Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez|

See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 4:47

Jessica découvrait une nouvelle Ambre remplit d'envies. Cela la surprenait parce qu'elle avait l'impression d'avoir passé cette époque de toutes les découvertes. Elle était maintenant responsable et vivait une vie tranquille loin des effets néfastes de la drogue. Ca lui faisait peur, il faut l'avouer. Elle avait réussit, avec mal, à s'en sortir. Ce que lui demandait Ambre la confrontait de nouveau à tout ça. Jess avait toujours gardé un fond de tiroir dans son appartement, mais elle ne le sortait jamais. Son ancienne compagne était en train de le faire douter. De plus, elle faisait tout pour l'allumer et bien que la jeune garagiste adorait ça, elle était loin de savoir se retenir. Ambre lui donnait envie de boire, de fumer, de baiser. Enfin bref ! Elle la rendait complètement folle !

Jessica avait envie de prendre ses lèvres, de l'embrasser, de lui faire l'amour. Et puis ses épaules nues là, devant elle... comment y résister. La jeune brune la regardait avec envie. Comment rester braqué devant Ambre ? Ce n'était pas possible.


" Il me reste de la cocaïne dans un tiroir, mais je n'y ais plus touché depuis un bon moment. Je pense qu'elle est encore bonne, il n'y a pas de raison. Mais es-tu sûre que c'est une bonne idée ? "

La jeune brune fit de grands yeux interrogateurs. Devait-elle faire confiance à Ambre, sachant pertinemment qu'elle ne tient pas du tout l'alcool ? Elle espérait que la soirée continue aussi bien qu'elle avait commençait. La cok, c'est une bonne drogue. Surtout que Jess savait très bien la doser pour éviter l'overdose. L'effet qu'elle offre son superbe ! On ne sent plus du tout son palais, et puis on résiste au temps... On reste debout pendant longtemps, sans être fatiguée... Si Ambre aurait voulu faire l'amour, il y avait de quoi se faire plaisir pendant toute la nuit, mais Jessica avait bien remarqué que tout ça n'irait pas plus loin que les baisers. Quoi que ?

Elle ne savait pas quoi répondre à Ambre. Ce qu'elle savait, c'est qu'elle tenait bien l'alcool et que si un problème apparait, elle saurait le gérer. Toutefois, elle n'avait pas que ça en tête. Elle avait envie de faire l'amour à Ambre, et cette envie s'imposait de plus en plus. Le comportement de sa partenaire ne l'aidait pas. Elle resta un moment dans une pleine réflexion, comme responsable des futurs évènements.

Jessica décida de jouer sur la sincérité. Au moins, les choses seront claires pour tout le monde.

" Ambre... qu'est ce que tu attends de moi ? Tu veux qu'on se défonce ? Qu'on fasse l'amour ? Qu'on se soule la gueule ? Et demain ? Ou oubliera ? Ou au contraire, on continue ? Tu veux dormir à la maison ? Si on consomme, je ne peux pas me permettre de te laisser partir. Tu commences déjà à être soule... "

La garagiste n'était pas inquiète, mais elle avait peur qu'Ambre perde le contrôle d'elle même et qu'elle regrette par le futur. Imaginons : on est bien là, ivre, défoncée, on fait l'amour. Jessica avait peur qu'Ambre ne se rappelle de rien. Autant dire qu'elle se retrouverait sur le carreau le lendemain... Par contre, la jeune brune était bien tentée de s'amuser, elle ne disait pas non. Mais elle avait envie d'être sûre de ses actes.
Son passé avait tendance à la guider. Elle se rappelait souvent de ses soirées avec ces personnes peu fréquentables. Elle buvait comme un trou et défonçait. C'est ce vécu qui l'a aidé à mieux tenir l'alcool, l'habitude sans doute...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 5:33

Jessica pensait naïvement qu'avant notre rencontre je n'avais pas gouté à ces plaisirs. Quelque part le fait qu'elle m'imagine tel un être innocent et pur m'énervait. La façon qu'elle avait de me regarder lorsque j'avais pris un joint, lorsque je lui parlais de cocaïne... Parce que j'étais vierge, j'étais innocente, parce que j'étais vierge, je n'étais qu'une gamine, cette perspective m'agaçais. Es-tu sûr que ce soit une une bonne idée ? Qu'est-ce que ça pouvait m'agacer ! Voulait-elle se prendre pour ma mère ? Etre en couple pour être surveillée n'en valait pas la peine, mieux vaut être ami car en fin de compte ils n'ont pas procuration sur notre vie... Je passais une main dans mes cheveux et lui rendis son verre avant de prendre directement la bouteille la goulot comme pour faire passer la soirée plus vite. J'étais impulsive et il fallait que je me calme, de plus l'alcool amplifiait toute chose, ce n'était peut-être pas une bonne idée...

« Me regardes pas comme ça, je déteste ça ! » Dis-je piquée au vif par ses yeux interrogateurs. Voulait-elle me couper toute envie ? C'était réussi... Jessica était visiblement partante pour faire l'amour mais pas pour autre chose, je me sentis utilisée comme un objet, voilà, je ne me sentais plus désirée comme une personne mais comme un objet sans aucune valeur, que l'on prend, que l'on consomme et que l'on jette. De plus son silence en disait long et je pensais la soirée gâchée. Je me contentais de boire au goulot mais sa voix me rappela à la réalité, venant m'agacer au plus haut point.

" Ambre... qu'est ce que tu attends de moi ? Tu veux qu'on se défonce ? Qu'on fasse l'amour ? Qu'on se soule la gueule ? Et demain ? Ou oubliera ? Ou au contraire, on continue ? Tu veux dormir à la maison ? Si on consomme, je ne peux pas me permettre de te laisser partir. Tu commences déjà à être soule... " « Tu n'as pas changé ! Ça suffit, je suis pas ta fille ! Je fais ce que je veux... tu sais j'ai commencé à me dire que je pourrais te donner un seconde chance mais finalement je vois que ce serait stupide. Si c'est pour être traitée comme une gamine, ce n'est pas la peine. Et tu sais ce qui m'as toujours fait sortir de mes gonds ? » Je reposais la bouteille sur la table. « Tu me prends vraiment pour une gamine ! Mais qui es tu pour me juger, tu veux savoir un truc ? T'es la seule à me traiter comme ça et c'est la dernière fois que tu fais ça. » J'ignorais si c'était l'herbe ou l'alcool mais je me sentais poussée par un excès de colère. On pouvait facilement se remémorer de bons souvenirs, mais des choses négatives aussi. Comment ai-je pu être aussi idiote et croire qu'elle aurait changé sa manière de me traiter... j'étais toujours la même gamine à ses yeux. On avait même pas deux ans de différence et elle osait me traiter comme une adolescente... je m'énervais vite, je prenais les choses à cœur mais je ne supportais pas ce genre de comportement, surtout venant de sa part.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 5:53

Jessica était blessée par ce que Ambre pouvait lui balancer à la tronche. Elle s'était simplement inquiétée, mais sa compagne le prenait autrement. Elle n'avait pas changé ? Et elle ? Avait-elle changé ?

" Quoi ! Si vouloir prendre soin de toi est une mauvaise intention, j'en suis désolée. Ce n'était pas ce que je voulais faire paraître... Au contraire, je vois que tu te vexes vite. Tu imagines le pire... "

La jeune brune se leva. Elle marcha un moment jusqu'aux fenêtres du salon. Elle ne voulait pas montrer à Ambre qu'elle était blessée. Son regard se posa sur l'horizon. Elle regardait les voitures qui circulaient dehors tout en tirant sur le pétard que lui avait offert Ambre. Il n'y avait pas grand monde à cette heure de la nuit.

" Désolée... Je me suis beaucoup battu pour arrêter la drogue. C'était la seule chose qui m'aidait à t'oublier... Et puis... j'ai peur. Maintenant que je t'ai retrouvé, je ne sais pas ce que tu veux. Je ne sais pas si tu veux qu'on se reconstruise, si tu veux qu'on passe seulement des soirées en amies. Le problème c'est que je t'aime... si on vit une superbe soirée pour qu'au final rien ne se passe entre nous, j'en souffrirais... "

Jessica ne bougea pas de sa place. Elle ne savait plus quoi penser. Ce qu'elle ne voulait pas voir venait d'arriver. Elle commençait à regretter. Pourquoi avait-elle invité Ambre au cinéma ? Pourquoi l'avait-elle embrassé dans le cinéma ? Pourquoi...
La garagiste croyait au destin. Si son chemin avait recroisé celui d'Ambre, ce n'était pas par hasard. Elle y croyait, mais encore une fois, elle avait l'impression d'être la seule à y croire. Ambre avait envie de s'amuser alors que Jess avait envie de se poser.
Elles avaient toutes les deux murit mais ça n'avait apparemment rien changé.


" Je suis désolée. "
Ajouta la jeune brune. Oui, Ambre se comportait comme une gamine ce soir. Jessica aurait aimé du sérieux, au moins pour savoir si ces retrouvailles allaient déboucher sur quelques choses. C'est bien beau de s'amuser, mais encore faut-il savoir où on va. Une fois que les choses sont clairement dites, on peut s'amuser. Jess avait besoin de ça. Apparemment, Ambre n'avait pas l'air de s'en rendre compte.
Toutefois, la jeune brune était triste de voir qu'Ambre pouvait passer du coq à l'âne si vite. Ce qui la rendrait triste, c'est de voir que sa compagne aurait pu lui laisser une chance, mais que ce moment venait de lui passer sous le nez.

Jessica baissa la tête, mais resta devant la fenêtre sans rien dire. Quelques larmes coulèrent discrètement sur ses joues..
.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 8:50

« Quoi ! Si vouloir prendre soin de toi est une mauvaise intention, j'en suis désolée. Ce n'était pas ce que je voulais faire paraître... Au contraire, je vois que tu te vexes vite. Tu imagines le pire...» « A juste titre ! » Répliquais-je en haussant le ton, comme pour donner de la pertinence à mes propos. Elle se leva alors pour aller jusqu'aux fenêtres, je regardais alors la scène sans dire mot, idiote et plantée là, assise sur le canapé. Jessica fumait dans son coin et ne m'accordait aucun regard, j'en fus vexée, néanmoins je n'étais pas égoïste, surtout en ce qui concerne les êtres que j'aime. Toutefois je restais sur le canapé, dépitée et je l'écoutais me parler, ne voulant à tout prix manquer une seule de ses paroles. Cessons de penser à moi. Je me levais tout naturellement dans un geste tendre pour la prendre par la taille, ne voulant ni la brusquer, ni la forcer à me faire face. « Je sais », murmurais-je, « mais je ne savais pas que tu avais repris. », dis-je sincère et coupable. Oui je me sentais coupable de raviver de telles choses, je pensais la drogue sortie de sa vie, qu'elle n'ai plus de problèmes avec ce genre de chose. Je décidais de ne pas répondre à la fin de sa phrase, chaque chose en son temps et puis... ses mots me laissèrent divaguer quelques instants. Elle m'aimait, pourquoi aller chercher plus loin ? Jessica s'excusa alors ce qui me dérouta. De quoi s'excusait-elle, pourquoi s'excusait-elle... « Ne t'excuses pas, je ne savais pas, c'est moi qui m'excuse. Demain, il va falloir qu'on se débarrasse de ce tiroir. » Dis-je en déposant un baiser dans le creux de son épaule, lui laissant comprendre que je resterais pour dormir.

Mon étreinte était tendre et amoureuse, ce moment nous appartenait et je profitais de chaque instant passé à ses côtés pour me prouver que rien ne servait de chercher plus loin. Me compliquer la vie n'avait aucune utilité. Everleigh avait été une belle erreur, mais je devais accepter qu'elle avait quelqu'un dans sa vie, autant que d'accepter les opportunités qui s'offraient à moi. Comment refuser l'amour d'une personne ? Jessica était une jeune femme indépendante, mature, aimante, douce, compréhensive... elle avait tant de qualités et j'avais soudainement peur qu'une femme arrive pour me la prendre... mais je ne voulais pas me presser. Je voulais aller à mon rythme mais je réalisais que ce choix était égoïste, nous étions deux dans cette histoire et je devais la prendre en compte, de plus j'étais prête à faire un effort... je ne me sentais pas vraiment prête, mais que n'aurais-je pas fais pour la rendre heureuse, elle et son air fougueuse... elle et sa crinière de feu. Je détachais mes mains de sa taille et fermais les yeux comme pour me rassurer. J'enlevais ma robe et la laissais tomber négligemment sur le sol en hésitant quelques instants. Fini l'égoïsme, fini le plaisir de la faire attendre, de la faire languir, je devais aussi penser à elle et son bonheur m'importait tout autant que le mien. J'avais évolué et je voulais lui montrer. Physiquement, à part ma couleur de cheveux, je n'avais pas vraiment changé, en six mois me direz-vous... mes cernes étaient plus marqués et j'avais perdu de l'innocence à force de nuits blanches, d'alcool et de drogue. Ces trois facteurs ne faisaient pas bon ménage et peut-être avais-je besoin de quelqu'un, non pas pour me recadrer mais pour me donner envie de dépasser tout cela. Je ne voulais pas qu'elle joue à la mère-poule mais savoir qu'elle se soucie de moi était assez pour me satisfaire.

« Jessy », dis-je en murmurant. Cela faisait très longtemps que je ne l'avais pas appelée ainsi, je ne l'appelais pas souvent de la sorte mais il m'arrivait quelques fois, lorsque je me laissais aller à ma véritable nature, à mes émotions... de l'appeler ainsi, comme pour l'attendrir, comme pour lui montrer que derrière l'adulte qui avait murit se cachait encore une jeune femme innocente qui avait besoin d'amour, besoin d'être cajolée et aimée. « Retournes-toi. » Je me reculais pour qu'elle puisse me voir dans mon intégralité, dénudée, en sous-vêtements. Je n'étais pas pudique mais n'avait jamais été prête à l'époque pour ce genre de choses avec une femme, ainsi, Jessica ne m'avait jamais vue en sous-vêtements et encore moins nue. J'imaginais quelle frustration était-ce que de sans cesse devoir m'imaginer et me caresser sous mes vêtements ou sur. Je lui donnais un sourire timide.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 9:18

Je suis désolée de t'aimer. Tout simplement.

Ce qui disait Ambre la touchait. Elle allait donc jeter ce qui composait ce tiroir, pourquoi pas ? Mais le fait de savoir que de la drogue se trouve ici, l'aide à se battre. Mais pourquoi pas jeter la merde qui s'y trouve ?
Jessica essuya ses larmes discrètement puis se retourna pour admirer Ambre qui l'appelait. Le choc ! Wouah ! Magnifique ! Elle resta bouche-bée puis trouva qu'une chose à dire :

" Mais je... je ne veux pas te forcer ! Qu'est ce que tu es magnifique ! "

La jeune garagiste ne réalisait pas ce qui était en train de se réaliser. Elle passa doucement sa main sur la joue de sa compagne. Un petit sourire vint se loger sur son visage. La poitrine d'Ambre avait l'air bien ferme, sa taille était fine. Elle avait une magnifique cambrure qui laisser rêver Jess.
" Tu es vraiment une belle femme... "

Jessica avait encore l'occasion de découvrir sa belle Ambre. Elles avaient beau avoir une histoire en commun, elles ne connaissaient pas non plus par coeur. La jeune garagiste s'approcha d'Ambre et passa doucement ses mains sur ses épaules et les descendit lentement sur ses bras. Elle n'osait pas la toucher.
Instinctivement, elle retira sa chemise noire pour laisser découvrir à sa belle, sa poitrine retenu par un soutien gorge noir en dentelle.
Plus aucun mot ne pouvait sortir de sa bouche. Elle avait comprit que sa compagne resterait pour la nuit, rien ne pouvait lui faire plus plaisir. Jessica espérait surtout que leur histoire reparte de plus belle.
Ses envies refirent surface. Jess avait de nouveau envie d'Ambre, mais moins que tout à l'heure. Elle avait surtout un regard extérieur et cherchait surtout à admirer son corps. Ambre a vraiment de magnifiques formes...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 9:41

Je compris à sa réaction que la jeune femme fut éblouie par la vue de mon corps dénudé, j'aimais cette réaction, j'aimais son émerveillement et son regard qui s'attardait sur mes formes et ma taille de guêpe. Je me contentais de sourire bêtement et de lui faire plaisir. Je voulais la satisfaire, elle qui m'avait bouleversée en partant vers la fenêtre, me tournant le dos. Désormais sa silhouette me faisait face et je sentis ses bras autour de mon cou avant de les retirer dans le but d'ôter sa chemise noire et de me montrer à son tour le haut de son corps dénudé et sa poitrine magnifique que j'imaginais aisément derrière cette parure en dentelle noire. Lentement, je me rapprochais de son corps mais ne lâchais pas son regard, voulant plonger dans ses plus profondes réflexions et partager les plus infimes de ses pensées. Je n'osais pas la toucher non plus, admirant un corps dénudé que je n'avais jamais vu ou pratiquement jamais, dessinant du regard les formes qui se cachaient sous ses vêtements. Nous avions beau avoir partagé une relation pendant six mois, nous n'avions pas partagés beaucoup de nuits ensemble. Les premiers mois avaient surtout servis à m'amadouer et à me laisser aller avec une femme et les suivants à m'apprivoiser au lit sans toutefois nous offrir l'une à l'autre. Je la dévorais du regard, même ses yeux que j'avais eu pour moi toute la soirée me semblaient être un spectacle des plus merveilleux, j'aimais sa façon de me complimenter, de me flatter, de m'attirer, de m'aimer... sa voix douce et aimante, ses mains caresser mon visage, ma nuque, la paume de mes mains... j'étais comme pour ma première fois nerveuse. Il fallait absolument que je cesse de me poser autant de questions. Peut-être regrettais-je de m'avoir offert à une femme qui ne m'aimait pas, qui en aimait un autre et pour qui je n'avais représenté qu'une nuit d'amour... pourquoi n'avais pas contacté Jessica plus tôt, pourquoi ne m'étais-je pas dirigée vers une femme qui me traiterait avec le respect que je mérite... le cœur à ses raisons que la raison ignore.

Je passais mes bras autour de son cou et caressais ses lèvres du bout des miennes pendant de longs instants, fermant les yeux, dénudée, je finis par les saisir et lui offrir un tendre baiser, pour lui faire oublier notre discussion précédente, la drogue et ce qui avait put la contrarier. J'avais décidé de m'offrir à elle, j'en avais envie, mais j'avais bien plus envie de lui faire plaisir et surtout, pour me prouver que je n'étais plus égoïste, bien plus que pour me satisfaire d'un besoin sexuel. On avait fait à ma façon pendant six mois, c'est juste... un retour des choses. Je voulais lui offrir ce qu'elle attendait depuis si longtemps, ce qu'elle me disait du regard depuis que nous étions arrivées chez elle, ce qu'elle essayait de me faire comprendre en me caressant les cuisses sur le canapé. Elle n'avait pas essayé de me mentir et m'avait avouée clairement avoir envie de moi. Pourquoi lui résister. Pourquoi résister à une personne aussi dévouée, aussi aimante... bien sûr que je pensais à Everleigh, mais il me fallait tourner la page, passer à autre chose et pourquoi pas, recommencer avec Jessica qui me plaisait toujours autant et avec qui j'avais déjà essayé. Nous nous étions disputées, comme tous les couples, nous avions eu nos prises de becs et nos périodes de froid et quelque soit le rapport entre les disputes et les moments joyeux, dans la vie, il ne faut pas se contenter de se dire que de toute manière, on ne faisait que se disputer. Dans la vie, il faut prendre le meilleur des choses, que vaut les 90% de disputes comparés au 10% si intenses de moments parfaits que jamais je n'avais atteins auparavant ? D'une certaine façon, ce raisonnement me faisait murir et je décidais de changer notre échange tendre en un échange fougueux, caressant son dos et en profitant maladroitement pour dégrafer son soutient-gorge, voulant lui offrir la nuit dont elle rêvait amoureusement depuis si longtemps. Son sous-vêtement tomba sur le sol et je rapprochais ma poitrine de la sienne. Ce moment était si magique, si intense, à l'image de ma première fois avec Everleigh, quelques larmes coulèrent le long de mes joues à mesure que mes baisers descendirent le long de son corps pour remonter vers sa poitrine que j'embrassais avec désir.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 10:45

J'espère sincèrement qu'elle ne se donnait pas à moi pour me faire plaisir. Je voulais qu'elle en profite. Je voulais qu'elle découvre l'amour le vrai. Je voulais qu'elle ressente ce que je ressens à ce moment précis.
Je ne pouvais que la regarder avec amour. J'avais envie d'elle, envie de tout lui donner.


Jessica se laissa faire. Même si Ambre avait déjà eu sa première fois, elle voulait la laisser découvrir. Et c'est ce que faisait la jeune blonde avec brio. La jeune brune se laissait faire, savourant cet instant unique. Ambre se débrouillait très bien. Ses lèvres et sa langue étaient très douce. Jess participait à ses petites caresses pour l'encourager à continuer. Elle frisonnait de partout...

Quelques minutes après cela, Jessica prit sa compagne par la main.


" Viens. Je connais un endroit où on sera bien mieux... "

La jeune garagiste éteignit la télévision puis la lumière du salon. Ensuite, elle emmena Ambre dans sa chambre. La jeune femme essaya de la mettre à l'aise en allumant les petites lumières qui offraient une ambiance de charme. La chambre de Jessica laissait une ambiance intime.

Jessica se posa sur le lit, invitant sa compagne à la rejoindre. C'est là qu'elle passa doucement sa main dans son dos pour lui dégrafer le soutien gorge. Hop, en un coup ! Comme toujours ! Jess lança un regard malicieux à sa belle puis retrouva ses lèvres avec sensualité. Ses mains commencèrent à devenir baladeuses, s'approchant dangereusement de la poitrine de la jeune blonde.
La garagiste essayait de la mettre en confiance. Elle n'avait pas peur de lui parler.

" Tu me dis si ça ne va pas et on arrête. Je ne t'en voudrais pas si tu veux arrêter... "

Toujours ce regard amoureux, Jessica découvrait la magnifique poitrine d'Ambre. Celle-ci avait les seins biens fermes et la peau très douce, toutes ces choses que Jess aurait voulu découvrir il y a 6 mois.
Ses lèvres descendirent lentement dans le cou de son aimée. Elle parsema tout d'abord ses épaules puis ses seins. Elle passa aussi ses mains sur la poitrine de sa compagne, essayant de toujours la mettre à l'aise avec douceur et tendresse.

" J'ai vraiment envie de toi Ambre... Fais ce que tu veux de moi... "
Murmura Jessica, envieuse et amoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 11:07

Jessica essayait de toutes ses forces de me mettre à l'aise, ce que j'appréciais et que je trouvais vraiment très adorable de sa part. Nos lèvres se retrouvèrent alors comme avant et nous échangeâmes des baisers à la fois tendres et passionnés. Son corps frissonna sous l'effet de mes baisers sur sa poitrine et je souris, heureuse de lui donner du plaisir, ayant peur de ne pas savoir entièrement la satisfaire tout de même avec cette appréhension encore nouvelle qui me rendait nerveuse. M'attrapant par la main, elle m'emmena dans sa chambre que je découvris avec moins d'émerveillement que son corps mais celle-ci retenait également mon attention et je remarquais une décoration chargée et ordonnée. Une ambiance sombre et tamisée, douce et agréable, propice à l'amour. Se posant sur le lit, elle m'invita dans une irrésistible et tente invitation à la rejoindre, ce que je fis sans me faire prier, et elle n'attendit pas plus de quelques secondes pour me dégrafer mon soutient-gorge, dévoilant ma poitrine à la jeune femme. Elle m'assura que l'on pouvait arrêter si je ne me sentais pas prête, si je voulais arrêter. Ses paroles me réconfortèrent et je fus très touchée par cette attention. Je me sentis bizarre mais tentais d'ignorer ce sentiment troublant.

Ses yeux admirèrent ma poitrine avec tendresse avant de se reposer dans les miens comme pour me montrer que le plus important c'était moi. Je sentis ses mains caresser ma poitrine et je me laissais aller dans des gémissements significatifs. Ses baisers brûlants descendirent dans mon cou, mes épaules et puis mes seins. Elle m'avoua avoir très envie de moi, le genre de paroles qui me faisait totalement chavirer, hésiter jusqu'à ne plus savoir mon nom ni ma vie. Je me sentis plus que désirée, et plus que tout, j'aimais l'entendre, j'aimais savoir qu'elle me désirait moi et non pas le sexe tout court. Silencieuse, je retrouvais ses lèvres et agrippais par la taille avant de l'aider à déboutonner son pantalon pour pouvoir profiter pleinement de son corps et de ses formes et ainsi admirer les contours de cet être si adorable. Sa qualité la plus adorable était son amour, cette personne aimante ne pouvait pas nous séduire bien longtemps avant que l'on ne tombe dans ses bras et j'avais cédé.

Nerveuse, je tentais de me rassurer en lui lançant des regards doux. Je voulais qu'elle me guide, même après ma première expérience sexuelle, je n'étais toujours pas sûr de mes mouvements, ni de ce que je devais faire et ou aller exactement. Peur qu'elle soit insatisfaite de notre première fois. Nous brûlions les étapes et je risquais probablement de le regretter plus tard, la sensation étrange de mon corps toujours présente, je tentais de prendre sur moi car je ne la compris pas. Je lui donnais des baisers brûlants sur le cou à mesure que mes mains descendaient le long de son corps pour lui procurer de nombreux frissons avant de caresser en tremblant l'intérieur de ses cuisses, plus nerveuse que jamais à l'idée de rater quelque chose. L'herbe ne semblait plus pouvoir m'aider, ni l'alcool, je me retrouvais donc face à moi même, avec mes peurs, mes doutes et le corps d'une belle jeune femme qui désirait plus que tout que nous fassions l'amour.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 11:29

Ambre déboutonna le pantalon de Jessica avec délicatesse. La jeune brune la regarda avec amour. Elle se laissait faire. C'était la première fois que sa compagne faisait ça. Tout se faisait lentement, sûrement. Jess s'était couchée sur le lit, laissant Ambre prendre les commandes, mais elle se doutait bien que les choses allaient dériver. C'était normal. En 6 mois, son ex n'a sans pas apprit grand chose au sexe, à moins qu'elle ait fait l'amour tous les soirs, mais cela aurait étonnée la jeune garagiste.
Jessica frissonnait sous les caresses de sa compagne. Ambre était en train de la surprendre, depuis le temps que la jeune femme attendait ça... Mais les doutes de la jeune blonde se faisaient ressentir.
Jess est une lesbienne, elle le sait quand il y a un problème. Elle se redressa lentement pour rejoindre sa compagne.

" Ma puce... "
Comme avant...
" Ca va aller. Viens... "

Jessica prit sa compagne contre elle. Elle resta assise pour laisser Ambre se mettre à califourchon sur elle. La garagiste passa doucement ses mains sur la taille de son aimée pour lui caresser lentement, y ajoutant quelques baisers sur sa poitrine. De sa langue, elle léchait délicatement le bout de ses seins. Ses mains caressèrent lentement le creux de ses reins.
" On va y aller doucement, on n'est pas pressée... et puis tu n'es pas obligée.. "

La jeune brune retrouva ses lèvres pour l'embrasser tendrement. Une de ses mains se posa au niveau de la nuque d'Ambre pour y exercer une légère pression, montrant son désire pour sa compagne. Jessica ne voulait pas imposer de choses à son aimée. Elle pouvait se contenter de lui faire l'amour.

Jessica le regarda dans les yeux puis lui déclara lentement.

" Détend-toi. Je suis là.. et je n'aime que toi... "
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Lun 24 Jan 2011 - 0:37

Elle me rassura tel une ange de compassion, telle une femme aimante et attentionnée, plus préoccupée par le bien-être de sa compagne que par son plaisir personnel, j'aimais cela, ça me confortait dans l'idée que cette nuit d'amour ne serait pas une erreur. Par erreur, je n'entends pas regretter de lui offrir mon corps, j'entendais regretter de l'avoir fait si tôt, peur qu'elle me goûte, peur qu'elle me teste avant d'avoir obtenu ce qu'elle voulait et qu'elle puisse m'abandonner à mon triste sort, comme n'importe quelle pauvre fille. Elle me donna encore un petit nom que j'aimais tant, un petit nom qui me fis rougir, quelque chose qui m'attendrissait plus qu'autre chose, me donnant une réelle importance dans sa vie. Elle me serra contre elle et m'aida à me mettre à califourchon sur elle, passa tendrement ses mains sur ma taille pour me caresser en m'embrassant sur la poitrine ce qui déclencha une vague de chaleur en moi. En me caressant le creux des reins, elle me rassura une énième fois, n'étant visiblement toujours pas lassée de le faire, ce qui me donna confiance en moi.

Nous retrouvâmes chacune les lèvres de l'autre pour nous embrasser tendrement, tandis que timidement, j'osais effleurer sa poitrine pour éveiller de son côté quelques envies. L'une de ses mains exerça une petite pression sur ma nuque, me faisant comprendre qu'elle me désirait et que quelque part, nous arrêter en plein préliminaire serait tout bonnement ignoble de ma part. Je t'aime, ses mots prononcés me donnèrent d'avantage confiance en moi. Comment faire l'amour pouvait être désagréable avec quelqu'un que l'on aimait ? A moins d'être un homme, dans ce cas, la situation est différente. Je murmurais. « J'ai confiance en toi. » Nous nous regardâmes quelques instants avant de reprendre nos tendres échanges. Je décidais d'aller un peu plus loin et la repoussais avec fougue contre le lit, essayant de lui faire plaisir, je restais au dessus d'elle pour la dominer et voulant lui offrir la nuit dont elle rêvait depuis toujours. L'embrassant dans le cou, je me rendis compte à quel point la douceur de sa peau m'avait manqué, à quel point son attention me manquait... pourquoi hésitais-je donc autant ? Je m'arrêtais soudainement, me mordant la lèvre par hésitation, me collant contre son corps pour murmurer à son oreille : « J'ai besoin que tu prennes les devants. ». Je ne me sentais pas vraiment bien, non pas que je ne désirais pas Jessica. Mais j'avais perdu ma virginité comme ça, un matin... et je m'apprêtais à le refaire une seconde fois, comme ça, juste parce qu'une femme m'aimait et me jurai qu'elle me désirait... je me sentis prise au piège. Jessica n'était pas une prédatrice, mais j'eus l'impression d'être un vulgaire objet. Non pas qu'elle me traitait ainsi, mais Everleigh m'avait traitée de la sorte, m'avait fait l'amour comme une folle et puis plus rien, me rappelant la triste réalité qu'elle ai déjà un amant. Voilà ce que j'étais une simple et banale amante. « J'ai... », dis-je dans un murmure, « besoin que tu me rassures... ». Bien sûr que j'avais envie d'elle, physiquement tous les signaux me trahissaient, mais l'hésitation me rongeait... comment pouvais-je être sûr qu'elle ne m'abandonne pas elle aussi après lui avoir offert le creux de mon intimité ?

Bien sûr elle ne me forçait à rien, c'est bien ce qui me poussais à hésiter autant, à lui donner une chance, à lui offrir quelque chose qu'elle aurait dû avoir bien plus tôt... elle m'aimait, elle m'avait quitté... et je l'avais oubliée. Oubliée jusqu'à coucher avec quelqu'un d'autre. Avec une personne qui elle, ne m'aimait pas, ne me considérait pas comme une véritable personne, comme un être humain... on récolte ce que l'on sème. Je l'avais séduite, elle avait craqué et m'avait fait l'amour juste pour le sexe, juste pour échapper à la relation qu'elle entretenait avec un autre et moi bien que j'eus été la prédatrice, je servais uniquement de point relais, de distraction, je n'étais même pas sa chose puisqu'elle et moi n'entrenions même pas ce plaisir physique. Je devais me donner à Jessica, elle m'attirait, me manquait... timide, je laissais échapper une larme pour symboliser la fin de ma réflexion et caressais son cou avant de lui dire, sans vraiment la regarder. « J'ai... J'ai envie de toi, moi aussi... » Avant d'enfouir mon visage dans sa nuque et d'attendre ses deux bras se refermer sur mon dos dans une étreinte.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Lun 24 Jan 2011 - 5:10

[Magnifique !!!]

Jessica n'avait jamais vécu un moment comme celui là avec une femme. Elle se sentait vraiment bien et aimée. Ambre déclarait avoir confiance en elle, comment ne pas craquer à ce genre d'avance. C'était clair, la jeune garagiste devait prendre les devants, et bien que sa compagne se débrouillait bien, elle se devait de la guider. C'était adorable. Le petit regard de la jeune blonde la faisait craquer et tant frissonner...
Elle finit par la serrer tout contre elle, gardant le visage de sa compagne contre son cou. Jessica se mit à murmurer quelques paroles pour mettre Ambre à l'aise.

" Ma chérie... Je ne veux plus te perdre, je veux de faire du bien et tu n'es pas obligée de te lancer ce soir. Je veux simplement passer un bon moment avec toi... le reste peut attendre. Mais sache que je t'aime, je n'ai jamais cessé de t'aimer. Ce que je peux te dire, c'est que tu peux dormir ici et rester tout le temps que tu veux. Je veux que demain notre histoire continue... Je ne t'obligerais à rien et te ferait la moral sur rien. Je ne suis pas là pour te juger... Je suis là pour t'aimer... "

Jessica garda son aimée tout contre elle puis se releva doucement. Elle coucha Ambre sur le lit pour se mettre au-dessus d'elle. Sa compagne avait encore les jambes qui entouraient sa taille. La garagiste colla sa poitrine contre la sienne, chopant alors ses lèvres pour les embrasser langoureusement. Elle passa une de ses cuisses entre celles d'Ambre, cela était un bon moyen pour l'exciter un peu plus.

La jeune brune prit enfin les devants lorsqu'elle plongea ses lèvres dans le cou d'Ambre. Sa main droite vint alors caresser un sein de la jeune blonde, alors que sa cuisse entreprenait de petits vas et viens sur l'intimité de son aimée.

" Tout va très bien se passer ma chérie... "

Jessica releva les yeux vers Ambre pour la rassurer et essayer de lui montrer sa présence. De nouveau, elle embrassa ses lèvres et caressa ses cheveux.
" Je veux simplement que tu te sentes bien petite ange... Dis moi si tu es prête. "

Jessica la regarda avec tendresse. Elle cherchait à savoir si elle pouvait retirer le dernier vêtement de sa compagne.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Lun 24 Jan 2011 - 7:45

Quel sentiment paradoxal était-ce, que d'être à la fois gênée et ravie que la jeune femme me connaisse réellement. A la fois, cette perspéctice m'effrayait, si nous venions à nous séparer de nouveau, par fougue et par colère, pourrait-elle avouer à mes amis que j'avais perdu ma virginité que depuis peu ? Oserait-elle raconter à tous les hommes que j'avais séduis que lorsqu'il s'agissait de faire monter en eux l'excitation, j'étais plus que douée mais lorsqu'il s'agissait de passer à l'action, je trouvais une raison de me défiler ? Oui l'idée même de lui donner une seconde chance me fis hésiter. Son discours fit monter la pression, bien que cet étalage de sentiments me plu, elle me fisait clairement comprendre qu'elle ne voulait pas que ce soit juste ce soir, elle voulait le lendemain et les autres jours... je ne fais pas pourquoi j'hésitais autant, peut-être parce que pertinnement je savais, que nous nous connaissions depuis environ un an et qu'après six mois d'absence, notre relation reprenait comme si elle ne s'était jamais arrêtée. Comme si nous étions destinées à nous rejoindre. Je fermais les yeux, tâchant de ne pas être dépassée par les évènements. Je ne voulais pas y réfléchir, je voulais simplement y aller doucement, sans nous poser de questions mais je supposais qu'elle voulait une réponse claire et précise. Pourquoi maintenant ? La réponse commandait-elle ses pulsions sexuelles ? Quelque part, je cherchais à me défiler, éspérant qu'elle cesse de me provoquer un amas de questions sans queues ni têtes qui n'avaient pour don que me compliquer l'esprit.

L'un dans l'autre, elle décida désormais de céder à ses désirs les plus profonds et et me coucha sur le lit pour me faire face, sa silhouette menue entre mes jambes, collant sa poitrine à la mienne, me provoqua une nouvelle vague de chaleur.et m'embrassa langoureusement pour sublimer le tout. Et puis elle fit quelque chose que je ne connaissais pas, passant une cuisse entre les miennes et s'occupa de ma poitrine avant d'effectuer quelques vas et viens sur mon intimité. Cette nouvelle sensation me procura de nouveaux plaisirs et l'envie d'aller plus loin encore dans notre jeu de séduction. En réalité, il ne s'agissait plus d'un jeu à proprement parler, aucune de nous ne serait plus gagnante que l'autre. J'avais appris au terme de ma première fois avec Everleigh qu'une femme pouvait prendre autant de plaisir à donner qu'à recevoir, ce qui me semblait inconcevable avant de l'avoir fait. J'avais également compris que deux femmes pouvaient se faire réellement l'amour et se transporter aussi loin et bien plus loin qu'un couple d'hétérosexuels. Ainsi je ne m'inquiétais pas de recevoir car je savais pertinnement, si je ne me trompais pas, que Jessica prendrait tout autant plaisir à m'en procurer et ne s'ennuyerait pas même si substistait encore quelques doutes quant à son plaisir personnel.

De nouveau, elle retrouva mes lèvres en caressant mes cheveux, ce qui semblait être l'une de mes zones érogènes puisque je laissais échapper un frisson. J'aimais qu'elle me surnome ainsi, et le fait qu'elle ose me demander encore et encore si j'étais prête me confortais dans l'idée qu'elle ne m'obligeait en rien. Elle maitraisait parfaitement la situation et je perdis confiance en moi, elle avait l'air si expérimentée... combien de femmes avait-elle déjà testé ? Et me ferait-elle découvir des plaisirs que je n'avais pas découvert lors de ma première fois ? Ces vas et viens ne pouvaient plus me faire hésiter bien longtemps. Je lui donnais sa réponse dans un gémissement avant de retirer en premier son sous-vêtetement que je fis glisser entre mes ongles longs, le faisant tomber à ses genoux, ne pouvant aller plus loin dans la position dans laquelle nous étions, lui signifiant qu'elle devait m'aider à s'en débarrer et qu'elle pouvait également me dénuder entièrement, prête à me donner à une personne qui ne me voyait pas comme un objet sexuel et qui me disait par de maintes fois qu'elle m'aimait et montrait à quel point j'étais unique.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Lun 24 Jan 2011 - 8:38

Les choses se faisait en douceur. C'était un merveilleux point pour une première fois.
Ambre avait l'air à l'aise et c'était le moment de commencer les choses sérieuses. Jessica l'aida à retirer le dernier sous-vêtement et fit de même pour celui de sa compagne.

De ses baisers, elle embrassa langoureusement Ambre. Ses mains continuèrent leur chemin, tantôt sur sa poitrine, tantôt sur ses cuisses. Jessica caressa lentement l'intérieure des cuisses de son aimée puis s'introduisit avec douceur dans son fruit défendu.
La jeune garagiste essayait de rester douce et tendre. Ambre avait déjà couché avec quelqu'un, ce n'était peut être pas la même chose. Ambre a peut être couché avec un homme et pas avec une femme.

Jessica commença les doux mouvements sur son intimité tout en l'embrassant tendrement.

" Ca va ? "
Murmura doucement Jessica. La peau d'Ambre était douce. La jeune garagiste adorait cette sensation, de pouvoir tout maîtriser, tout faire pour rendre heureuse sa compagne. Elle espérait plus que tout qu'Ambre garde un bon souvenir de ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Lun 24 Jan 2011 - 9:10

Jessica s'y prenait avec douceur, tendresse et amour. Cependant c'est une curieuse sensation que je sentis lorsqu'elle s'introduisit en moi. Troublée, je fronçais les sourcils mais fut rapidement assagie par les sensations que me procuraient ses caresses. Je me laissais aller, n'essayant pas de réfléchir à l'acte en lui même que je trouvais déroutant dans un premier temps. Ses doux mouvements affolaient mon bas-ventre et je lui tendis un sourire timide, teinté de plaisir et accompagné de faibles frémissements. Cette pensée folle que cet acte me dérangeais se changera rapidement en un plaisir intense, je ne trouvais soudainement plus cela étrange mais au contraire l'appréciait et en voulait d'avantage. Quelque chose me taraudais tout de même, je ressentis de la frustration, de la culpabilité, bien qu'elle y prenne du plaisir et je l'espérais, elle ne pouvait ressentir ce que je ressentais à ce moment. Pour se faire je l'attrapais par les hanches de façon à l'approcher de moi sa tête dépassant la mienne, je lui lançais un regard amoureux avant moi aussi, à mon tour la caresser et m'introduire dans son intimité. Novice, je tentais de reproduire les mêmes mouvements pendant quelques minutes, m'inspirant de mes sensations pour lui donner ce que je voulais qu'elle me fasse, et rapidement, je pris le coup de main sur son intimité, créant mes propres mouvements, mes propres caresses et la stimulant là ou j'aimais être stimulée. Comme quoi c 'était vrai. Pour bien faire l'amour, il faut connaître son corps et l'apprécier. Bien sûr que ça allait et j'espérais qu'il en soit de même pour ma belle garagiste. Je m'employais à lui octroyer un plaisir que je n'avais jamais pratiqué et dont je n'avais jamais été sujet. Bien que les baisers à cet endroit valaient plus que n'importe quel geste tendre, j'aurais mentis si j'avais dis que ce qu'elle me faisait, ne procurait pas en moi la plus vive excitation. Je fus tout de même et ce pendant de longues et interminables secondes, gênée par la manifestation de mon corps à ses caresses, comme j'avais put l'être lors de ma première fois mais chassais rapidement cette image, me concentrant sur le plaisir qu'elle pouvait ressentir et ses manifestions aussi qui curieusement apportaient à l'acte en lui même beaucoup plus d'intimité et une nouvelle dimension.

Parler aurait brisé ce moment si délicat, à moins de chuchoter des mots doux, ce qui n'avait jamais été mon fort. Malgré mon côté fleur bleue, j'avais toujours eu du mal à montrer mes sentiments, ce que je ressentais. Bien que j'eus toujours été affectueuse, il était difficile de différencier mes gestes amicaux de mes gestes amoureux. Je pouvais également avoir un côté très froid, très distante mais avait toujours cette lueur dans les yeux, elle signifiait ce manque cruel d'affection qui me poussais dans la froideur et à pousser mon être à se satisfaire sans ces plaisirs naturels et légitimes. Sans un tendre baiser et m'avais habituée petit à petit à apprécier la vie de l'objet sexuel. Bien que cela n'alla jamais au delà des préliminaires, je m'étais habituée à ne représenter pour les hommes qu'un objet de convoitise et de désir. Les caresses de Jessica me rappelèrent à quel point j'avais besoin d'être aimée, à quel point j'avais besoin de signifier plus que ça.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Lun 24 Jan 2011 - 9:41

Jessica faisait tout ce qu'elle pouvait pour donner du plaisir à Ambre. L'embrasser à cette endroit ? Oui, elle l'avait imaginé, mais pour une première fois, elle n'avait pas envie de trop imposer à sa compagne. Si elle avait pu, elle l'aurait même prit contre un mur, là, dans la chambre. Mais il fallait calmer ses ardeurs, la garagiste voulait de la douceur. Sa première fois n'avait pas été aussi belle, elle ne voulait pas faire la même chose à Ambre. Même si ce n'était pas sa première fois, c'était leur première fois.

Un grand frisson déroba le creux des reins de Jessica quand elle sentit la main d'Ambre sur son intimité. Jess se mit à gémir, elle se s'attendait pas du tout à ce geste. Son aimée s'y prenait superbement bien. C'était simple, faire ce qu'on aimerait qu'on nous fasse !

Jessica continua ses caresses un peu plus intensément. Son regard se planta dans celui de sa compagne. Toutes les deux, allèrent au même rythme, s'offrant les mêmes plaisirs.

Le coeur de la jeune garagiste se mit à battre de plus en plus fort. Son souffle s'accéléra. La jeune brune accompagna son aimée avec des mouvements de bassin.
Jess se retenait de parler. Elle avait tant envie de la féliciter... mais elle ne dit rien pour ne pas casser ce magnifique moment. Ambre s'y prenait très bien, touchant les points sensibles de Jessica...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Lun 24 Jan 2011 - 10:11

Après m'avoir stimulée pendant longtemps, ce qui pouvait arriver arriva comme une évidence. Mon corps se contracta, provoquant une intense chaleur dans mon corps, m'enflamma les joues, les oreilles jusqu'aux orteils, soulevant mon bassin dont je n'étais plus maître mais le pantin jusqu'à pousser de petits cris de victoire et de soulagement après une longue période d'inertie ou je semblais comme perdue au delà de cette chambre et de cette ville. Après l'orgasme, la passion reprit de plus belle et je caressais son dos avec vivacité, m'aidant de mes ongles pour l'accompagner elle aussi dans ce plaisir mutuel, lui mordillant le lobe de l'oreille et l'embrassant dans le cou avant de caresser son visage et de passer ma main dans ses cheveux avec fougue en lui offrant un baiser tout aussi fougueux que mes mouvements, en profitant pour la repousser sur le dos et me mettre sur son corps, sans jamais arrêter les caresses, n'attendant plus qu'une chose, qu'elle découvre la même sensation que moi et pouvoir donc la satisfaire à mon tour. Il m'était impossible de me contenter de ce geste et mes baisers brûlants sur son cou ne cessèrent jamais de s'arrêter. Je voulais lui faire face et plongeais mon regard dans le sien, admirant les contours de son visage fin et observant avec délice les mimiques de ses lèvres et écoutant sa respiration avec le plus vif des intérêts, m'indiquant à son tour l'effet que je pouvais lui procurer. J'avais le coup de main car après avoir caresser son intimité, il me semblait connaître cet endroit par cœur et ses manifestations physique elles, m'indiquaient à quel endroit la stimuler et à quel endroit elle gémirait. Me concentrant sur cette zone, je décidais de passer une seconde main vers son entrejambe pour la caresser, embrassant sa poitrine, geste que je m'étais longtemps interdit par pudeur. Transportée par l'émotion de nos deux corps, je me laissais aller.

Je pris autant de plaisir à découvrir ses frissons et à profiter de son souffle brulant et saccadé sur mes joues et mon cou, m'entraînant moi aussi dans son plaisir le plus intime, je fermais les yeux pour m'offrir ce plaisir si divin, si particulier de ressentir le plaisir de l'être aimé et me sentis toute aussi transportée à la vue de ce que je lui offrais, satisfaite de lui plaisir à mon tour, de lui offrir cette première nuit d'amour, après l'avoir tant frustrée dans le passé à l'arrêter après l'avoir séduite jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus tenir. Je murmurais en chatouillant son oreille. « Je t'aime Jessy. » Bye Bye, du moins je l'espérais, Everleigh, ça t'apprendras à me prendre pour une conne. Regarde Jessica m'aimer, tu comprendras peut-être l'importance de l'amour.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Lun 24 Jan 2011 - 10:31

Jessica ne pouvait qu'avoir un regard amoureux quand Ambre se mit à jouir. L'orgasme ne pouvait qu'être la plus belle des récompenses, le plus beaux des cadeaux que sa partenaire pouvait lui offrir.

Ce qui l'étonnait, c'était que sa compagne lui rende l'appareil.
Ambre rendait Jessica folle. Le doigté de la jeune blonde était si délicat, si tendre, si doux. Ses gestes étaient remplit de talent. Ambre savait très bien s'y prendre. Elle savait donner de l'amour, de la tendresse. Jess ne pouvait que frissonner et gémir. Avoir du plaisir tout en frissonnant, c'était incroyable. Elle s'agrippa à Ambre avec passion. Lorsque celle-ci déclara l'aimer, Jessica explosa. Elle se mit à gémir un peu plus fort, pressée par un bien fou qui dévastait tout son corps. La jeune garagiste serra sa femme dans ses bras tout en savourant une dernière fois cet orgasme qui s'était imposé.

Jess passa doucement ses mains dans les longs cheveux blonds de sa compagne. Un murmure réussit à sortir de sa bouche. Il faut dire qu'elle était toujours essoufflée et émue par tout ce qui venait de se passer.

" Moi aussi je t'aime ma puce... "

La jeune garagiste resta allongée, gardant Ambre contre elle. Ses yeux restèrent longuement dans les siens. Un sourire remplit d'amour fit son apparition. La jeune brune caressait toujours les cheveux d'Ambre avec tendresse. Elle avait tant envie d'en rajouter, de lui déclarer sa flamme, de lui demander si ça allait rester, mais elle n'avait pas besoin de faire tout ça. Le visage de sa compagne répondait déjà à toutes ses questions. Le plus beau, c'est qu'Ambre allait sans doute rester dormir. Jessica avait l'impression de rêver. Elles s'étaient enfin découvertes toutes les deux. Le corps et les manières de son aimée plaisait beaucoup la jeune Jessica. Elle ne voulait plus la quitter...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Mar 25 Jan 2011 - 6:25

Ses bras formèrent une cage protectrice autour de moi tandis que je nichais ma tête dans le creux de son cou, m'enivrant de l'odeur de son corps dans lequel j'aurais aimé me plonger, rien que pour illustrer l'expression je l'ai dans la peau. Pourquoi résister encore devant l'amour immense que me portait celle-ci, comblée jusqu'à l'os d'avoir une personne aussi aimante à mes côtés. La perspective de pouvoir avoir cet endroit à nous me ravissait et me décrocha un sourire on ne peut plus sincère. J'entremêlais mes doigts dans les siens et passais mon autre main dans sa chevelure magnifique que je caressais du bout des doigts, comme pour reculer le moment crucial ou nos deux corps se sépareraient. Moi, Ambre Weasthon avait trouvé une personne capable de m'aimer, de me chérir et de me prouver que j'étais à la hauteur d'une relation amoureuse, que mes mauvaises expériences passées devaient me conforter dans l'idée qu'eux se trompaient et qu'ils avaient ratés l'occasion de pouvoir m'aimer et de recevoir toute l'affection que je pouvais offrir. Désormais ce serait Jessica qui recevrait mes faveurs, mes attentions délicates et mes tendres baisers, mes étreintes timides et mon rire angélique. Elle seule pourrait désormais voir la personne que j'étais et m'aimer à ma juste valeur. La fusion de nos deux corps le prouvait. Nous pouvions partager une relation, à l'image de nos baisers fougueux et de l'alchimie de nos mouvements. Je ne regrettais plus d'avoir perdu ma virginité car ce soir, la nuit d'amour avait été offerte à une personne qui me respectait autant qu'elle m'aimait. Caressant promptement son visage, je l'épiais en douce, le moindre remuement de ses lèvres pour me faire rêver en tête, je m'autorisais à fermer les yeux et à sombrer dans un sommeil profond. Tombant dans les bras de Morphée presque aussitôt, cette douce nuit était la promesse d'un jour meilleur et que, quelque soit les terribles évènements qui se déroulaient à Wellington, quelqu'un dans ce monde, dans cet Etat, dans cette ville et dans cette pièce, prendrait soin de moi et me tiendrait par la main pour avancer, sans jamais me laisser tomber. Idéaliste, je rêvais d'un monde meilleur dans lequel ma relation avec la jeune femme serait bien perçue par la société et dans laquelle nous aurions toutes deux une vie remplie d'amour et de tendresse, ou nous nous promènerions, main dans la main en courant dans les champs et en riant comme dans un vieux film en noir et blanc, à l'époque ou les scènes de tueries étaient prohibées et ou le cinéma ne montrait que de vieux romantiques illustrant des romans à l'eau de rose. Cette vision fleur bleue au possible me fis tout naturellement sourire pendant mon sommeil et j'imaginais déjà la vision d'une Jessica nue, m'entrainant dans un bain de minuit dans une eau chaude et calme, dans laquelle l'eau limpide et claire ne laissait en aucun cas prévoir qu'un monstre dormirait dessous.

L'amour et ses débuts... l'amour et sa reprise... comme quoi on peut être persuadé de ne plus aimer quelqu'un et ce pendant six mois durant, tombant dans les bras de quelqu'un d'autre et se rendre compte un jour que l'on aime toujours la même personne et mieux encore, que cette personne nous aime et désire elle aussi nous donner une seconde chance et nous contempler dans ce reflet de la vie qu'offrait l'amour et ses déboires, bien plus attirées par l'effervescence des débuts de relation, voulant dans l'idéal conserver la passion et la fougue dont on faisait preuve lors du commencement.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

It's Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles

Revenir en haut Aller en bas

See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLLATERAL DAMAGE :: « wellington city » :: ◮ harvey avenue-
Sauter vers: