel sortit un verre et la bouteille de vodka. Toutefois, je n'étais pas là pour me souler comme je peux le faire en soirée le week end. Je respectais ma soeur et la moindre des choses était de la respecter.« Ouais, tu as raison, le champomy c'est beaucoup trop. Je vais aller te chercher du jus d'orange, fillette. » Il ne nous fallait pas grand chose pour se mettre à rire et nous savions que ce que l'une pouvait dire ne vexait pas l'autre. Nous n'avions pas de secrets l'une pour l'autre, on se disait tout, sans tabou et nous disions toujours ce que nous pensions. C'était notre caractère qui voulait ça et c'était pas plus mal. " Je suis majeure je te signale ! Je suis plus une fillette ! ' dis-je en faisant une moue de petite fille. Izzie avait toujours le mot pour me faire rire.
Isobel me connaissait par coeur et savait à quel point je n'étais pas faite pour me poser, pour l'instant du moins. Je n'arrivais jamais à avoir de relations stables et durables. A vrai dire, j'en étais incapable parce que j'allais toujours voir ailleurs. Je suis jeune, j'en profite pour aller voir à droite à gauche parce que je suis une fille qui aime être séduite mais tout ça dans la limite du raisonnable.« Alors, comment ça se passe avec les hommes ? » Pour l'instant, ça ne se bousculait pas au portillon et parfois les périodes de calme comme ça, ça faisait aussi du bien. Histoire de réfléchir. " Ben, pour l'instant pas grand chose de nouveau.... Tu sais, depuis que je suis en colocation je ne peux plus m'amuser à ramener n'importe qui dans mon lit ! " Isobel s'inquiétait pour moi quand même et elle ne se cachait pas de me dire qu'elle espérait vraiment que je trouve quelqu'un digne de moi, qui me rendra heureuse. Mais quand je vois tous les problèmes que mes soeurs ont eu avec leur petit copain, je me dis que je n'aimerais pas souffrir comme elles. D'un sens, je crois que c'est ce qui me pousse à ne pas m'attacher. « Aucune conquête en vue ? » me demanda-t-elle. " Mon tableau de chasse n'est pas terminé, je suis en pause pour l'instant mais à la bibliothèque j'ai croisé un mec sympa mais je le trouve un peu vieux..." . Je ne cachais jamais ce que je pensais à ma soeur. Elle avait besoin de savoir, pour la rassurer. Toutefois, on avait beau dire cela mais c'était le coeur qui choisissait la personne et non notre raison. Comme dit un célèbre philosophe "Le coeur a ses raisons que la raison ignore..." ça voulait tout dire. Ma soeur avait tellement souffert avec ce Jackson que maintenant elle se méfiait des hommes comme de la peste. Continuellement elle me mettait en garde contre ce genre de garçon et qu'il fallait que je fasse attention à moi. Ma soeur avait donc opté pour une relation avec Kate et j'étais heureuse pour elle. Je ne voyais aucun inconvénient, tant que cela la rendait heureuse.
Elle me servit et alla chercher un jus de fruit dans son frigo. Elle prit place sur le deuxième tabouret à côté de moi à son mini bar.
" Alors, qu'est-ce qu'il y a de prévue pour cette folle soirée ? Pas de garçons je suppose ?" je m'esclaffai. Il était évident que nous voulions toutes les deux passer un petit moment rien qu'entre soeurs. Nous ne nous voyions déjà que rarement alors si on ne pouvait pas se retrouver toutes les deux...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

IZZIE ◊ I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.

♠ courrier posté : 2700
♠ multinicks : JM.
♠ crédits : © hope&fear avatar - tumblr sign
♠ wellington suburbs : clinton avenue with Kate Laurens


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Danseuse
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Mar 7 Juin 2011 - 5:29

« Tu peux être certaine que je viendrais te voir alors! Comme d'habitude je serais présente. Je ne peux pas manquer une de tes représentations ! » - Lei' venait très souvent me voir en représentation. C'était une chose qui me faisait très plaisir, je sentais dans son regard qu'elle m'admirait et était vraiment très fière de moi. J'avais besoin de cela. J'avais vraiment envie que ma famille soit fière de moi. Si il y'a une chose qui m'effrayait, c'était la possibilité de les décevoir un jour. On peut être déçu par quelqu'un, mais le pire c'est de se dire qu'un jour, nous aussi nous pourrions bien décevoir une personne. Je faisais de mon mieux pour être quelqu'un de bien. J'avais laissé mon adolescence turbulente loin derrière moi. J'avais fais du chemin depuis mes 17-18 ans. J'étais devenue une femme. Certains sont nostalgiques de leur adolescence, mais moi, je ne le suis pas. Je suis bien heureuse que cette période de ma vie soit passée. J'ai quelques bon souvenir d'avant le divorce de mes parents, bien entendu, mais quand j'y repense, qu'est-ce qu'on est con quand on est adolescent ! Je me demandais - si toutefois cela m'arrivait un jour - comment je pourrais gérer l'adolescence de mes enfants. Je repensais à ma mère et me dit que cela avait dû être très difficile de gérer trois filles seule. Finalement, elle s'en était quand même bien sortie. Il n'y a qu'à voir le résultat maintenant. Je pense que ma mère a été un très bon parent. Je l'admire, vraiment, c'est une femme forte qui a rarement montré signe de faiblesse. Ce qui me rends triste, c'est qu'elle a sacrifié toute sa vie pour nous. J'espère qu'un jour, elle retrouvera l'amour. A mon avis, il n'y à rien de meilleur que cela - « Attention, maintenant que tu as dit ça, tu es obligé de venir. » - Je souriais, sachant pertinemment que cela n'avait rien d'une obligation pour Leighton - « Je sais que c'est pas facile pour toi... Sois forte ! Tu m'as pour ce soir, c'est bien non ? Je ne vais pas te laisser déprimer, crois-moi ! » - essayait t-elle de me réconforter. Ce qu'il faut savoir, c'est que Lei' à beaucoup de mal pour ses choses-là, mais elle essaye quand même. Je relevais la tête, lui adressant un sourire. En fait, elle n'avait rien besoin de dire pour me réconforter, car sa présence était suffisante. Leighton ne m'avait jamais abandonné et je m'en voulais de l'avoir fait, d'avoir quasiment tourné le dos à ma famille, de mettre laissé enfermée dans une bulle avec Jackson. Plus jamais ce genre de choses n'arriverait. Je voulais que mes soeurs soient dans ma vie et être dans les leurs. Cela avait été tellement dur lorsqu'Hannah avait quitté la ville - « Oui et je suis contente que tu sois-là. Ne t'inquiètes pas, la déprime est interdite pour ce soir. » - dis-je avec un grand sourire. C'est vrai, je voulais profiter de ma soeur et passé un bon moment. Je me servais mon verre de malibu, ajoutant à cela du jus d'orange avant de venir m'asseoir sur le tabouret, près de ma soeur. Je trinquais avec elle et bu quelques gorgées - « Je suis majeure je te signale ! Je suis plus une fillette ! » - « C'est certain, tu as l'air très mature avec cet air là. » - dis-je en riant, me moquant gentiment de sa moue de petite fille. On en vint alors aux hommes. La vie sentimentale de ma petite soeur m'intéressait, étant plus âgée, je me devais de faire attention. Je n'étais pas forcément d'accord avec sa tendance à avoir des relations courtes, elle méritait tellement mieux que cela, mais je comprenais ses craintes. Notre mère avait divorcé, Hannah s'était séparé de son petit ami et puis, il y avait aussi ce qui m'était arrivé avec Jackson. Elle avait certainement peur de souffrir, comme nous. J'avais voulu renoncer à l'amour, mais finalement, c'est lui qui m'avait trouvé. Mon coeur ne m'avait pas laissé le choix et j'étais tombée amoureuse de Katharina - « Ben, pour l'instant pas grand chose de nouveau.... Tu sais, depuis que je suis en colocation je ne peux plus m'amuser à ramener n'importe qui dans mon lit ! » - Je fis une grimace quand elle parlait de collocation. Je détestais sa colocataire et ça, Leighton le savait. Cette femme avait mauvais genre et son mari, scott qui était un de mes amis ne m'en avait pas fait que des éloges - « Mon tableau de chasse n'est pas terminé, je suis en pause pour l'instant mais à la bibliothèque j'ai croisé un mec sympa mais je le trouve un peu vieux.. » - « Ah oui ? Dis en moi plus... Vieux comment ? Et il ressemble à quoi ? » - demandais-je sourire aux lèvres avant d'avaler un peu de boisson - « Alors, qu'est-ce qu'il y a de prévue pour cette folle soirée ? Pas de garçons je suppose ? » - s'esclaffait t-elle. Oui, il était évident qu'aucun garçon ne serait de la partie ce soir. C'était une soirée réservée aux soeurs - « Oh non, pas de garçon, désolée... mais si tu veux, je peux inviter mon voisin. Il est sympa, mignon, sexy. Vous iriez très bien ensemble. Tu as vingt-deux ans, il faut que je pense à te caser maintenant. » - dis-je en riant, je savais bien qu'elle voulait pas se « caser », pourtant, j'aimerais la voir heureuse avec un homme et ne plus se contenter de relation insignifiantes - « Plus sérieusement, j'avais invité aussi Hannah, mais elle avait déjà un truc de prévu. Elle est... de plus en plus mystérieuse depuis son retour... enfin, du coup ce sera juste toi et moi et... la Pizza. » - J'avais préparé une bonne pizza maison. J'aimais bien cuisiner de temps en temps, enfaîte quand j'avais le temps, c'est-à-dire rarement.

_________________
« I'm not heterosexual, homosexual or even bisexual ... I'm just in love with Katharina. » - Isobel Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- There's a stranger in my bed, There's a party in my head -

♠ courrier posté : 4211
♠ crédits : ava :Jean-Loo -signa : tumblr
♠ wellington suburbs : Store Lane


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Etudiante en Littérature et Langues
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Mar 7 Juin 2011 - 7:59

« Attention, maintenant que tu as dit ça, tu es obligé de venir. » Isobel savait très bien que ce n'était pas une obligation et que si je voulais, je pouvais ne pas venir. Mais je tenais à être présente à chacune de ses représentations histoire de l'encourager et de lui montrer notre soutien pour sa passion. Je ne relevais pas parce qu'elle savait pertinemment que je ne considérais pas cela comme une obligation.
Kate travaillait beaucoup le soir et n'était pas souvent présente pour Izzie. Ma soeur le vivait mal d'ailleurs et j'essayais de la réconforter comme je pouvais. Je n'étais pas une professionnelle en la matière bien que ce soit ma soeur. Je manquais toujours de mots justes pour lui parler de cette situation. Cela se comprenait aussi par le fait que j'étais plus jeune qu'Isobel. Je n'avais pas l'expérience qu'elle avait acquise durant ces années. Elle semblait bien plus mature que moi sous tous les points de vue même si pendant l'adolescence c'était moi qui avait veillée sur elle. Les rôles avaient été inversés mais ils avaient repris leur place désormais même si ça ne m'empêchait pas de "protéger" ma soeur et éviter qu'elle ne replonge dans le gouffre. J'espérais que ça n'arriverait plus mais Jackson avait laissé des marques indélébiles dont ma soeur devaient apprendre à vivre avec au quotidien. Elle avait totalement été démontée par ce con et je ne le supportais pas. On avait pas le droit d'abuser d'une personne aussi géniale qu' Izzie. En tout cas, Jackson avait intérêt de faire son testament et de faire sa prière avant de me croiser. Il passera un mauvais quart d'heure dont il se souviendra toute sa vie. Il continue sûrement à faire croire monts et merveilles à d'autres femmes pour bien les rabaisser comme il avait bien profité de ma soeur. C'était intolérable, une ordure pareille ne devait pas exister.« Oui et je suis contente que tu sois-là. Ne t'inquiètes pas, la déprime est interdite pour ce soir. » Elle me le promit. Mais je savais qu'il faudrait y revenir parce qu'elle garde tout pour elle alors qu'elle a besoin d'en parler, d'évacuer tout ce qui la ronge de l'intérieur. " Très bien ! Mais on en reparlera... je le vois que tu n'es pas bien quand même. Je te connais... En attendant, let's go girls !" Je trinquai avec ma soeur qui avait opté pour un malibu et moi un fond de vodka. J'étais raisonnable. C'était le seul verre que je boirais ce soir après je passe en mode jus d'orange. Je n'étais pas une alcoolique non plus mais j'avais du mal à concevoir une fête sans alcool. Mais ce n'était pas une fête ordinaire. C'était entre soeurs. " C'est dommage j'aurais du ramener mon pyjama et on aurait fait une bataille de d'oreiller !" dis-je avec un énorme sourire. C'est vrai que je ne devais pas faire très adulte quand je disais des trucs comme ça mais j'aimais m'amuser et retrouver le temps perdu. Je n'avais pas eu ce que je voulais, mon adolescence avait été bafouée... je n'en avais pas profité comme il se le devait... De 14 ans jusqu'à mes 18 ans je n'ai pas arrêté d'enchaîner les fêtes, les relations sans lendemain. J'avais été un peu adulte trop tôt car j'avais du prendre soin de ma soeur qui n'allait pas bien et la faire revenir à la réalité grace à l'aide d'Hannah.
Je lui racontais alors mon aventure à la bibliothèque et la rencontre que j'y avais faite. J'avais rencontré Noah, un passionné de littérature comme je n'en avais jamais connu auparavant. Tout de suite, ma soeur reprit son entrain naturel et me demanda plus de détails sur cet homme. « Ah oui ? Dis en moi plus... Vieux comment ? Et il ressemble à quoi ? » J'avais eu du mal à cerner Noah, il semblait si mystérieux... mais si adorable à la fois. " Figure-toi qu'il adore la littérature ! Il m'a conseillé des bouquins, il a de très bons goûts et il est intelligent ! Il s'appelle Noah, c'est la gentillesse incarnée, enfin, c'est l'impression qu'il m'a donnée... après, je ne le connais pas trop non plus. Mais quand je dis vieux, il n'est pas si vieux que ça en fait... 24 ans, il est de taille moyenne, brun et possède un certain charme." Je débitais tout cela en quelques secondes sans marquer de véritables pauses. On se racontait tout et on était de vraies commères. Ma soeur aimerait bien me voir avec un homme pour relation durable mais je n'arrivais pas à m'imaginer en couple pour le moment. Quand je voyais tout ce qu'il s'était passé alors que j'étais si jeune... tout cela s'était produit à causes des hommes: la séparation de mon père et ma mère, Jackson qui a blessée ma soeur Isobel et Hannah qui a rompu avec son petit ami sans rien nous dévoiler... J'étais curieuse de savoir ce qu'avait prévue ma soeur pour cette soirée.« Oh non, pas de garçon, désolée... mais si tu veux, je peux inviter mon voisin. Il est sympa, mignon, sexy. Vous iriez très bien ensemble. Tu as vingt-deux ans, il faut que je pense à te caser maintenant. » Je ne changerai jamais ma soeur. Je grimaçai à cette annonce. " Il va se sentir seul au milieu de nous deux... il ne saurait où donner de la tête ! Vaut mieux qu'on reste entre nous finalement ! " Je ne voulais pas que ma soeur me case comme elle le disait. Je sais qu'elle veille sur mes relations et fait attention à ce que celui qui sera l'élu de mon coeur, me rendra heureuse et ne me fera pas connaître de déceptions telles que celles d'Hannah et Izzie. Elle voulait me préserver de ces erreurs, je le comprenais. Isobel rajouta aussitôt : « Plus sérieusement, j'avais invité aussi Hannah, mais elle avait déjà un truc de prévu. Elle est... de plus en plus mystérieuse depuis son retour... enfin, du coup ce sera juste toi et moi et... la Pizza. » Hannah était vraiment discrète depuis la rupture avec son petit ami. " oui tu as raison, elle s'enferme dans sa bulle et on arrive pas à lui faire dire quelque chose. Elle reste mystérieuse mais je ne vois pas pourquoi... on est ses soeurs, on a le droit de savoir ce qui la chagrine... Oh chouette ! J'adore tes pizzas! T'es une véritable pizzayolo soeurette ! " J'adorais les pizzas maison que faisait ma soeur.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

IZZIE ◊ I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.

♠ courrier posté : 2700
♠ multinicks : JM.
♠ crédits : © hope&fear avatar - tumblr sign
♠ wellington suburbs : clinton avenue with Kate Laurens


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Danseuse
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Mar 7 Juin 2011 - 12:00

« Très bien ! Mais on en reparlera... je le vois que tu n'es pas bien quand même. Je te connais... En attendant, let's go girls ! » - dit t-elle avant de trinquer avec moi. J'oubliais mes problèmes pour lui adresser un sourire. Lei' savait me rendre le sourire. C'est une personne capable de transmettre sa bonne humeur, lorsqu'elle rit, on a automatiquement envie de rire aussi, c'est ainsi - « C'est dommage j'aurais du ramener mon pyjama et on aurait fait une bataille d'oreiller ! » - Elle me fit un grand sourire. Quand je vous dis que parfois on aimait retomber en enfance. Cela permet d'oublier son quotidien l'espace d'un instant, retrouver un esprit enfantin. J'avais beaucoup de bons souvenirs d'enfance avec mes soeurs. Les batailles de coussins, on en faisait, c'est notre mère qui n'était pas contente - « Oh tu sais, ça peut toujours s'arranger... en plus, j'ai de nouveaux coussins à tester. » - dis-je avant de pouffer légèrement. Et puis, nous reprîmes sur un sujet un peu plus sérieux si puis-je dire : Les hommes. J'écoutais alors ma soeur me raconter sa dernière rencontre : « Figure-toi qu'il adore la littérature ! Il m'a conseillé des bouquins, il a de très bons goûts et il est intelligent ! Il s'appelle Noah, c'est la gentillesse incarnée, enfin, c'est l'impression qu'il m'a donnée... après, je ne le connais pas trop non plus. Mais quand je dis vieux, il n'est pas si vieux que ça en fait... 24 ans, il est de taille moyenne, brun et possède un certain charme. » - Je souriais - « Un homme qui aime la littérature, vous êtes faits l'un pour l'autre ! » - Je riais doucement avant de reprendre : « C'est ça que t'appelait vieux vingt-quatre ans ? C'est que deux ans de plus que toi et puis hé oh j'ai vingt-cinq ans moi, je suis pas si vielle que ça... Je ne le suis pas hein ? » - demandais-je, toujours le sourire aux lèvres. Je ne m'inquiète pas vraiment de mon âge, je ne suis pas de celle qui on peur de vieillir. J'étais encore beaucoup trop jeune pour y penser. D'ailleurs, en y réfléchissant, certaines femmes doivent passer à côté de leur jeunesse à force de craindre la vieillesse - « Cela me fait penser que j'ai aussi rencontré un Noah récemment... et je sais pas trop quoi en penser. C'est le genre homme mystère. C'est une personne du passé de Kate, je ne sais pas grand-chose à vrai dire. Enfin bref, c'est peut-être le même. » - Je laissais un moment de silence passé - « Je plaisante. » - Wellington était assez grand pour que plusieurs Noah vivent ici. Je ne pensais donc pas qu'il s'agisse de la même personne - « Il va se sentir seul au milieu de nous deux... il ne saurait où donner de la tête ! Vaut mieux qu'on reste entre nous finalement ! » - répliqua t-elle alors que je parlais d'inviter le voisin - « Je suis d'accord avec ça. » -dis avec un grand sourire - « Oui tu as raison, elle s'enferme dans sa bulle et on arrive pas à lui faire dire quelque chose. Elle reste mystérieuse mais je ne vois pas pourquoi... on est ses soeurs, on a le droit de savoir ce qui la chagrine... Oh chouette ! J'adore tes pizzas! T'es une véritable pizzaïolo soeurette ! » - « Je ne comprends pas non plus pourquoi elle ne se confie pas à nous. Je m'inquiète beaucoup à son sujet... Tu crois que si je me rate en danse, je pourrais me recycler derrière les fourneaux ? » - Plaisantais-je. Hors de question que je me rate en danse ! - « Mais pour en revenir à Hanna, je n'arrive pas vraiment à la cerner, à comprendre ce qui se passe. Je sais qu'elle veut toujours être forte, mais quoi qu'elle ai à traverser, elle n'a pas à le faire toute seule... je veux dire on est là. »

_________________
« I'm not heterosexual, homosexual or even bisexual ... I'm just in love with Katharina. » - Isobel Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- There's a stranger in my bed, There's a party in my head -

♠ courrier posté : 4211
♠ crédits : ava :Jean-Loo -signa : tumblr
♠ wellington suburbs : Store Lane


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Etudiante en Littérature et Langues
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Mer 8 Juin 2011 - 3:19

« Oh tu sais, ça peut toujours s'arranger... en plus, j'ai de nouveaux coussins à tester. » C'est ce que ma soeur avait répondu quand je lui avais proposé une bataille d'oreiller. Quand nous étions enfants, mes soeurs et moi, nous nous sommes retrouvées dans la même chambre. Elle était très spacieuse et les soirées étaient animées quand nous n'avions pas envie de dormir. On faisait alors des batailles d'oreiller jusqu'au jour où notre mère a retrouvé des plumes partout et nous a interdit de recommencer. C'est pas pour autant que nous avons arrêté. On le faisait clandestinement et on veillait à ne pas éclater les taies d'oreillers. A vrai dire, ce sont des choses simples mais ce sont celles qui nous manque le plus. " Cooooool ! Là ça me donne vraiment envie d'aller dans ta chambre et de déplumer tes oreillers en te coursant avec dans toute la maison !" je pouffais de rire car j'imaginais très bien la scène.
Il fallait à tout prix que ma soeur se change les idées, qu'elle pense à autre chose car ça empiète sur son quotidien. L'absence de Kate lui était insupportable et je n'aimais pas la voir comme ça... J'avais le rire facile et quand je riais, je pouvais faire rire plusieurs personnes en même temps.
Puis on en revint à ma rencontre avec Noah. Izzie semblait apprécier ce que je lui disais parce qu'elle sourit quand je lui fis la description plutôt élogieuse de Noah.« Un homme qui aime la littérature, vous êtes faits l'un pour l'autre ! C'est ça que t'appelait vieux vingt-quatre ans ? C'est que deux ans de plus que toi et puis hé oh j'ai vingt-cinq ans moi, je suis pas si vielle que ça... Je ne le suis pas hein ? » - C'est vrai que vingt quatre ans c'était pas si vieux mais Noah faisait physiquement plus vieux... " Non, c'est pas parce qu'il aime la littérature que nous sommes fait l'un pour l'autre... Tu sais ce que j'en pense Izzie. Bah c'est vrai que t'es vieille... ! Moi je suis bien une fillette comme tu dis alors pourquoi j'aurais pas le droit de dire que tu es vieille! " J'adorais la taquiner et pour en rajouter une couche, je me rapprochai de ma soeur et plissai les yeux. Je portai une main à son front "D'ailleurs, c'est pas une ride que je vois là ?" Elle savait que je blaguais. C'était dans ma nature.
Je bus vidée d'une traite mon verre de vodka, ce qui ne plaisait pas forcément à ma soeur... ça lui rappelait des mauvais souvenirs, certainement. « Cela me fait penser que j'ai aussi rencontré un Noah récemment... et je sais pas trop quoi en penser. C'est le genre homme mystère. C'est une personne du passé de Kate, je ne sais pas grand-chose à vrai dire. Enfin bref, c'est peut-être le même. » Décidément, il était partout ce type ou quoi ? Etait-il capable de se téléporter ou quelque chose dans le genre ? Personnellement, je ne connaissais pas d'autres Noah que lui, à Wellington. En même temps, tout le monde n'a pas un prénom différent et il se peut que quelqu'un porte le même prénom que moi ou ma soeur... C'était une hypothèse mais je notais quelques ressemblances dans la description subjective qu'en faisait ma soeur " Oh... moi aussi il m'a semblé mystérieux. Il ne voulait pas s'étaler plus sur sa vie privée et tournait autour du pot. C'est chiant mais à la fois attirant ! Et Kate ne t'as jamais parlé de ce type? a moins que le sujet ex est à éviter dans votre couple... " J'avais déjà entendu parler de ça. En général, les couples détestaient parler de leurs ex car ils s'amusaient à les comparer à leur actuel petit ami ou petite amie, ce qui n'était pas forcément élogieux. " C'est bizarre quand même parce qu'il y a quand même quelques ressemblances et bien tombé qu'on l'ait vu toute les deux.. Ce n'est pas une coïncidence et je suis persuadée que c'est le même maintenant que tu me le dis !"
Je continuai d'écouter ma soeur parler au sujet d'Hannah alors que je me permis de descendre de mon tabouret afin de me retrouver de l'autre côté du mini bar. Je versai du jus d'orange dans un autre verre parce que vodka et juste après l'orange... non merci. A vrai, dire je ne savais pas rester assise très longtemps. Je ne tenais tout simplement pas en place. « Je ne comprends pas non plus pourquoi elle ne se confie pas à nous. Je m'inquiète beaucoup à son sujet... Tu crois que si je me rate en danse, je pourrais me recycler derrière les fourneaux ? » Izzie n'avait pas le droit de penser à une chose pareille. "Oui c'est bizarre cette affaire là... J'ai beau essayer de lui demander de mon côté, rien n'y fait. C'est comme si elle se bloquait tout à coup et elle change de sujet... et je t'interdis de penser à ça ! Tu réussiras en danse un point c'est tout ! Il est hors de question que tu finisses à autre chose. Tu es faite pour la danse ! " En effet, j'avais du mal à imaginer ma soeur exercer un autre métier que la danse. Je levai la bouteille de jus d'orange et lui proposai " tu en veux ? ". En fait, quand j'étais chez ma soeur, je me considérais un peu comme chez moi et je me permettais beaucoup de liberté.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

IZZIE ◊ I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.

♠ courrier posté : 2700
♠ multinicks : JM.
♠ crédits : © hope&fear avatar - tumblr sign
♠ wellington suburbs : clinton avenue with Kate Laurens


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Danseuse
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Mer 8 Juin 2011 - 4:29

« Cooooool ! Là ça me donne vraiment envie d'aller dans ta chambre et de déplumer tes oreillers en te coursant avec dans toute la maison ! » - C'est alors que je laissais vagabondé mon esprit, imaginant très bien la scène. Moi et ma sœur en train de courir à travers la maison, chacune ayant en sa possession une arme de choc : Un gros coussin. Je ne pus m'empêcher de finalement éclater de rire. J'imaginais ensuite des plumes éparpillés partout dans la maison, comme nous l'avions fait quand nous étions plus jeunes. J'essayais de visualiser la tête de Kate face à cela. Je riais encore. Je pouvais très bien prendre ma sœur au mot, aller chercher les oreillers et la frapper avec. J'y repenserais au moment où elle s'y attendrait le moins - « Non, c'est pas parce qu'il aime la littérature que nous sommes fait l'un pour l'autre... Tu sais ce que j'en pense Izzie. Bah c'est vrai que t'es vieille... ! Moi je suis bien une fillette comme tu dis alors pourquoi j'aurais pas le droit de dire que tu es vieille! D'ailleurs, c'est pas une ride que je vois là ? » - dit t-elle en s'approchant de moi plissant les yeux. Ce que ma sœur pouvait être folle parfois - « Parce que je suis ta grande sœur et que tu dois me respecter, fillette ! » - dis-je avec un faux air supérieur, mais je pouffais deux secondes plus tard. Il m'était impossible de ne pas rire face à la tête que faisait ma sœur. Bien entendu, avoir les mêmes centres d'intérêt qu'une autre personne ne fait pas forcément d'elle votre âme sœur. Je taquinais juste ma sœur avec cela. Hannah et moi savions très bien qu'elle n'allait pas se marier demain à la veille - « Oh... moi aussi il m'a semblé mystérieux. Il ne voulait pas s'étaler plus sur sa vie privée et tournait autour du pot. C'est chiant mais à la fois attirant ! Et Kate ne t'as jamais parlé de ce type? a moins que le sujet ex est à éviter dans votre couple.. » - Cette fois-ci, j'avais l'impression d'avoir la parfaite description du Noah que j'avais rencontré à L'hôpital. C'était tout à fait le type qui ne veut pas s'étendre, d'ailleurs, il m'avait clairement avoué qu'il ne voulait pas s'étaler sur sa vie privée... sa vie privée tu parles ! Je lui avais posé une question en rapport avec ma petite amie. Il la connaissait, j'avais le droit de savoir d'où, non ? Donc on ne peut pas vraiment considéré que c'est un détail de sa vie privée - « J'ai plutôt trouvé sa chiant pour ma part. Non, Kate ne m'a jamais parlé d'un Noah... le sujet ex n'est pas un sujet tabou, mais disons que c'est jamais venu dans une de nos conversations. Enfin excepté le cas Jackson, bien entendu. » - C'était Kate qui m'avait sauvé des griffes de ce fou furieux - « C'est bizarre quand même parce qu'il y a quand même quelques ressemblances et bien tombé qu'on l'ait vu toute les deux... Ce n'est pas une coïncidence et je suis persuadée que c'est le même maintenant que tu me le dis ! » - « Tu crois ? L'homme à qui j'ai parlé faisait clairement plus de vingt-quatre ans en tout cas. Je lui donnais la trentaine au moins. Si c'est lui, je retire ce que j'ai dit, vous êtes pas fait l'un pour l'autre. » - Je riais - « Quoi ? Le genre type mystérieux il faut toujours s'en méfier. Mais faut aussi se méfier des gentils... en fait, il faut se méfier de tout le monde. » - Ma sœur allait finir par me croire parano, mais avec ce qui m'était arrivé il y'a de quoi non ? J'avais rencontré Jackson qui avait tout du fiancé idéal et finalement, il m'avait fait connaître l'enfer. Il s'était caché derrière un masque d'homme parfait, mais ce masque était tombé. Jackson était démoniaque. Connaissant Lei', elle allait encore me dire que je me méfiais trop ou alors, elle me dirait qu'elle savait se débrouiller toute seule. Je savais que c'était une adulte, mais nous sommes des sœurs et le rôle de chacune est de protéger l'autre. C'est ça les sœurs, la famille - « Oui c'est bizarre cette affaire là... J'ai beau essayer de lui demander de mon côté, rien n'y fait. C'est comme si elle se bloquait tout à coup et elle change de sujet... et je t'interdis de penser à ça ! Tu réussiras en danse un point c'est tout ! Il est hors de question que tu finisses à autre chose. Tu es faite pour la danse ! » - Je finissais mon malibu tout en écoutant ma sœur parler. Que ce soit elle ou moi, aucune de nous n'arrivait à cerner Hannah. Nous sommes pourtant trois sœurs assez proches les unes des autres. C'est étonnant de voir que cette fois, elle refuse de nous parler, qu'elle décide de porter seule le poids de sa souffrance ou de son secret. Je souriais, elle avait raison, j'étais vouée à la danse et à rien d'autre. J’espérais pouvoir continuer à vivre se rêve. Leighton passa derrière le bar et me demanda si je voulais du jus de fruit - « Oui, j'en veux bien s'il te plait. J'ai pas beaucoup plus de chance que toi avec Hannah, elle réagit de la même façon avec moi. J'ai plus l'impression de l'agacer qu'autre chose. Il est clair qu'elle ne veut pas parler... mais on ne peut pas non plus faire comme si de rien était. On n'est pas aveugles. » - A mon tour, je me relevais du tabouret. Je me dirigeais vers la cuisine afin de mettre la pizza déjà prête dans le four. Je réapparus quelques instants plus tard dans le salon - « Il faut peut-être lui laissé un peu de temps... seulement, elle doit savoir qu'elle peut compter sur nous. »

_________________
« I'm not heterosexual, homosexual or even bisexual ... I'm just in love with Katharina. » - Isobel Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- There's a stranger in my bed, There's a party in my head -

♠ courrier posté : 4211
♠ crédits : ava :Jean-Loo -signa : tumblr
♠ wellington suburbs : Store Lane


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Etudiante en Littérature et Langues
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Mer 8 Juin 2011 - 5:35

« Parce que je suis ta grande sœur et que tu dois me respecter, fillette ! » Je m'étais vengée à ma manière, pour ainsi dire en lui disant que j'avais vu une ride. En réalité, ce n'en était pas une, elle n'était pas assez vieille pour ça ! De toute façon, ma soeur reste la plus belle et elle s'embellit d'avantage avec l'âge. Quoi qu'il en soit, les soeurs Williams/ Dickinson que nous sommes, avons le gêne de la beauté dans le sang. Nous étions toutes les trois de sublimes femmes. " T'es pas sérieuse là? Hmmm pourtant j'ai été plus vieille que toi un moment donné... C'est grâce à moi et Hannah si tu es sortie de cette impasse... je suis la plus jeune et tu me dois tout autant le respect ! " Je ne cachais jamais rien à ma soeur et ce n'était pas une réplique faite pour l'attaquer. C'est juste que je n'avais pas su le dire autrement. J'avais peur qu'elle le prenne mal parce que je savais à quel point elle se mordait les doigts en repensant à ce qu'elle avait fait. Elle le regrettait et nous évitions pourtant de revenir sur ce sujet. Mais tôt ou tard, ça fini par ressurgir. " Excuse moi... je ne voulais pas remettre ça sur le tapis" m'excusais-je aussitôt. Je savais que ça l'affectait et mon intention n'était pas de lui faire du mal une nouvelle fois. Je manque de tact, c'est mon plus gros problème. Izzie avait déjà connu de telles paroles lorsqu'elle fréquentait Jackson, quand il s'amusait à la rabaisser plus bas que terre, la prenant pour un jouet dont la valeur se perd au fil du temps. Ma soeur manquait cruellement de confiance en elle depuis ce temps là et je ne faisais que creuser un peu plus le mal déjà fait...
« J'ai plutôt trouvé sa chiant pour ma part. Non, Kate ne m'a jamais parlé d'un Noah... le sujet ex n'est pas un sujet tabou, mais disons que c'est jamais venu dans une de nos conversations. Enfin excepté le cas Jackson, bien entendu. » Je me mordis la lèvre et grimaçai. " Il faudrait en parler si jamais il se trame quelque chose de pas normal...Enfin, je veux pas te mettre de doute mais la venue d'un Ex n'est jamais de bonne augure.. " N'importe quelle fille savait ça. C'était le type qui vous abandonnez pendant des années, sans donner de nouvelles et qui refaisait surface pour foutre la merde. Je n'accusais en aucun cas Katharina, la petite amie d'Isobel. " Enfin c'est bizarre, tu m'avais bien dit qu'elle était lesbienne depuis toujours il me semble, non ? " Si tel était le cas, il n'y avait pas grand soucis à se faire. Une femme tentée par les femmes n'avait pas grand chose à craindre. Mais Isobel avait déjà connu une énorme déception et je ne supporterais pas qu'on la délaisse, qu'on la fasse souffrir une nouvelle fois. " Quoi qu'il en soit, si jamais tu veux en parler un jour, je suis là... toujours, à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit ! "
Je pense que la description de Noah avait fait tilt à ma soeur.« Tu crois ? L'homme à qui j'ai parlé faisait clairement plus de vingt-quatre ans en tout cas. Je lui donnais la trentaine au moins. Si c'est lui, je retire ce que j'ai dit, vous êtes pas fait l'un pour l'autre. » - elle rit - « Quoi ? Le genre type mystérieux il faut toujours s'en méfier. Mais faut aussi se méfier des gentils... en fait, il faut se méfier de tout le monde. » Isobel se méfiait de tout le monde désormais, en particuliers des hommes qui l'avaient particulièrement déçus. Il y avait de quoi en même temps. Notre père n'avait pas était un bon exemple dès le départ et son histoire avec Jackson a été le coup de grâce. " Izzie ! - je levais les yeux au ciel - Faut pas prendre le cas Jackson pour une généralité. Tout le monde n'est pas comme lui et heureusement d'ailleurs! " C'était encore trop présent, trop marqué dans son esprit pour que sa méfiance baisse ne serait-ce qu'un peu. " C'est pour ça que je t'ai dit qu'il faisait vieux.. physiquement parlant. Je mettrais ma main à coupé que c'est la même personne dont on parle !"
Isobel se sous-estimait de plus en plus et remettait en cause toute son assurance en permanence. Je devais lui faire prendre conscience qu'elle valait mieux, à chaque fois. Je lui proposais un verre de jus d'orange une fois qu'elle eut fini son Malibu « Oui, j'en veux bien s'il te plait. J'ai pas beaucoup plus de chance que toi avec Hannah, elle réagit de la même façon avec moi. J'ai plus l'impression de l'agacer qu'autre chose. Il est clair qu'elle ne veut pas parler... mais on ne peut pas non plus faire comme si de rien était. On n'est pas aveugles. » Hannah restait discrète et la relation que nous avions n'était plus la même. Avant on était proches les unes des autres mais c'est comme si Hannah décidait de vivre à part, dans un monde bien à elle. Ce n'était pas bon. " Le problème c'est qu'on ne peut pas la forcer à parler. Si elle n'a pas envie ... ça sortira peut-être un jour quand ça commencera à lui peser. En attendant, on y peut pas grand chose.. Qu'est-ce qui a bien pu se passer ?! " C'était LA question à propos de la situation actuelle d'Hannah; Notre soeur aînée ne se mélangeait plus tellement à nous et elle prétextait souvent qu'elle était occupé pour ne pas savoir à s'épancher sur les questions qu'on lui posait. Elle ne voulait pas qu'on s'inquiète pour elle. Hannah a toujours dit qu'elle n'avait besoin de personne pour la protéger et que ce n'était pas notre rôle.« Il faut peut-être lui laissé un peu de temps... seulement, elle doit savoir qu'elle peut compter sur nous. » " Elle finira bien par se livrer, elle ne peut pas rester éternellement dans le silence... ça me pèse parfois de voir Hannah comme ça... Elle m'a répondu l'autre jour que c'était pas notre rôle de s'inquiéter pour elle mais que c'était à elle de veiller sur nous car la plus âgée de nous trois... ridicule !" Isobel s'éclipsa quelques instants. A parler comme je le faisais, je n'avais pas encore versé son jus d'orange. Elle partit dans la cuisine et j'en profitai pour la servir. Elle revint aussitôt. " Hum, la bonne odeur de la pizza... j'ai déjà faim ! Oh! J'allais oublier ! " Je me ruais vers mon sac que j'avais posé sur le canapé du salon. J'avais acheté des biscuits apéritifs avant de venir... Je les pris et retournai vers le mini bar. " Tiens, vas-y sers-toi ! Je n'allais tout de même pas venir les mains vides! "

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

IZZIE ◊ I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.

♠ courrier posté : 2700
♠ multinicks : JM.
♠ crédits : © hope&fear avatar - tumblr sign
♠ wellington suburbs : clinton avenue with Kate Laurens


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Danseuse
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Mer 8 Juin 2011 - 10:10

« T'es pas sérieuse là? Hmmm pourtant j'ai été plus vieille que toi un moment donné... C'est grâce à moi et Hannah si tu es sortie de cette impasse... je suis la plus jeune et tu me dois tout autant le respect ! » - Outch ! Touché ! Le manque de tact légendaire de ma soeur avait encore frappé. Entre Lei' et Hannah j'étais bien servie. Aucune des deux n'avait sa langue dans sa poche, j'étais certainement celle qui était dotée d'un plus grand sens du tact. Je baissais la tête. Tout cela avait beau remonté à plusieurs années, ce n'était pas de bons souvenirs. Je regrettais d'avoir été cette fille-là un jour. Celle qui boit, qui se drogue, qui fait n'importe quoi, même entraîné sa petite soeur asthmatique dans des fêtes où elle ne devrait pas mettre les pieds. Franchement, qu'est-ce que j'avais dans la tête. Et si il lui était arrivé quelque chose ? Je ne me le serais jamais pardonné - « Excuse moi... je ne voulais pas remettre ça sur le tapis » - « Je... c'est rien t'en fais pas. C'est simplement que ce n'est pas vraiment une partie de ma vie dont j'ai envie de me souvenir, enfin tu le sais. » - D'ailleurs, je ne préférais pas m'étendre davantage sur le sujet. Heureusement qu'on enchaînait vite fait sur autre chose. Noah était maintenant au centre de la conversation - « Il faudrait en parler si jamais il se trame quelque chose de pas normal...Enfin, je veux pas te mettre de doute mais la venue d'un Ex n'est jamais de bonne augure... Enfin c'est bizarre, tu m'avais bien dit qu'elle était lesbienne depuis toujours il me semble, non ? » - En effet, si Noah était l'ex de Kate, ce n'était pas quelque chose de bon pour moi. Elle n'avait pas revu ce type depuis des années apparemment et le voilà qui débarquait de nouveau. Qui était t-il réellement ? La question ne cessait de me trotter dans la tête - « Ouais. En espérant que Kate sera plus bavarde que ce Noah. Elle est lesbienne, mais elle est sortie avec des hommes il me semble. D'ailleurs comment elle aurait sut qu'elle préférait les femmes sans tester les hommes hein ? Et puis. J'étais bien supposée être hétérosexuelle... Homme ou femme peut importe. Je considère Noah comme une menace. » - lui répondis-je sincèrement -« Izzie ! Faut pas prendre le cas Jackson pour une généralité. Tout le monde n'est pas comme lui et heureusement d'ailleurs! » - me dit t-elle, alors que je commençais à « psychoter » sur le fait qu'il fallait se méfier de Noah et de tout le monde - « N'empêche qu'il vaut mieux être trop méfiante que pas assez. Si j'ai bien appris une chose, c'est ça. J'ai été trop stupide, je préfère viré complètement parano qu'être aussi naïve qu'avant. » - Derechef, je baissais la tête. Jackson était le deuxième point de ma vie que je préférais ne pas évoquer. Il fallait éviter de me parler de mon père et de Jackson, d'ailleurs la plupart du temps, je ne parlais pas de cela, de mon passage obscure et de l'infernal Jackson - « C'est pour ça que je t'ai dit qu'il faisait vieux.. physiquement parlant. Je mettrais ma main à coupé que c'est la même personne dont on parle ! » - Elle en avait l'air convaincue. Après tout, peut-être qu'elle avait raison ? Hannah vint alors au fil de la conversation. Notre soeur n'était plus vraiment la même depuis son retour à Wellington - « Le problème c'est qu'on ne peut pas la forcer à parler. Si elle n'a pas envie ... ça sortira peut-être un jour quand ça commencera à lui peser. En attendant, on y peut pas grand chose.. Qu'est-ce qui a bien pu se passer ?! » - « Oui, c'est sûr qu'on ne peut pas la forcer à parler. Je me sens tellement inutile face à sa situation. Je me pose beaucoup de questions sur ce qui aurait pu se passer, mais je n'en sais rien. C'est certainement quelque chose d'assez difficile pour qu'elle ne veuille l'évoquer. J'espère que son copain ne lui a pas fait de mal. Je serais capable de le massacrer. » - J'étais sérieuse. Si il avait fait du mal à ma soeur, il méritait de passer un sale quart d'heure, pour ma soeur et involontairement, une vengeance à ce que Jackson m'avait fait à moi. Je n'avais pas été assez forte face à lui, mais les choses avaient changé, j'avais changé - « Elle finira bien par se livrer, elle ne peut pas rester éternellement dans le silence... ça me pèse parfois de voir Hannah comme ça... Elle m'a répondu l'autre jour que c'était pas notre rôle de s'inquiéter pour elle mais que c'était à elle de veiller sur nous car la plus âgée de nous trois... ridicule » - « C'est n'importe quoi. On doit toute veiller les unes sur les autres, parce que c'est ce qu'on fait entre soeur, c'est ce que fait une famille... rien à voir avec le fait d'être plus jeune ou plus âgé. » - Les bonnes odeurs de pizza se faisait sentir et je reniflais l'air alors que ma soeur disait avoir faim. Elle se leva, prétendant avoir oublié quelque chose avant de sortir un paquet de gâteaux apéritifs. J'attrapais un biscuit alors qu'elle me dit de me servir, avouant ne pas pouvoir venir les mains vides - « Si toi tu peux venir les mains vides, mais tu es bien la seule. Personne ne peut passer cette porte sans avoir emporté quelque chose, c'est une règle ! » - Je riais légèrement, retrouvant un peu de bonne humeur après une conversation sérieuse. Je plaisantais bien entendu. Je ne m'attendais pas à ce que les gens emporte quelque chose en les invitant chez moi. J'invitais des personnes pour passer un moment avec elles, c'est tout.

_________________
« I'm not heterosexual, homosexual or even bisexual ... I'm just in love with Katharina. » - Isobel Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- There's a stranger in my bed, There's a party in my head -

♠ courrier posté : 4211
♠ crédits : ava :Jean-Loo -signa : tumblr
♠ wellington suburbs : Store Lane


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Etudiante en Littérature et Langues
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Jeu 9 Juin 2011 - 8:40

« Je... c'est rien t'en fais pas. C'est simplement que ce n'est pas vraiment une partie de ma vie dont j'ai envie de me souvenir, enfin tu le sais. » Pourquoi j'avais ramené ces choses qui faisaient partie du passé, sur le tapis ? A chaque fois c'était la même chose... je ne pouvais pas m'empêcher de ressortir tout. Comme si ma soeur n'en souffrait pas assez... A chaque fois que je faisais référence à cet épisode de notre vie, cela lui faisait l'effet d'un pieux planté en plein coeur. Elle baissa la tête. J'avais perdu le sourire sur le moment, ce pourquoi je m'étais aussitôt excusée. Je ne voulais pas... c'était totalement involontaire de ma part. Je ne relevai donc pas à la remarque d' Izzie pour éviter de s'épancher sur le sujet déjà assez difficile à supporter pour elle. Elle s'en voulait d'avoir plongé dans ce gouffre et de m'y avoir entraîné. Cependant, je considérais que ce n'était pas de sa faute parce qu'elle ne m'y avait pas forcée pour autant. C'était ma curiosité qui m'y avait poussée plus qu'Izzie. Elle ne devait pas porter tout le temps le chapeau...
Ce que ma soeur me dit sur Noah me paraissait bizarre. S'il était l'ex de Kate, tel qu'elle le disait, n'annonçait rien de bon. Je ne voudrais pas que cela casse le couple d'Isobel. Celui ou celle qui oserait lui briser le coeur volontairement une seconde fois aura à faire à moi ! Et c'est pas un homme surgit du passé qui va changer tout ça. Ma soeur est heureuse avec Katharina et un ami qui lui veut du mal pourrait rapidement devenir un ennemi à mes yeux. L'homme est tellement vicieux, imprévisible que d'une minute à l'autre il peut dévoiler un tout nouveau côté qu'il vous avait caché pendant des années.- « Ouais. En espérant que Kate sera plus bavarde que ce Noah. Elle est lesbienne, mais elle est sortie avec des hommes il me semble. D'ailleurs comment elle aurait sut qu'elle préférait les femmes sans tester les hommes hein ? Et puis. J'étais bien supposée être hétérosexuelle... Homme ou femme peut importe. Je considère Noah comme une menace. » C'était dans la nature d'Isobel de se méfier de tout le monde désormais, depuis ce qu'elle a connu avec Jackson en fait. C'est vrai qu'il semblait être l'homme parfait, celui qui aurait pu rendre une femme heureuse et comblée mais c'est toujours pareil... il reste toujours une part de mystère qui se dévoile au fil du temps. Izzie n'avait pas tout à fait tord... Pour savoir si l'on aime les hommes ou les femmes, il fallait passer par les deux. Néanmoins, certaines personnes se contentaient de l'un ou de l'autre, tout simplement. " Oui, j'avoue, je n'y avais pensé... Mais à mon avis, Kate n'a pas du en avoir autant que toi ! J'ai les soeurs les plus belles au monde ! Quoi qu'il en soit, tu peux compter sur moi pour mener la petite enquête de mon côté !" Je fis semblant d'avoir une loupe pour genre me la jouer à la Sherlock Holmes... pas très convaincant. " Je dois revoir Noah... pas pour ce que tu penses, il veut juste que je lui donne mon avis sur Farhenheit 451, le bouquin qu'il m'a conseillé. J'essaierais de lui soutirer quelques informations." . Je précisais parce que ma soeur me connaissait pour mon côté volage et quand je disais que je revoyais un garçon elle savait ce que cela signifiait... Enfin, j'espérais que cela s'arrangerait tôt ou tard mais connaissant la jalousie maladive d'Isobel... ça allait être difficile . Il ne fallait pas revenir sur Jackson, le sujet sensible alors Hannah intervint dans notre conversation. Son comportement mystérieux nous inquiétait de plus en plus. Elle ne s'est jamais autant éloignée de nous..« Oui, c'est sûr qu'on ne peut pas la forcer à parler. Je me sens tellement inutile face à sa situation. Je me pose beaucoup de questions sur ce qui aurait pu se passer, mais je n'en sais rien. C'est certainement quelque chose d'assez difficile pour qu'elle ne veuille l'évoquer. J'espère que son copain ne lui a pas fait de mal. Je serais capable de le massacrer. » c'est le sentiment qu'on ressentait dans ce genre de situation, l'impuissance. Nous ne pouvions rien faire de plus pour le cas Hannah. Tant qu'elle ne parlerait pas, nous ne pourrions pas agir mais je ne comprenais pas son silence... Si ce n'est qu'une rupture... c'est ordinaire, pas de quoi à le cacher. Elle devait souffrir, ça ne faisait aucun doute après avoir vécu deux ans avec son petit ami... mais je n'en étais pas certaine car Hannah ne laissait jamais rien paraître sur son visage. Elle était forte et j'admirais son courage, sa discrétion. Je suis tout l'inverse de mon aînée, je suis un livre ouvert, j'exprime tout, je dis tout... ce qui n'est pas forcément un avantage... Au moins, je prime la communication dans un monde où le virtuel triomphe, où l'intermédiaire est internet car nous ne savons plus se parler en face. "C'est pas une soeur qu'il aura sur le dos mais deux ! On a pas le droit de toucher aux soeurs Williams ! Quand on en blesse une, c'est les autres qu'on blesse !" Je me sentais liée par un mystérieux lien, à mes soeurs. J'avais l'impression que dès qu'on en blessait une, c'est les autres qu'on blessait en même temps... cela peut paraître étrange mais c'était tel que je le ressentais. « C'est n'importe quoi. On doit toute veiller les unes sur les autres, parce que c'est ce qu'on fait entre soeur, c'est ce que fait une famille... rien à voir avec le fait d'être plus jeune ou plus âgé. » Elle avait raison et j'étais entièrement d'accord avec Isobel là-dessus " C'est ce que je lui ai dit - rajoutai-je - mais elle ne veut rien entendre... Elle peut se montrer tête de mule parfois c'est dingue !"
Je sortis mon petit paquet de biscuits apéritifs. On l'avait déjà bu pourtant mais j'avais zappé que je les avais acheté exprès pour ça... Cela fit rire Isobel « Si toi tu peux venir les mains vides, mais tu es bien la seule. Personne ne peut passer cette porte sans avoir emporté quelque chose, c'est une règle ! » Il n'y avait pas de différence à faire. Je le faisais parce que je voulais bien d'abord et c'était le minimum respectable. Au moins, cela montrait que je n'étais pas qu'une profiteuse. De toute façon, je ne manquais de rien et si je voulais je pouvais me payer le même appartement que ma soeur... ce que je n'avais pourtant pas choisi. Trop grand pour une seule personne... je m'y sentirais bien trop seule. " Non, je n'aime pas arriver les mains vides ... ça ne se fait pas ! et tu te démènes déjà pour me faire plaisir en nous concoctant une merveilleuse pizza !" C'est vrai quoi, elle n'avait pas à tout faire elle même. Les odeurs commençaient à envahir l'appartement spacieux d'Izzie et mon estomac se mit à grogner... J'y portai immédiatement ma main, regardai ma soeur et pouffai de rire quand nous nous sommes regardés dans les yeux " Je crois que j'ai faim... " dis-je tout m'esclaffant .

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

IZZIE ◊ I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.

♠ courrier posté : 2700
♠ multinicks : JM.
♠ crédits : © hope&fear avatar - tumblr sign
♠ wellington suburbs : clinton avenue with Kate Laurens


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Danseuse
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Ven 10 Juin 2011 - 1:35

« Oui, j'avoue, je n'y avais pensé... Mais à mon avis, Kate n'a pas du en avoir autant que toi ! J'ai les soeurs les plus belles au monde ! Quoi qu'il en soit, tu peux compter sur moi pour mener la petite enquête de mon côté ! » - Cette histoire me travaillait, mais c'était naturel. Un type débarquait de nulle part, désirant voir ma copine. Je savais qu'il ne l'avait pas revu depuis des années et qu'en plus, l'idée de la revoir lui donnait de l'espoir. Un peu comme si il s'agissait d'une chose à quoi se raccrocher. Je riais en voyant ma soeur faire un mime, comme si elle avait une loupe pour jouer les enquêtrices. Elle me ferait toujours rire - « Je dois revoir Noah... pas pour ce que tu penses, il veut juste que je lui donne mon avis sur Farhenheit 451, le bouquin qu'il m'a conseillé. J'essaierais de lui soutirer quelques informations. » - Je savais qu'elle était sérieuse. Leighton était tout à fait capable d'essayer de lui soutirer des informations. J'espérais qu'elle ait plus de succès que moi à ce jeu là - « Bon courage, ça va pas être une mince affaire, Sherlock. » - dis-je avant de rire. J'appréciais que ma soeur s'implique autant dans ma vie. Je savais que je pouvais compter sur elle, quoi qu'il advienne. J'avais été stupide de m'éloigner de mes soeurs et de m'enfermer dans une bulle avec Jackson. J'avais été bien plus bête de me taire sur toutes ses actions. J'aurais dû partir plutôt, j'aurais dû ne pas avoir peur... seulement, il me faisait tellement peur. Je lisais dans ses pensées et je le savais capable de mettre à exécution toutes ses menaces. Alors, je ne l'avais pas quitté. Parfois, je me demande ce que ça serait de le revoir. J'ai beau me dire que je serais plus forte, que je me défendrais et même me vengerait de ce connard, mais finalement, je craignais de me retrouver figée devant lui, tétanisée, comme je l'avais été auparavant - « C'est pas une soeur qu'il aura sur le dos mais deux ! On a pas le droit de toucher aux soeurs Williams ! Quand on en blesse une, c'est les autres qu'on blesse ! » - J'étais bien d'accord. C'est fou ce que j'aime mes soeurs. Elles sont comme une partie de mon être, c'est le même sang qui coule dans nos veines. Si on s'attaque à l'une de nous, c'est aux trois en même temps qu'on s'attaque. J'ai du mal à comprendre comment certaines fratries peuvent se détester, car il n'y à rien de plus que l'amour qui unie des soeurs. C'est quelque chose d'unique et on ne peut pas comprendre. Je comparais mon amour pour mes soeurs à ce qui relie des jumeaux entre eux. Nous ne sommes pas jumelles, mais un lien fort me relie à elles, c'est certain - « Je suis bien d'accord avec toi. On est une équipe. » - Oui, c'était le mot. Une famille, une équipe. Le genre d'équipe bien solide - « C'est ce que je lui ai dit mais elle ne veut rien entendre... Elle peut se montrer tête de mule parfois c'est dingue ! » - « On l'est toutes un peu dans la famille, je crois. » - répliquais-je dans un sourire - « Non, je n'aime pas arriver les mains vides ... ça ne se fait pas ! et tu te démènes déjà pour me faire plaisir en nous concoctant une merveilleuse pizza ! » - « Je vais t'inviter plus souvent alors. » - Je pouffais, plaisantant - « Attends de l'avoir goûté. Je l'ai peut-être ratée... non mais qu'est-ce que je raconte ? Je ne rate jamais une pizza... sauf quand je la laisse trop longtemps dans le four. » - Derechef, je riais. Je me relevais d'ailleurs parce que le minuteur avait sonné et ma pizza devait être prête. Les bonnes odeurs parfumaient toute la cuisine et le salon. J'en avais déjà l'eau à la bouche. Pour une fois, je mangerais ma pizza avant de manger un dessert. La plupart du temps, je commençais mes repas par le dessert. Allez savoir d'où me vient cette « excentricité », comme le juge certains. Ce n'est pas notre mère qui m'avait apprit à me nourrir ainsi. C'est juste que je préférais commencé par le meilleur, parce que j'avais vraiment envie de manger. Il fallait absolument que je mange un dessert, imaginez vous qu'un événement quelconque me coupe dans mon repas et que je ne puisse manger monde dessert ? L'horreur ! Je sortis quelques minutes plus tard de la cuisine le plat à pizza en main. Je déposais celui-ci sur la petite table du salon. C'était une soirée décontractée. Nous mangerions sur la petite table. Il y avait déjà des assiettes disposées sur celle-ci, ainsi que des couverts, bien que je finirais par manger avec les doigts - « Voilà de quoi nourrir ta faim. » - J'étais assise sur le canapé et invitait ma soeur à me rejoindre.

_________________
« I'm not heterosexual, homosexual or even bisexual ... I'm just in love with Katharina. » - Isobel Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to Wellington City

♠ courrier posté : 511
♠ multinicks : Jordan E. Blackwell
♠ crédits : HerSunshine
♠ wellington suburbs : Store Lane


MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Ven 10 Juin 2011 - 3:57


J’avais reçu un appelle d’Isobel aujourd’hui, elle voulait faire une soirée entre sœur, mais ce sir, c’était impossible. J’avais un tournage et les tournages finissaient toujours à des heures pas possibles. En même temps, je n’avais pas envie qu’elle me parle de mon ex, je voulais me taire sur le sujet et je ne voulais pas qu’elle s’inquiète pour moi. Elles avaient déjà bien à faire de leurs propres problèmes. Je n’allais pas leur parler des miens. De plus, mon histoire avec Kristofer n’était pas des plus tendre, disons qu’il s’était passé des choses que je préférais taire. Le fait est, que je l’aimais encore et que c’était le meilleur agent que je n’avais pas pu avoir. J’étais partie sans lui dire le moindre mot parce que je savais qu’il allait tout tenter pour me retenir. Il n’était pas fou non plus, il allait surement savoir que j’étais revenue ici puisque je tenais à mes sœurs comme à la prunelle de mes yeux.

J’étais ravie ce soir que le tournage finisse plus tôt que prévu, il y avait eu quelques imprévues qui faisaient mon bonheur. Des bris de matériel nous empêchaient de continuer. Je pourrais jouer dans plus de films, mon nom commençait à se faire connaître et parfois je devais partir quelques semaines question de tourner des films. Mais reste que je préférais jouer dans des pièces de théâtre, ce n’était pas du tout la même chose. La nervosité n’était pas du tout la même, quand je jouais pour le cinéma je n’en avais pas, je n’avais pas de public en temps réel. Nous allions reprendre le tournage une autre journée quand les problèmes allaient être réglé et moi j’en profitais pour allez rejoindre mes sœurs. Isobel m’avait dit que cela se passait chez elle et je savais amplement où elle restait. J’allais dans ma voiture, une belle petite décapotable blanche, j’aimais faire de la route dans cette voiture, le vent dans les cheveux. J’étais encore pas mal maquillée puisque je ne prenais pas la peine de retourner chez moi, j’allais me débarbouiller un peu arrivé là-bas. Je portais un simple jeans noir et un chandail blanc crème qui faisait un contraste avec mon teint légèrement doré. Mes cheveux étaient brun, presque noir, et tombaient contre mes épaules. J’avais une coupe carrée, mais ce style me faisait particulièrement bien.

Un petit moment de conduite avant que je ne me rende à la demeure de ma soeur et je cognais quelques coups avant de finalement ouvrir la porte afin d’entrer. Un sourire se posait sur mes lèvres alors que je voyais mes deux sœurs en train de faire paisiblement la discussion. Je refermais la porte derrière moi. Je voyais leurs deux visages surpris de me voir et je répondais un sourire aux lèvres.

    « -Le tournage a finalement terminé plus tôt à cause de quelques bris de matériels alors, j’ai décidé de me joindre à vous pour compléter la soirée.»


Ça me faisait toujours chaud au cœur de les voir, surtout que je n’avais pas pu le faire comme je l’aurais voulu pendant deux ans. Pour une fois, j’étais contente que le tournage tombe à l’eau. J’avais un second rôle assez important dans un film de suspense. J’aimais beaucoup jouer dans ce genre de film, à chaque fois je me plaisais là-dedans. C’était un défi. Je retirais mes chaussures afin de me diriger vers eux en ajoutant d’une voix quelque peu amusée.

    « -J’espère que je ne vous dérange pas trop.»


Je ne savais pas qu’elles venaient de parler de moi et du fait que je me taise sur ce qui était arrivé avec Kristofer. Je ne voulais pas leur en parler pour plusieurs raisons et surement aussi pour le faire qu’elles n’allaient plus l’aimer. Il n’avait pas vécu une enfance facile, son père avait été violent avec lui, mais avant d’avoir une relation sérieuse il devait régler ses problèmes. C’est ce que je lui avais dit. Enfin, peu importe, je préférais penser à autre chose que cette histoire qui me brisait le cœur.


_________________


Gif By TUMBLR. Merci <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- There's a stranger in my bed, There's a party in my head -

♠ courrier posté : 4211
♠ crédits : ava :Jean-Loo -signa : tumblr
♠ wellington suburbs : Store Lane


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Etudiante en Littérature et Langues
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Ven 10 Juin 2011 - 9:37

« Bon courage, ça va pas être une mince affaire, Sherlock. » Autant dire que je m'impliquais dans la vie de mes soeurs. Je ne pouvais pas les laisser dans leur embarras et gérer tout toutes seules. Je ressentais ce besoin de leur venir en aide et d'apporter mon soutien même si ce n'était pas grand chose.. Je voulais qu'elles sachent qu'elles pouvaient compter sur moi quoi qu'il arrive je serais là pour elles. Je n'aurais jamais le coeur de laisser tomber mes soeurs, elles sont bien trop précieuses à mes yeux ! Alors, c'était la moindre des choses, d'aider ma soeur à trouver les raisons pour lesquelles Noah voulait voir la petite amie de ma soeur, Katharina. Il était tout aussi mystérieux qu'Hannah, il ne s'épanchait pas sur vie privée et ne montrait aucune expression sur son visage si ce n'est son sourire. Il restait neutre comme savait tout aussi bien le faire ma soeur. Mais Hannah est une comédienne et sait très bien faire croire ce qu'elle veut. Elle a été habitué à jouer les sentiments, n'importe lesquels étant donné que désormais, elle est montée sur les planches et se retrouvent souvent devant les caméras et sous les feux des projecteurs. Ma grande soeur était un exemple de réussite tout comme Isobel. Elles réussissaient très bien leur vie professionnelles alors que moi... je ne savais même pas quoi faire de ma propre vie sinon de continuer les études... Cela ne durera pourtant pas éternellement et je continue simplement parce que je n'ai aucune ambition professionnelle... Je les admirais parce qu'au moins, Izzie et Hannah avaient su se prendre en main contrairement à moi... Je n'arrivais pas à me projeter dans le futur. Je ne pensais qu'à vivre l'instant présent. Je commençais néanmoins à me soucier de mon avenir... mes soeurs faisaient de magnifiques boulot, sauf moi. Hannah avait beau être souvent absente pour son métier de comédienne et Isobel pour ses show, nous restions des soeurs soudées. Un étrange lien nous unissait, comme si nous ne pouvions pas nous séparer bien longtemps sous peine de mourir tels des inséparables. « Je suis bien d'accord avec toi. On est une équipe. » J'étais tout à fait d'accord et je rajoutai " Et on ne change pas une équipe qui gagne ! " je levais la main pour que ma soeur frappe dans la mienne comme pour marquer notre complicité. La bonne humeur régnait entre nous et c'était ce qu'il pouvait y avoir de plus cool. J'avais dit je trouvais ma soeur aînée tête de mule mais bon parfois, je ne me posais pas la question de savoir d'où je tenais aussi mon caractère. Hannah avait toujours était l'exemple parfait de la famille. Elle était patiente, forte et toujours là pour s'occuper de moi et Izzie. « On l'est toutes un peu dans la famille, je crois. » Ce n'était pas un doute, c'était une certitude car nous avions toutes les trois un très fort caractère et nous n'hésitions jamais à dire en face ce que nous pensions. Nous ne sommes pas des hypocrites à parler dans le dos des autres... J'acquiesçai à ce que venait de dire Izzie.
Isobel préparait une pizza pour nous deux, Hannah ayant déclinée l'invitation auparavant. Je continuais de grignoter quelques biscuits apéritifs. « Je vais t'inviter plus souvent alors. » -plaisanta-t-elle - « Attends de l'avoir goûté. Je l'ai peut-être ratée... non mais qu'est-ce que je raconte ? Je ne rate jamais une pizza... sauf quand je la laisse trop longtemps dans le four. » Jamais ma soeur n'avait fait quelque chose de mauvais, sauf à ses débuts peut-être... comme tout le monde quoi. Personne n'est parfait en cuisine au début. En revanche... je suis très mauvaise en cuisine mais je sais très bien faire les gâteaux au chocolat ! J'aurais du ramener ça en dessert tient... " Pff qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre ! - je levais les yeux aux ciels en entendant ma soeur se sous estimer une nouvelle fois - Arrête de te sous-estimer un peu, Izzie ! Tu n'as empoisonné personne à ce que je sache alors cesse de te dévaloriser ainsi. ça se voit que tu n'as jamais goûté à ma cuisine... tu finis aux toilettes très vite... ! " Il y avait de quoi.. " Je suis la plus mauvaise d'entre vous, je ne vous arrive même pas à la cheville à bien des niveaux ! " Je venais limite d'ordonner à Isobel de cesser de se dévaloriser mais c'était moi qui le faisait à présent. Ma soeur n'avait aucune raison de le faire contrairement à moi. J'étais la plus mauvaise d'entre elles...
Le minuteur de la pizza au four retentit et Isobel se rua dans la cuisine afin d'éviter de la cramer un peu plus comme elle venait de le dire elle même. J'étais certaine qu'elle serait réussie de toute façon. Elle s'approcha, pizza en main près de la petite table du salon. J'adorais ça, c'était peu conventionnel mais ça reflétait bien notre état d'esprit, décontracté. On ne faisait pas de chichis, nous étions entre soeurs. Elle m'invita à prendre place à côté d'elle sur le canapé. J'enlevai mes chaussures et repliai les jambes sous moi. « Voilà de quoi nourrir ta faim. » me dit-elle en souriant, faisant référence à mon estomac qui avait réclamé sa part tout à l'heure. " Merci Izzie !"
J'allais commencer à mordre dans ma pizza quand on frappa à la porte. Je lançai un regard à ma soeur, me demandant qui cela pouvait bien être. Mais Izzie n'eut même pas le temps d'ouvrir que Hannah surgit de derrière celle-ci. Mon visage se fendit d'un énorme sourire, tellement heureuse de revoir ma grande soeur. " Oh mon dieu ! Je croyais que tu ne pouvais pas venir !! " Aussitôt, moi et Izzie avons reposée nos assiettes pour aller accueillir comme il se devait notre soeur aînée.
« -Le tournage a finalement terminé plus tôt à cause de quelques bris de matériels alors, j’ai décidé de me joindre à vous pour compléter la soirée.» annonça-t-elle. « -J’espère que je ne vous dérange pas trop.» Je me dirigeai plus vite vers elle afin de la prendre dans mes bras. Son contact m'avait tellement manqué depuis ces semaines ! " Pff N'importe quoi Hannah ! Tu es toujours la bienvenue parmi nous ! Tu m'as manquée !" lui dis-je en la serrant contre moi. Isobel nous rejoint et fit de même. " La soirée sera d'autant plus folle ! Quelle surprise que tu sois là ! " Cette fois, mon sourire ne s'effaçait plus.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

IZZIE ◊ I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.

♠ courrier posté : 2700
♠ multinicks : JM.
♠ crédits : © hope&fear avatar - tumblr sign
♠ wellington suburbs : clinton avenue with Kate Laurens


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Danseuse
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Ven 10 Juin 2011 - 11:18

« Et on ne change pas une équipe qui gagne ! » - Je frappais dans sa main, signe de notre grande complicité. Trois années nous séparaient, mais nous nous étions toujours entendus à merveille. C'est ainsi depuis mon plus jeune âge. Je me souviens d'avoir toujours adoré ma soeur, mes soeurs - « Pff qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre ! Arrête de te sous-estimer un peu, Izzie ! Tu n'as empoisonné personne à ce que je sache alors cesse de te dévaloriser ainsi. ça se voit que tu n'as jamais goûté à ma cuisine... tu finis aux toilettes très vite... ! » - dit t-elle en levant les yeux au ciel. Je savais que mes soeurs étaient parfois « exaspérées » par mon manque de confiance en moi. J'étais très souvent en train de me sous-estimer et la faute à qui a votre avis ? Cependant, la présence de Katharina et le soutien de mes soeurs m'aidaient jour après jour à refaire surface. Je savais qu'il était mauvais de ne pas croire en soi-même. Bien souvent, cela est un frein à la réussite. Vous n'avez pas remarqué que les gens qui ont confiance en eux réussissent plus facilement. Oui, croire en soi-même, c'est déjà presque réussir. Ma mère me l'avait souvent dit - « J'ai empoisonné personne, c'est pas faute d'y avoir pensé. » - dis-je avec un regard sombre. Ce n'était qu'une demie plaisanterie. J'aurais très bien pu essayer d'empoisonner Jackson... J'aurais peut-être pu le faire. Je balayais cette pensée horrible de mon esprit. Jackson avait beau être un monstre, je n'aurais pas été mieux que lui en l'empoisonnant - « Non, je suis sûr que ta cuisine ne peut pas être aussi terrible que cela. Tu m'as déjà fais des pâtes et je suis pas morte. » - Ajoutais-je en riant - « Je suis la plus mauvaise d'entre vous, je ne vous arrive même pas à la cheville à bien des niveaux ! » - Mais qu'est-ce qu'elle était en train de raconter ? Leighton était une étudiante brillante et passionnée en littérature. Elle avait toutes les chances de réussir au niveau professionnel, même si elle n'avait pas fait encore de choix quant à son avenir. Je voyais en mes deux soeurs tant de choses positives et je ne pouvais pas croire que Leighton pense ne pas nous arriver à la cheville - « Lei', c'est ridicule ce que tu racontes. Tu n'as aucune raison de te dévaloriser par rapport à nous. Je crois tellement en toi et je suis certaine que tu feras de grandes choses. Je t'interdis de te dévalorisé, car il n'y a aucunes raisons pour que tu le fasses. »

Nous nous installâmes alors sur le canapé, devant cette pizza qui nous faisait déjà saliver, lorsque quelqu'un frappa à la porte. Instinctivement, je relevais la tête et puis, la porte s'ouvrait laissant apparaître notre soeur aînée. Je la regardais les yeux grands écarquillés tandis-ce qu'un large sourire se fendait sur mon visage. J'avais invité mes deux soeurs pour le dîner ce soir, mais Hannah avait du travail et avait été obligé de décliner mon invitation. C'était donc une véritable surprise de la retrouver ici - « Le tournage a finalement terminé plus tôt à cause de quelques bris de matériels alors, j'ai décidé de me joindre à vous pour compléter la soirée. J'espère que je ne vous dérange pas trop.» - Je me relevais d'un bond pour me diriger vers ma soeur. Leighton la serra dans ses bras - « Pff N'importe quoi Hannah ! Tu es toujours la bienvenue parmi nous ! Tu m'as manquée ! » - lui dit Leighton avant de desserrer son étreinte - « Clairement, tu racontes n'importe quoi. Comme si tu pouvais nous déranger... Viens par là. » - dis-je avant de la serrer contre moi. J'étais très affectueuse avec les gens que j'aimais, mes soeurs en faisaient partie. Elles faisaient même partie des personnes à qui je tenais le plus sur cette planète - « Je suis contente que tu sois là. » - ajoutais-je dans un demi murmure de ma douce voix cassée. Je la relâchais. La pauvre, elle allait finir par étouffer entre Lei' et moi - « La soirée sera d'autant plus folle ! Quelle surprise que tu sois là ! » - J'étais d'accord. J'étais ravie de l'avoir avec nous - « Tu arrives juste à temps, avoues que tu as été attirée par l'odeur de ma pizza... » - Un sourire était resté accroché à mon visage depuis son entrée - « J'espère que tu es pas au régime, déjà tu en as pas besoin et en plus, je serais trop vexée si tu goûtais pas à ma pizza... donc en fait tu es obligée d'en manger. Tu ne veux pas que je pleure quand même. » - ajoutais-je en lui faisant un regard de petite malheureuse avant de pouffer. J'invitais mes deux soeurs à aller s'installer sur le canapé, devant la table de salon tandis-ce que je me dirigeais vers la cuisine. Je m'affairais à trouver de la vaisselle pour ma soeur. Elle méritait tout de même de manger dans une assiette, de disposer de couverts si elle le souhaitait et de boire dans un verre, non ? J'arrivais de nouveau dans le salon disposant tout ça devant ma soeur - « Tu veux boire quoi ? »

_________________
« I'm not heterosexual, homosexual or even bisexual ... I'm just in love with Katharina. » - Isobel Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to Wellington City

♠ courrier posté : 511
♠ multinicks : Jordan E. Blackwell
♠ crédits : HerSunshine
♠ wellington suburbs : Store Lane


MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Ven 10 Juin 2011 - 12:05


Je savais qu’en entrant j’allais me faire sauter au cou et c’est surement pour cela que j’avais déjà un sourire plaqué sur le visage avant d’ouvrir la porte. J’étais partie tellement longtemps qu’on dirait qu’elles me serraient encore plus dans leurs bras depuis que j’étais de retour. En même temps, elle m’avait manqué et à chaque fois j’étais tellement contente de les voir. Quand j’ouvrais la porte, je pouvais voir leurs deux jolis minois s’illuminer et ça me faisait sourire encore plus. J’accueillais ma plus jeune sœur les bras ouvert pour le serrer dans mes bras pour ensuite prendre Izzie, qui était plus près de mon âge, pour la serrer à son tour. Son murmure me fit sourire et les voir de la sorte éloignais mes mauvaises pensées, quoique je pensais souvent à Kristofer mais pour l’instant, je tentais d’oublier cela. Surtout que Isobel lisait dans les pensées, mais je savais qu’elle me respectait trop pour violer ainsi mon intimité et elle savait que j’allais lui en vouloir sinon. Je lui murmurais à mon tour quelques mots avant qu’elle ne me relâche. « Je suis contente que tu sois là. »

    « -Moi aussi je suis contente de te voir ma belle.»


Je leur avais toujours donné des petits surnoms, ça me plaisait plus que tout au monde. L’odeur de Pizza flottait dans l’air et cela m’ouvrait l’appétit. Je n’avais pas réellement eu le temps de manger avant de me rendre au tournage, je sautais souvent repas à cause de mon horaire. Je savais que ce n’était pas très bien, mais je n’avais pas toujours le temps et je mangeais souvent sur le pouce. Leurs répliques me faisaient sourire et l’enthousiasme de ma plus jeune sœur me faisait chaud au cœur. « La soirée sera d'autant plus folle ! Quelle surprise que tu sois là ! »

    « -Ça me fait vraiment plaisir d’être là. En fait, je n’ai même pas pris la peine de me rendre chez moi alors si vous permettez je vais retirer ces dix couches de maquillage que j’ai sur la peau.»


Je ne partais pas tout de suite vers la salle de bain, je prenais le temps de les regarder un peu et d’écouter Isobel parler de sa pizza. Un rire de ma part alors que je passais à côté d’elle pour me diriger vers la salle de bain, je savais très bien où elle était. Avant de rentrer dans celle-ci, je lançais dans une réplique amusée. « Tu arrives juste à temps, avoues que tu as été attirée par l'odeur de ma pizza... »

    « -Comment tu as deviné Izzie? C’est exactement ça, elle m’a attirée du plateau de tournage.»


Un autre rire avant que je n’entre dans la salle de bain et je me plaçais devant le lavabo, j’ouvrais l’eau et la laisser couler pendant quelques secondes. J’ouvrais l’armoire pour en sortir du démaquillant et me débarbouiller un peu le visage. Je me rinçais le visage et je fermais l’eau. Je posais mon regard sur mon dans le miroir. Je ne pouvais empêcher quelques pensées de fuser dans mon esprit. Après chaque plateau de tournage, je pouvais me rendre chez moi pour retrouver Kristofer. Au début, il était tellement tendre, mais après.. Ça.. Enfin, peu importe, je chassais rapidement ces pensées fautives pour revenir à la réalité. Je revenais vers mes deux sœurs et déjà Isobel me sommait de manger quelques choses. C’st vrai que j’étais souvent sur les régimes et je m’entraînais comme une folle, je passais quand même à l’écran, je ne pouvais pas avoir l’air de n’importe quoi. « J'espère que tu es pas au régime, déjà tu en as pas besoin et en plus, je serais trop vexée si tu goûtais pas à ma pizza... donc en fait tu es obligée d'en manger. Tu ne veux pas que je pleure quand même. »

    « -Qu’est-ce que tu racontes! Je vais en manger de ta pizza, tu fais trop bien la cuisine pour que je me retienne. Tu sais que je suis sans cesse en train de surveiller ma ligne, je ne veux pas avoir l’air d’une baleine quand je me vois à l’écran, déjà que ça grossis. Je veux boire quoi? J’en sais rien, fais moi une surprise. Tu connais mes goûts quand même.»


Je la laissais partir vers la cuisine alors que je me dirigeais vers Leighton. Je voulais m’informer un peu d’elle, je glissais une main dans son dos pour lui offrir une douce caresse avant de lui adresser la parole.

    « -Et toi? Tu es tellement belle. Je ne peux pas croire que j’ai réussi à me passer de vous, c’est tellement long. J’ai rien manqué, j’espère? Vous ne parliez tout de même pas dans mon dos?»


J’ajoutais cela sur un ton moqueur. Je devais avoir manqué quelques heures de ce petit rendez-vous alors je voulais m’informer de ce que j’avais manqué. Disons qu’en deux ans j’avais surement du manquer un tas de choses, déjà que je devais en avoir manqué pas mal. J’étais revenue depuis combien de temps? Un mois à peine, je ne devais surement pas savoir tout ce que je devais savoir, mais je comptais bien rattraper le temps perdu avec mes deux soeurs.


_________________


Gif By TUMBLR. Merci <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- There's a stranger in my bed, There's a party in my head -

♠ courrier posté : 4211
♠ crédits : ava :Jean-Loo -signa : tumblr
♠ wellington suburbs : Store Lane


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Etudiante en Littérature et Langues
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Sam 11 Juin 2011 - 6:25

« Non, je suis sûr que ta cuisine ne peut pas être aussi terrible que cela. Tu m'as déjà fais des pâtes et je suis pas morte. »... Si seulement elle savait... je suis incapable de faire la moitié de ce qu'elles peuvent faire. Je n'ai aucun talent culinaire et en même temps je ne cherchais pas à comprendre. Ce n'était pas quelque chose d'inné chez moi. " Tu parles! Des pâtes c'est la base... c'est peut-être ce que je sais faire de mieux mais franchement je suis nulle en cuisine ! " Je fis une grimace en repensant à tous les plats que j'avais pu faire griller, la fumée qui avait envahie la maison, les casseroles qui débordent... Je ne comptais même plus les catastrophes tellement j'en faisais derrière les fourneaux. Ce n'était définitivement pas pour moi. Mes soeurs avaient beau m'enseigner l'art culinaire, cela restait sans résultats concrets...
Mes soeurs étaient tellement bien mieux que moi sur bien des points que je me sentais vraiment nulle. Ma soeur aînée se frayait un chemin vers la célébrité et son nom commençait à être reconnu, Isobel était une danseuse professionnelle aux talents indubitables et moi... je suis qu'une étudiante qui ne sait pas quoi faire de sa vie et qui ne se trouve aucun talent pour l'exploiter... Si, il y avait bien le dessin et la peinture mais je ne pouvais pas vivre de ces arts... Ce n'était pas vraiment un métier... « Lei', c'est ridicule ce que tu racontes. Tu n'as aucune raison de te dévaloriser par rapport à nous. Je crois tellement en toi et je suis certaine que tu feras de grandes choses. Je t'interdis de te dévalorisé, car il n'y a aucunes raisons pour que tu le fasses. » Mais je me sens nulle par rapport à mes deux soeurs et il y a de quoi. Je resterais dans l'ombre d'Izzie et d'Hannah car je ne leur arrive pas à la cheville. J'enviais leur parcours, le courage qu'elles avaient. Au moins, elles réalisaient leur rêve, quelque chose dont elles pouvaient en vivre et se faire plaisir en même temps. Je serais sûrement condamnée à faire ce que des millions de gens font : se réveiller et se dire "oh non encore une journée de travail... j'ai pas envie d'y aller ! " Ce sera le même refrain et ce n'est pas prêt de finir car on passe plutôt une bonne partie de notre vie à travailler... Non, je voulais un travail auquel j'allierais le plaisir. " Je vous envie tellement toi et Hannah ! Vous êtes comme des stars que j'admire et je voudrais être comme vous, avoir une bonne situation. Or, je ne sais pas quoi faire de ma vie. " Je faisais juste des études supérieure parce que je ne savais pas quoi choisir comme orientation... C'est bien ce qu'étaient mes soeurs, des stars, mes propres stars. Je les considérais comme telles.
« Tu arrives juste à temps, avoues que tu as été attirée par l'odeur de ma pizza... J'espère que tu es pas au régime, déjà tu en as pas besoin et en plus, je serais trop vexée si tu goûtais pas à ma pizza... donc en fait tu es obligée d'en manger. Tu ne veux pas que je pleure quand même. » « -Qu’est-ce que tu racontes! Je vais en manger de ta pizza, tu fais trop bien la cuisine pour que je me retienne. Tu sais que je suis sans cesse en train de surveiller ma ligne, je ne veux pas avoir l’air d’une baleine quand je me vois à l’écran, déjà que ça grossis. Je veux boire quoi? J’en sais rien, fais moi une surprise. Tu connais mes goûts quand même.» Ma soeur aînée faisait très attention à sa ligne depuis qu'elle montait sur les planches et qu'elle était placée sous les feux des projecteurs. Dans le métier qu'elle exerçait, la physionomie avait une place importante. Ma soeur correspondait parfaitement aux critères demandées et j'étais heureuse pour elle mais je n'aimais pas trop la voir se priver pour garder un poids stable. Isobel la prit dans ses bras à son tour. Nous étions toutes les trois contente d'être réunies et Izzie invita Hannah à se joindre à nous. Toutefois, avant de nous rejoindre pour déguster la succulente pizza d'Isobel, Hannah partit dans la salle de bain pour se démaquiller un peu. Elle n'avait pas prit la peine de passer par chez elle, Hannah était directement venues jusqu'à nous après son tournage. On se sentait à l'aise quand on était chez l'une de nous. On se permettait presque tout et on connaissait la maison comme notre poche, comme si nous y vivions.
Isobel partit dans la cuisine afin d'ajouter un couvert supplémentaire pour Hannah. La soirée promettait d'être belle et elle commençait très bien. Il fallait juste que j'évite les bourdes. C'était bien connu chez moi... En dire trop et je blessais mes soeurs. Non, je ne voulais pas blesser ou déprimer mes soeurs alors que la bonne humeur était de mise. Hannah me rejoint sur le canapé, glissa un main dans mon dos pour m'offrir une douce caresse. Hannah a toujours été très attentionnée à mon égard et pleine de tendresse. J'adorais cela. Aussitôt, je me blottis contre elle pour rechercher davantage de réconfort même si j'en avais pas vraiment besoin. Mais Hannah n'était pas toujours présente et elle était revenue il y a un mois de cela. Elle m'a beaucoup manqué et elle comble ce manque que je ressentais avant qu'elle ne revienne. « -Et toi? Tu es tellement belle. Je ne peux pas croire que j’ai réussi à me passer de vous, c’est tellement long. J’ai rien manqué, j’espère? Vous ne parliez tout de même pas dans mon dos?» Elle voulait certainement savoir ce que je faisais, ce qu'elle avait manqué sur moi depuis son départ de Wellington. " Moi ? Belle ? Euh ... ouais. On est toute les trois belles. Tu m'as tellement manqué - répétai-je avec une petite voix triste - Qu'est-ce que tu as pu faire tout ce temps ? Non, pas du tout, on ne parlait pas de toi ! " dis-je en mimant une auréole d'ange au -dessus de ma tête.
Isobel arriva avec une assiette et des couverts en plus et demanda à Hannah ce qu'elle voulait boire. " Faudrait carburer au champagne pour fêter le retour d'Hannah ! " dis-je en faisant un grand sourire et en posant ma tête contre l'épaule de ma soeur aînée. Je savais que ce n'était pas une très bonne proposition et j'avais promis de ne plus boire de la soirée... " c'est une occasion exceptionnelle ! " je fixai Izzie " Oh allez s'il te plaît !" Je faisais une petite moue toute craquante à laquelle j'espérais qu'elle ne résisterait pas. Et ce n'est pas comme si j'étais mal prise, si jamais j'avais trop d'alcool dans le sang, je pouvais rester chez ma soeur... elle ne me laisse jamais prendre le volant quand j'ai bu de toute façon.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

IZZIE ◊ I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.

♠ courrier posté : 2700
♠ multinicks : JM.
♠ crédits : © hope&fear avatar - tumblr sign
♠ wellington suburbs : clinton avenue with Kate Laurens


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Danseuse
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Sam 11 Juin 2011 - 9:34

« Tu parles! Des pâtes c'est la base... c'est peut-être ce que je sais faire de mieux mais franchement je suis nulle en cuisine » - On ne peut pas excellé à tous les niveaux. J'avais moi aussi mes points de faiblesse. J'étais loin d'avoir tous les talents. En fait, j'étais surtout douée pour la danse... enfin disons que je m'en sortais plutôt bien. C'est les autres qui disent que je suis douée - « Je vous envie tellement toi et Hannah ! Vous êtes comme des stars que j'admire et je voudrais être comme vous, avoir une bonne situation. Or, je ne sais pas quoi faire de ma vie. » - En lisant dans son esprit, je réalisais que c'est vraiment ce qu'elle pensait. Je m'en voulais d'avoir fait cela. Je ne devais pas lire les pensées de mes sœurs. Je me l'interdisais. Il ne fallait pas que je les écoute, c'était comme violer leur intimité. Quand j'y pense, je n'apprécierais pas du tout qu'on s'immisce dans mon esprit. Je posais une de mes mains sur celle de ma sœur, comme dans un geste de réconfort - « Ce n'est pas toujours facile de savoir vers quoi on va se tourner, mais je suis persuadée que tu trouveras ta voie et quand tu l'auras trouvé, tu excelleras dans ton domaine. Comme je te l'ai dit, je crois en toi. » - Je m'approchais d'elle pour déposer un bisous sur sa joue. J'étais sincère, je savais que lors qu'elle saura quoi faire, elle se donnerait tous mes moyens pour parvenir à son but. Leighton était encore jeune et il lui restait un peu de temps pour décider vers quoi se diriger.

***
A son tour, Hannah me murmurait quelque chose à l'oreille, m'annonçant alors qu'elle était aussi contente de me voir. J'esquissais un sourire avant de me détacher d'elle. Hannah nous avait toujours donné des petits surnoms affectif, j'aimais beaucoup cela et il m'arrivait aussi de le leur en donner. Hannah déclara que cela lui faisait plaisir d'être là avant de nous dire qu'elle n'était pas repassé par chez elle - « Fais comme chez toi. » - lui dis-je, alors qu'elle voulait se débarrasser de son maquillage. Mes soeurs étaient toujours les bienvenues chez moi et elles connaissaient très bien la maison. Il n'était donc pas utile d'indiquer à ma soeur le chemin. Elle savait très bien où était ma salle de bain et où se trouverait le démaquillant. Hannah qui s'était mise à rire à cause de ma réplique sur la pizza. Je riais à mon tour suite à sa réponse - « L'intuition bien sûr. » - Je la laissais aller dans la salle de bain. Encore une fois, je m'en voulais de ne pouvoir m'empêcher d'entendre les pensées d'Hannah. Je l'entendis alors songer à Kristopher, son ex et aussi agent. Que s'était t-il donc passé entre eux ? Les pensées d'Hannah ne m'aidaient guère, ne m'apportant que très peu d'informations. Ce qu'elle ne voulait pas nous dire n'était pas non plus dans ses pensées. Mes soeurs savaient pour mon pouvoir et Hannah surveillait certainement ses pensées lorsqu'on était ensemble, même si elle savait que je n'aimais pas fouiller dans leurs têtes. Qu'avait fait Kristopher à ma soeur ? A quoi la tendresse des premiers jours avait t-elle laisser sa place ? Je n'aurais pas plus d'informations, parce que qu'Hannah décida de ne plus y penser. Je soupirais, me maudissant moi-même d'avoir écouté dans son esprit. Mon pouvoir était parfois plus fort que moi, pourtant, j'avais appris à bien le maîtriser. Je n'étais plus contrainte d'entendre toutes les pensées et tout le brouhaha dans ma tête - « -Qu’est-ce que tu racontes! Je vais en manger de ta pizza, tu fais trop bien la cuisine pour que je me retienne. Tu sais que je suis sans cesse en train de surveiller ma ligne, je ne veux pas avoir l’air d’une baleine quand je me vois à l’écran, déjà que ça grossis. Je veux boire quoi? J’en sais rien, fais moi une surprise. Tu connais mes goûts quand même.» - dit Hannah, alors qu’elle nous avait rejoint dans le salon – « Arrêtez, je ne fais pas si bien la cuisine que cela. C'est pas bien compliqué de faire une pizza » - répliquais-je, parce que Leighton m'avait aussi complimenté plus tôt sur le même sujet - « Viens à mes entraînements de danse, tu verras, t'auras pas l'occasion de prendre de poids. Les répétions me tueront un jour. » - Je souriais. Je ne me plaignais pas. J'aimais aller travailler, me dépenser, préparer les spectacles. Je revenais parfois vidée et épuisée de mes journées, mais j'adorais cela. Je ne changerais pour rien au monde de profession. Je ne me voyais pas du tout rester derrière un bureau sans bouger de la journée. L'horreur. J'avais donc disparu quelques instants dans la cuisine. J'entendis la voix de ma jeune soeur à mon retour - « Faudrait carburer au champagne pour fêter le retour d'Hannah ! » - Je lançais un regard à mes deux soeurs qui étaient installées sur le canapé. Lei' un grand sourire dessiner sur les lèvres avait posé sa tête contre l'épaule d'Hannah - « C'est une occasion exceptionnelle ! Oh allez s'il te plaît ! » - Je souriais en observant Leighton faire sa petite moue à laquelle personne ne résistait. Vous avez vu ma petite soeur ? Elle est trop adorable - « C'est pas bien de manipuler ses soeurs Lei'. Comment on peut te refuser quelque chose avec la tête que tu fais ? Tu es bien d'accord avec moi Hannah hein ? » - Je m'éloignais de nouveau pour aller trouver une bouteille de champagne. Je revins bouteille et coupes en champagne en main. Ouais fallait sortir le grand jeu ! Je versais la boisson. Je tendais deux coupes à mes sœurs, puis j'attrapais la mienne m'installant sur le canapé à leurs côtés - « Je propose qu'on trinque à nous et à cette soirée que j'ai l'occasion de passer avec mes deux magnifiques sœurs. » - Je leurs fit un clin d’œil avant de trinquer - « Heureusement que tu as fini ton tournage plus tôt, t'aurais manqué quelque chose. D'ailleurs, racontes, c'est quoi ce tournage ? »

_________________
« I'm not heterosexual, homosexual or even bisexual ... I'm just in love with Katharina. » - Isobel Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to Wellington City

♠ courrier posté : 511
♠ multinicks : Jordan E. Blackwell
♠ crédits : HerSunshine
♠ wellington suburbs : Store Lane


MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Sam 11 Juin 2011 - 13:48

Je venais tout juste de revenir dans le salon et je m’approchais d’Isobel. « Arrêtez, je ne fais pas si bien la cuisine que cela. C'est pas bien compliqué de faire une pizza »

    « -Ah mais tu es quand même assez douée, j’aime toujours venir manger chez toi.»


Je le pensais en fait et j’aimais venir dîner chez elle, alors autant lui dire.J’étais loin de me priver de manger, j’aimais bien trop ce petit péché de la vie pour m’en empêcher comme plusieurs des artistes que je connaissais. Disons que sur le plateau je pouvais en voir de toutes les couleurs, mais je préférais m’entraîner beaucoup plus fort que de m’empêcher de manger un petit quelque chose qui allait me faire plaisir. Il y en a qui se menait la vie particulièrement difficile pour avoir une belle silhouette et je ne voulais pas faire comme elles. Je préférais amplement manger une bonne pizza avec mes sœurs que de penser à mon poids pendant toute une soirée, même si je le faisais quand même. Je devais faire attention, simplement, je ne pouvais pas avoir l’air de n’importe quoi. C’est déjà difficile de trouver des contrats alors je ne pouvais pas me permettre ce genre d’écart. « Viens à mes entraînements de danse, tu verras, t'auras pas l'occasion de prendre de poids. Les répétitions me tueront un jour. »

    « -Pourquoi pas! Mais je ne pense pas que je serais très douée quoique pour quelques films j’ai eu besoin de m’améliorer en danse.»


J’avais fini par me poser tout juste aux côtés de ma sœur, je laissais ma main glissée dans son dos alors qu’elle posait sa tête contre mon épaule. Mes doigts venaient caresser ses cheveux pendant un moment alors que je souriais à sa réponse. " Moi ? Belle ? Euh ... ouais. On est toutes les trois belles. Qu'est-ce que tu as pu faire tout ce temps? Non, pas du tout, on ne parlait pas de toi ! "

    « -Oui je sais, je sais, mais c’est que je me souviens encore de quand tu étais toute petite.» Un rire de ma part alors que j’haussais doucement les épaules.«Des contrats comme toujours, dans mon métier on n’a pas le choix de travailler. Tu sais, c’est vraiment étrange quand les gens me reconnaissent dans la rue. À chaque fois, ça me fait étrange. Je prenais une autre voix, pour imiter un inconnu. Vous êtes celle qui a joué dans ce film non? J’ai vraiment aimé ce film, vous étiez très bonne et.. Bla bla. »


C’était étrange, mais j’aimais de plus en plus ce sentiment. De plus, je n’étais pas le genre de femme à me prendre la grosse tête parce que les gens me reconnaissaient. Ça m’arrivait de plus en plus souvent puisque j’obtenais des rôles de plus en plus importants dans des films ou dans des pièces de théâtre. Je n’étais plus au stade où je jouais des troisièmes rôles. C’était étrange aussi de se voir au cinéma où à la télévision. En fait, je n’aimais pas me regarder jouer et c’était le genre de mes sœurs de louer un film dans lequel j’ai apparu. Je n’étais jamais friande de me regarder, mais si cela pouvait les amuser, j’aimais quand elle commentait ce que je faisais. Ça avait toujours le don de m’arracher. Un rire de ma part alors que je voyais ma plus jeune sœur demander de boire du champagne. Pourquoi pas? C’était une grande occasion, le retour des trois sœurs ensemble et c’était toujours tellement agréable.

    « -Regarde là qui veut boire du champagne! Pourquoi pas après tout, c’est une bonne occasion. On est toutes ensemble, toutes les trois.»


Je me tournais un peu pour observer le visage de ma petite sœur et ensuite observer le visage d’Isobel. Un sourire alors que je reposais mon regard sur Leighton. Comment lui dire non quand elle faisait cette petite moue. Ne fallait pas lui donner tout ce qu’elle voulait quand même, ce n’est pas bien. Ma sœur revenait avec les coupes et le champagne, je l’aidais comme je le pouvais, mais je ne pouvais rien faire en particulier. J’attrapais ma coupe alors que je la levais en leur direction pour trinquer.

    « -À nous!»


Le tintement de nos coupes ensemble formait un son particulièrement agréable et je portais ensuite la coupe contre mes lèvres pour en prendre une gorgée. Je le reposais contre la table basse afin de poser mon regard sur Izzie. « Heureusement que tu as fini ton tournage plus tôt, t'aurais manqué quelque chose. D'ailleurs, racontes, c'est quoi ce tournage ? »

    « -Curieuse va. C’est un film dont j’ai été appelée pour avoir le premier rôle. Il trouvait que j’avais le physique de l’emploi. C’est un suspense, un film qui tient en haleine. C’est un film sur la drogue et sur la rue, c’est même violent. Enfin. Comme dans tous les films je finis par tomber amoureuse. Enfin, il est presque terminé, je ne sais pas trop quand il sort, mais je suis certaine que vous allez le regarder de toute façon, je ne vais pas vous en dire trop quand même!»


_________________


Gif By TUMBLR. Merci <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- There's a stranger in my bed, There's a party in my head -

♠ courrier posté : 4211
♠ crédits : ava :Jean-Loo -signa : tumblr
♠ wellington suburbs : Store Lane


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Etudiante en Littérature et Langues
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Lun 13 Juin 2011 - 1:24

« Ce n'est pas toujours facile de savoir vers quoi on va se tourner, mais je suis persuadée que tu trouveras ta voie et quand tu l'auras trouvé, tu excelleras dans ton domaine. Comme je te l'ai dit, je crois en toi. » - Elle s'approcha de moi pour me déposer un bisou sur la joue comme pour montrer son soutien et me réconforter. Elle croyait en moi et se persuadait qu'un jour je trouverais ma voie et j'excellerais dans mon domaine. " C'est pas gagné pour l'instant ! " répliquai-je. J'avais toujours du mal à reconnaître mes capacités. Même si je n'aimais pas l'école depuis toujours, je continuais malgré tout les études et je n'étais pas si mauvaise élève que cela puisque j'ai toujours obtenu de bons résultats. En revanche, côté professionnel, c'était le néant total.

« Arrêtez, je ne fais pas si bien la cuisine que cela. C'est pas bien compliqué de faire une pizza . Viens à mes entraînements de danse, tu verras, t'auras pas l'occasion de prendre de poids. Les répétions me tueront un jour. » Pourquoi se sous estimait-elle toujours! C'est pas croyable de manquer autant de confiance en soi ! Elle dit aussitôt à Hannah que si elle venait faire de la danse avec Izzie, elle n'aurait pas l'occasion de prendre du poids. Je savais ce que c'était parce que ma soeur se privait un peu de temps en temps pour garder les critères physiques exigés. Elle n'avait pas le droit de dépasser un certain poids mais aussitôt qu'elle allait à la danse, tout ce qu'elle avait pu ingérer comme calories étaient immédiatement brûlés. Quand à moi, je me faisais plaisir, je ne m'imposais aucune restriction alimentaire. Pour moi un régime c'est se faire plaisir pour ne pas grossir. Il faut juste ne pas en abuser. " Bien sûr que si tu es la reine des fourneaux aussi ! Ouais mais tes pizzas ont un petit truc que les autres n'ont pas ! Peut-être parce qu'elles sont faites avec amour !" dis-je en souriant à ma soeur Isobel.« -Ah mais tu es quand même assez douée, j’aime toujours venir manger chez toi.» J'étais totalement d'accord avec Hannah.

« -Oui je sais, je sais, mais c’est que je me souviens encore de quand tu étais toute petite. Des contrats comme toujours, dans mon métier on n’a pas le choix de travailler. Tu sais, c’est vraiment étrange quand les gens me reconnaissent dans la rue. À chaque fois, ça me fait étrange. -elle prit une autre voix pour imiter un inconnu dans la rue -. Vous êtes celle qui a joué dans ce film non? J’ai vraiment aimé ce film, vous étiez très bonne et.. Bla bla. » J'adorais quand on me touchait les cheveux, en particuliers quand c'était mes soeurs. Ce geste me procurait un certain bien être et me replongeait en enfance. Je me souvins de quand j'étais petite, mes soeurs s'amusaient toujours à passer leur main dans mes cheveux. " De quand j'étais toute petite?! C'est pas juste toi tu m'as vu sans cheveux sur la tête et pas moi ! Parce que tu étais la première de nous trois ! " Hannah répondit à ma question, quand je lui demandai ce qu'elle avait pu faire durant ces deux années d'absence parmi nous. Elle tournait des films. Quoi d'autres ? C'est là que j'enviais le don d'Isobel. Elle avait la faculté de lire dans les pensées des autres. Pourquoi j'étais la seule de mes soeurs à ne rien posséder ? "Bah tu sais, tu es déjà notre star à nous ! Et tu joues très bien ! " la rassurai-je. Ce n'était pas parce que c'était ma soeur que je dis cela mais c'était vrai. Elle était très talentueuse et elle commençait à être reconnue à sa juste valeur. D'ailleurs, avec Isobel on s'amusait à regarder les films dans lesquels notre grande soeur jouait. Cela nous amusait beaucoup mais Hannah n'aimait pas se voir dans un film dans lequel elle a jouée. Néanmoins, elle regardait spécialement pour nous et on s'éclatait avec Izzie à commenter l'interprétation de notre aînée.

« C'est pas bien de manipuler ses soeurs Lei'. Comment on peut te refuser quelque chose avec la tête que tu fais ? Tu es bien d'accord avec moi Hannah hein ? »« -Regarde là qui veut boire du champagne! Pourquoi pas après tout, c’est une bonne occasion. On est toutes ensemble, toutes les trois.» Renchérit Hannah. Je savais comment m'y prendre et j'obtenais toujours ce que je voulais en abusant de mon charme. On ne pouvait pas me résister quand je faisais cette petite moue de petite fille. " On ne peut rien me refuser et Hannah à raison, c'est une occasion spéciale et si jamais j'ai trop bu je pourrais rester dormir à ta maison ! Comme ça on pourra faire une bataille d'oreillers ! Mais comme vous êtes la toute les deux... je vais essayer de me tenir à carreaux !" Parfois, j'avais tendance à surestimer ma confiance en moi mais en ce qui concernait mes soeurs, je savais très bien où je devais m'arrêter. Isobel alla dans la cuisine pour dégoter une bouteille de champagne bien fraîche. Elle revint avec trois flûtes à champagne, versa le champagne et nous trinquâmes une fois que nous étions installées. « Je propose qu'on trinque à nous et à cette soirée que j'ai l'occasion de passer avec mes deux magnifiques sœurs. »« -À nous!» Je trinquai en même temps que mes soeurs.
Hannah en but une gorgée et reposa son verre sur la table basse alors que je gardais ma coupe dans les mains en écoutant notre soeur nous raconter l'histoire de son nouveau film.« Heureusement que tu as fini ton tournage plus tôt, t'aurais manqué quelque chose. D'ailleurs, racontes, c'est quoi ce tournage ? »

« -Curieuse va. C’est un film dont j’ai été appelée pour avoir le premier rôle. Il trouvait que j’avais le physique de l’emploi. C’est un suspense, un film qui tient en haleine. C’est un film sur la drogue et sur la rue, c’est même violent. Enfin. Comme dans tous les films je finis par tomber amoureuse. Enfin, il est presque terminé, je ne sais pas trop quand il sort, mais je suis certaine que vous allez le regarder de toute façon, je ne vais pas vous en dire trop quand même!» Ma soeur était passé du vulgaire second rôle sans importance aux têtes d'affiches. Ses rôles se faisaient plus importants, cela lui permettait d'augmenter son revenus en tant que comédienne en plus du théâtre. " Oh ! Tu en as de la chance ça doit être bien d'embrasser d'autres stars !" Cela devait être cool de pouvoir embrasser les mecs stars qui nous font rêver... Je regardais Izzie et lui dit " On ira le voir quand il sortira ?!" C'était plus une affirmation qu'une question à vrai dire. Je ferais n'importe quoi pour mes soeurs et j'aimais leur montrer que j'étais là pour elle, pour les encourager dans ce qu'elle faisait.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

IZZIE ◊ I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.

♠ courrier posté : 2700
♠ multinicks : JM.
♠ crédits : © hope&fear avatar - tumblr sign
♠ wellington suburbs : clinton avenue with Kate Laurens


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Danseuse
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Lun 13 Juin 2011 - 4:20

« -Ah mais tu es quand même assez douée, j'aime toujours venir manger chez toi.» - « Bien sûr que si tu es la reine des fourneaux aussi ! Ouais mais tes pizzas ont un petit truc que les autres n'ont pas ! Peut-être parce qu'elles sont faites avec amour ! » - me dirent t-elles alors que j'étais encore une fois en train de me dévaloriser. Jackson s'était sans cesse plaint de ma cuisine. En faite, il s'était plaint de pas mal de choses me concernant. Depuis, j'avais toujours peur de ne pas être assez bien. Pourtant, Katharina et mes soeurs essayaient de me redonner confiance en moi, m'encourageant, n'hésitant pas un seul instant à me dire que je faisais de bonnes choses. Allez savoir pourquoi je ne voulais y croire, pourquoi je restais focalisée sur les paroles de l'enflure de Jackson. Je plaignais la pauvre femme qui avait croisé son chemin après moi - du moins si il y en avait une - Je ne souhaitais à personne et pas même à ma pire ennemie de vivre cela - « Arrêtez, je vais plus savoir où me mettre. » -dis-je, ne sachant pas trop quoi répondre. Je ne savais plus jamais quoi répondre à des compliments - « Enfin, si vous aimez ma cuisine c'est l'essentiel. »

« Pourquoi pas! Mais je ne pense pas que je serais très douée quoique pour quelques films j'ai eu besoin de m'améliorer en danse.» - me répondit Hannah. Je lui avais affirmé que mes entraînements de danse ne lui permettraient pas de prendre du poids - « Tu peux pas être nulle avec une soeur danseuse et puis, je te donnerais des cours. »

« Regarde là qui veut boire du champagne! Pourquoi pas après tout, c'est une bonne occasion. On est toutes ensemble, toutes les trois.» - dit Hannah, alors que Leighton venait de proposer d'ouvrir une bouteille. C'était l'occasion, elles avaient raison - « Je lui ai bien dit tout à l'heure qu'elle était trop jeune pour ça, mais elle ne veut rien entendre » - Je fis un sourire complice à Hannah et déportait mon regard sur Leighton, affichant le même sourire avant de rire - « On ne peut rien me refuser et Hannah à raison, c'est une occasion spéciale et si jamais j'ai trop bu je pourrais rester dormir à ta maison ! Comme ça on pourra faire une bataille d'oreillers ! Mais comme vous êtes la toute les deux... je vais essayer de me tenir à carreaux ! » - Il était évident qu'elle pourrait rester à la maison si elle avait trop bu, il en était de même pour Hannah. Je ne laisserais aucune de mes deux reprendre le volant avec trop d'alcool dans le sang. Combien de gens se tuent sur la route chaque année parce qu'ils ont été assez débiles pour prendre la route alors qu'ils avaient bu ? Hélas, il y aurait toujours des personnes comme ça pour avoir et causer des accidents. Les statistiques n'aillaient pas s'arranger avec les années - « J'ai des éthylotest, tu passeras pas la porte sans avoir souffler. Pareil pour toi Hannah » - dis-je en plaisantant. Je n'en avais pas, mais si je les voyaient pas en état de rentrer, elles resteraient là - « Et tu as raison, on peut rien te refuser... tu sais jouer de tes charmes. Tu devrais peut-être te lancer dans la comédie aussi. » - Nous trinquions à notre soirée passée ensemble et je lançais la conversation, m'intéressant à la carrière de ma soeur. Je m'intéressais toujours à ce qui pouvait leur arriver que ce soit professionnellement ou personnellement. Hélas, Hannah semblait ne rien vouloir nous dire de sa vie privée, celle qui incluait Kristofer - « Curieuse va. C'est un film dont j'ai été appelée pour avoir le premier rôle. Il trouvait que j'avais le physique de l'emploi. C'est un suspense, un film qui tient en haleine. C'est un film sur la drogue et sur la rue, c'est même violent. Enfin. Comme dans tous les films je finis par tomber amoureuse. Enfin, il est presque terminé, je ne sais pas trop quand il sort, mais je suis certaine que vous allez le regarder de toute façon, je ne vais pas vous en dire trop quand même! » - « Oh ! Tu en as de la chance ça doit être bien d'embrasser d'autres stars ! » - Je riais à la remarque de ma petite soeur - « C'est bien toi ça. Je savais bien que tu fantasmais sur les têtes d'affiches du cinéma. » - et puis, me lançant un regard, Lei' me demandait si nous irions le voir - « Bien sûr, quelle question ! Comme si nous pouvions manquer les films d'Hannah. » - Je savais que cette dernière n'aimait pas se voir à l'écran. Je la comprenais, je n'aimais pas spécialement me regarder danser - nous faisions parfois des enregistrements des chorégraphies - mais cela me permettrait d'analyser mes erreurs et les bons points - « J'ai hâte de le voir en tout cas, ça m'a l'air bien... enfin de toute façon je serais capable de regarder n'importe quel film où tu joues. Tu brilles par ton talent et je ne dis pas ça parce que tu es ma soeur, mais parce que c'est vrai. C'est cool que d'autres l'aient remarqué. Tu mérites les premiers rôles. »

_________________
« I'm not heterosexual, homosexual or even bisexual ... I'm just in love with Katharina. » - Isobel Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to Wellington City

♠ courrier posté : 511
♠ multinicks : Jordan E. Blackwell
♠ crédits : HerSunshine
♠ wellington suburbs : Store Lane


MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Mar 14 Juin 2011 - 15:02


C’est vrai que depuis sa relation avec Jackson elle avait perdu beaucoup de confiance en elle. Pourtant, Isobel était une personne plus que formidable avec tellement de talent en toutes sortes de choses. Heureusement que cet homme n’avait pas recroisé mon chemin depuis parce que je lui aurais surement cassé les jambes, question qu’il souffre un peu. Je comprenais pourquoi elle avait perdu quelque peu de confiance en elle, mais j’allais tenter de lui refaire gagner par tout les moyens possibles. Enfin, c’est ce que je pensais d’elle, surement qu’elle pouvait entendre et même savoir à quel point je l’aimais et que je voulais son bonheur. Je m’en étais toujours voulu de ne pas avoir été là au moment où elle avait le plus besoin de moi. Quand elle recevait des compliments, elle ne semblait plus savoir quoi répondre ni quoi faire. Ce qui n’était pas le cas avant. « Arrêtez, je vais plus savoir où me mettre. » « Enfin, si vous aimez ma cuisine c'est l'essentiel. »

    « -Justement! Accepte nos compliments, vous passez votre temps à me commenter quand je joue dans des films ou des pièces alors à mon tour!»


Je savais que ma plus jeune sœur était tout à faire d’accords avec moi et je pouvais parfaitement m’en rendre compte. " Bien sûr que si tu es la reine des fourneaux aussi! Ouais mais tes pizzas ont un petit truc que les autres n'ont pas ! Peut-être parce qu'elles sont faites avec amour !". Ce genre de chose m’avais toujours faire rire, c’est vrai que quand ont aimé quelqu’un tout semble toujours meilleur même si ce n’est pas le cas. Ne pensez pas que je veux dire par la que la cuisine de ma sœur n’était pas très bonne puisque ce n’était pas le cas, mais je veux dire que tout nous semble.. Mieux. « Tu peux pas être nulle avec une soeur danseuse et puis, je te donnerais des cours. »

    « -Dans tous les cas, si je dois faire un film de danse, je sais à qui m’adresser. Comme ça je serai certaine que je suis en de bonnes mains.»


C’est en quelque sorte un autre compliment que je lui faisais, en même temps que je laissais ma main glisser dans les cheveux de Leighton. Mes sœurs m’avaient manqué et nous étions toujours affectueuses. Je finis par retirer ma main de ses cheveux, quand Isobel venait nous rejoindre dans le salon. " De quand j'étais toute petite?! C'est pas juste toi tu m'as vu sans cheveux sur la tête et pas moi! Parce que tu étais la première de nous trois! "

    « -Il faut au moins que j’aie un avantage à être la plus vieille.»


Non, en fait, c’est certain que je gardais de bons souvenirs de leur naissance, mais à cet âge, disons que ce n’est surement pas ce qui me préoccupait le plus. J’aimais bien la tournure de la soirée, elle se montrait assez décontractée et agréable. Pas besoin de se casser la tête, pas trop de questions et c’est exactement de cela dont j’avais besoin. Je reprenais une gorgée de mon verre avant d’éclater de rire la réplique de Leighton. " Oh ! Tu en as de la chance ça doit être bien d'embrasser d'autres stars !" Isobel avait totalement raison, il y avait bien qu’elle pour sortir ce genre de réplique.

    « -Tu as raison Izzie, c’est bien la seule pour dire ce genre de chose. Heureusement que je ne fais pas que du cinéma pour embrasser des vedettes. Enfin, c’est certain que je ne vais pas me plaindre, ils sont tous assez séduisants, qui plus est. »


Un autre rire de ma part alors que je posais mon regard sur mes deux sur l’un à la suite de l’autre. On avait assez parlé de moi pour le moment, je n’aimais pas parler de ce que je faisais pendant des heures. Je reportais mon regard sur ma petite Isobel. Je me perdais dans mes pensées quelques petites secondes. Parler de cinéma me faisait toujours penser à Krisotfer, c’est lui qui m’avait aidée à partir ma carrière. Je me sentais mal de l’avoir quitté de la sorte, d’être partie sans lui dire le moindre mot, mais si je lui avais parlé je savais qu’il m’aurait convaincue de rester avec lui. J’étais en train de penser que c’était peut-être sa façon à lui de m’aimer, que tout ça devait être normal. Je finis pas chasser ses idées de ma tête, mon regard restant sur ma sœur. Ce qui était troublant avec moi c’était qu’étant comédien, il était facile de cacher mes émotions à qui que ce soit. Je pouvais faire semblant d’être bien alors que je ne l’étais pas, mais Isobel pouvait savoir ce qui se passait réellement en moi.

    « -Et toi Izzie. Quand est-ce que je vais pouvoir te voir danser? Ça m’a manqué depuis deux ans. Tu es en train de monter quelque chose?»


Je me penchais pour attraper ma coupe entre mes doigts et je la posais une nouvelle fois contre mes lèvres. Je n’avais pas prévu de dormir ici. Si je ne prenais pas plus qu’une coupe, j’étais amplement capable de conduire. De toute façon, j’avais un tas de choses à faire demain alors je ne coulais pas terminer la soirée trop ivre.


_________________


Gif By TUMBLR. Merci <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- There's a stranger in my bed, There's a party in my head -

♠ courrier posté : 4211
♠ crédits : ava :Jean-Loo -signa : tumblr
♠ wellington suburbs : Store Lane


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: Etudiante en Littérature et Langues
♠ mood ::
♠ address book ::

MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah] Jeu 16 Juin 2011 - 21:58

« Je lui ai bien dit tout à l'heure qu'elle était trop jeune pour ça, mais elle ne veut rien entendre ! J'ai des éthylotest, tu passeras pas la porte sans avoir souffler. Pareil pour toi Hannah. Et tu as raison, on peut rien te refuser... tu sais jouer de tes charmes. Tu devrais peut-être te lancer dans la comédie aussi. » Ma soeur Isobel avait toujours le mot pour nous faire rire. " Mais je suis comme vous maintenant, une grande fille, une femme ! Oh non pitié épargne moi de souffler dans le ballon ! Quasiment à chaque soirée où je vais j'y ai le droit alors... " J'en avais marre et à chaque fois les contrôles d'alcoolémie étaient pour moi en sortant de boîte. C'était injuste. Payer une petite amende ne me gênait pas parce que j'avais l'argent pour. Ce n'était pas ça le problème, c'était de perdre des points sur mon permis. La conduite en état d'ivresse est sanctionnée parce que nous sommes des dangers publics et je le comprends. Mais je n'ai pas loin à faire. Un policier m'avait déjà rétorqué que même si la distance était courte, c'était suffisant pour se tuer et tuer quelqu'un. Il n'avait pas tout à fait tort... Ma soeur me lança que je savais abuser de mon charme pour obtenir ce que je voulais et pourquoi pas me lancer dans une carrière de comédienne. " Je ne crois pas que je peux rivaliser avec ma soeur.. et, ça lui ferait de la concurrence !" dis-je pour plaisanter et en prenant Hannah dans mes bras.
Ma soeur continuait de jouer avec mes cheveux et me dit qu'elle avait l'avantage d'être plus vieille parce qu'elle nous avait vu naître, en quelque sorte. Elle s'est toujours occupée de nous comme il le fallait. « -Il faut au moins que j’aie un avantage à être la plus vieille.» Je réfléchis quelques instants à ce que j'aurais pu rétorquer à ma plus vieille soeur. " Parce qu'être vieille est un avantage? Je préfère rester jeune au moins, je peux faire ce que je veux !". J'étais consciente qu'un jour ou l'autre il me faudra me raisonner et cesser les fêtes, les garçons et me poser. Mais je n'arrivais pas à m'imaginer dans ce futur. Je préférais vivre l'instant présent, sans me soucier de quoi que ce soit. L'important ce soir n'était pas de réfléchir à mon avenir mais de passer un bon moment entourée de mes soeurs que j'adore plus que tout au monde. C'est tellement bon d'être si bien entourée, protégée.
« C'est bien toi ça. Je savais bien que tu fantasmais sur les têtes d'affiches du cinéma. » « -Tu as raison Izzie, c’est bien la seule pour dire ce genre de chose. Heureusement que je ne fais pas que du cinéma pour embrasser des vedettes. Enfin, c’est certain que je ne vais pas me plaindre, ils sont tous assez séduisants, qui plus est. » Qu'est-ce que j'avais dit encore. "Attendez ! Qui n'a jamais fantasmé sur ces stars, ils sont séduisants, ils ont tout pour plaire et en prime un corps bien sculpté... Vous n'allez pas me dire que vous n'avez jamais eu de fantasme, je ne vous croirais pas !" dis-je en rigolant pour me trouver une défense. J'admirais les acteurs sexy, qui ont un certain charme et un très beau corps de rêve qu'une femme peut rêver de toucher... "En plus, je suis sûr qu'il y a des hommes qui fantasment sur toi Hannah! "
Isobel continua de complimenter Hannah sur son jeu d'actrice, sur son talent inné. Je me sentais vraiment nulle à côté de mes soeurs... " Moi aussi je veux faire carrière dans les cinéma !" déclarai-je avec un énorme sourire. " Hannah me dégotera bien une audition à laquelle je serais recallée forcément parce que je n'ai aucune expérience! C'est comme vos dons... il n'y a que moi qui n'en ai pas. Je suis pas normale!? Je m'esclaffai de rire. Je me voyais mal entrain de passer une audition devant une caméra qui plus est. Je n'étais pas timide mais c'était quelque chose de particuliers. Je bus ma coupe de champagne en quelques gorgées alors que mes soeurs n'avaient pas encore fini le leur. J'avais été captivée par le récit de mes soeurs. Pendant qu'elles papotaient entre elles je me resservis une coupe mais pas pleine cette fois.
« -Et toi Izzie. Quand est-ce que je vais pouvoir te voir danser? Ça m’a manqué depuis deux ans. Tu es en train de monter quelque chose?» Ce qui était bien entre nous, c'est qu'on s'encourageait et on venait voir la représentation de chacune d'elles puisque moi.. je ne faisais rien. Je ne savais rien faire à part lire, dessiner et faire de la peinture. J'étais plutôt douée pour ce genre d'art mais c'était quelque chose dont on ne pouvait pas vivre décemmment.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

It's Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah]

Revenir en haut Aller en bas

Une soirée rien qu'entre soeurs [Leighton/Izzie/Hannah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLLATERAL DAMAGE :: « wellington suburbs » :: ◮ clinton avenue-
Sauter vers: