Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez|

See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Ven 21 Jan 2011 - 9:03

« I don't know what I've done »



Après avoir déclaré à mon ex-compagne que je voulais qu'on redevienne amies, je jugeais inapproprié d'envoyer quelqu'un venir chercher ma voiture. Je décidais néanmoins après avoir appelé de venir chercher mon véhicule deux jours plus tard, prétextant un empêchement. C'est ainsi que deux jours après, je me rendis en taxi dans le garage ou séjournait mon autocar. Je ne jetais pas l'argent par les fenêtres non mais, je m'étais rapidement habituée au confort dans lequel je vivais grâce à ma tante. La voiture affichait -9°C et je frissonnais rien qu'à l'idée. Je portais un pull en V beige en cashmere et quelques vestes par dessus tellement les températures extérieures me glaçaient. Des bottes à talons hauts pour surmonter le tout et je descendis du véhicule en payant la note. Relevant la tête pour observer le nom de l'enseigne, je réalisais soudainement que Jessica n'appartenait plus au même monde que moi, elle travaillait et c'était probablement fini pour les fêtes étudiantes, ce qui me rappela que nous devions chacune, tirer un trait sur le passé et aller de l'avant en tant que personnes civilisées et tenter de devenir amies, non sans ignorer le passé mais profitant du fait que nous nous connaissions suffisamment pour pouvoir nous satisfaire mutuellement dans cette amitié. Quoi que je ne lui avais pas laissé le temps de répondre... mais si elle ne désirait vraiment pas être mon amie, peut-être aurait-elle annoncé clairement sa position dans la voiture ? Je devais partir du principe que je venais chercher mon véhicule, tout simplement dans une relation professionnelle dans laquelle nous étions obligées de faire un effort de convenance.

« Bonjour, je m'appelle Ambre Weasthon, problème de moteur... » Annonçais-je à un garagiste qui me lançait un regard interrogatif. « Bjour', je vois de quoi il s'agit mais ce n'est pas moi qui m'en suis occupé. Je vais vous la chercher. » Dit-il en s'essuyant les mains pleines de cambouis. Je cherchais ma voiture du regard et indiquais à un employé que ce fut la mienne, ce qui m'autorisa à aller la voir et même la toucher ou rentrer à l'intérieur. Mon coupé sport paraissait neuf et je remarquais qu'il avait même été lavé, sa couleur noire brillait et ses vitres teintées ne laissaient rien paraître de l'intérieur. Je ne connaissais strictement rien aux voitures mais assez pour savoir que ce cadeau généreux de ma tante valait une petite fortune. Elle avait sûrement l'habitude de ce genre de chose, m'ayant quasiment énuméré la liste des qualités de l'automobile. Faite pour rouler vite, je ne l'avais jamais utilisée dans sa pleine capacité, non pas que je ne dépassais jamais les limites car j'étais souvent en infraction mais j'étais toutefois trop trouillarde pour risque de dépasser la barre des cent voire des quatre vingt et dès que je dépassais l'État, je prenais l'avion donc ce bijou de course ne devait pas être pleinement satisfait de son utilisatrice. Je fus tentée de toucher la carrosserie et y déposais une large emprunte de doigt, zut !, je frottais avec le bout de ma manche, me baissant pour voir de plus près les marques que je déposais sur mon véhicule, attendant sagement Jessica ou quelqu'un d'autre, après tout, il n'avait pas précisé de qui il s'agissait.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Ven 21 Jan 2011 - 10:05

On ne peut vivre que le présent...




La musique liée à ce texte

Deux jours se sont écoulés. Deux jours que l'on pouvait compter comme deux gouttes d'eau qui dégringolent d'un robinet mal fermé. J'ai toujours voulu reculer au fur et à mesure que le temps avançait. Je me suis imaginée malade. J'ai voulu passer pour morte. Je voulais tout éviter, surtout de te revoir. J'ai très mal au fond de mon coeur. Je ne suis attente de rien, simplement de la maladie d'amour. Ton regard remplit d'innocence m'a tant séduite pendant le peu de temps que nous étions ensemble... Et à croire quand un claquement de doigt, il a refait les mêmes effets qu'au temps d'avant. Je suis anéantie. Je ne travaille plus aussi bien qu'avant, alors pour me rattraper, j'ai nettoyé ta voiture. Mon patron m'a rien dit, mais mes collègues m'ont chambré. Tout le monde sait que je suis homo ici. On regarde les clientes et on parle entre nous. On va boire une bière après les heures de boulot, mais aujourd'hui je n'ai plus le gout à ça.

Je regrette le passé comme jamais je ne l'ai regretté. Et je ne suis pas en mesure d'accepter qu'un être ne peut pas vivre une histoire d'amour avec un autre, sous prétexte que la personnalité de chacun ne soit pas compatible avec celle de l'autre.
Je suis blessée et je ne comprends pas pourquoi. La vie est nulle.


Jessica avait embauché tard ce matin. Elle commençait à se laisser aller et tout le monde l'avait remarqué. Son patron mettait ça sur le dos des heures supplémentaires. Personne ne la voyait inférieure aux hommes. Au contraire, Jess avait le don de mieux travailler que certains salariés du garage.
Finalement, on l'appela lorsqu'elle était en train de prendre sa pause. Elle arriva avec un café et une clope à la main.

Oh non pas ça ! Ambre !




" On peut au moins rester amies "
Je n'aimais pas cette phrase. Elle nous trahissait toutes les deux. Être amie avec Ambre ? Ce n'était possible. Je l'aimais trop pour ça et elle le savait très bien puisque je lui en ais fait part.
Je suis humaine, j'ai des sentiments. Je ne peux pas paraître pour ce que je ne suis pas, pas avec elle. Draguer, ça je savais faire, mais la draguer elle, ce n'était plus possible. Le passé, c'est le passé. Pourtant, je cherchais toujours à lui faire plaisir. Rien qu'en lavant sa voiture, je m'étais prouvé à moi même que je l'avais encore dans la peau.



Jessica s'approcha de son ex petite amie en essayant de garder un sourire. C'était surtout un sourire commerciale, celui qu'on fait à tous les clients.
La jeune femme portait une chemise noir qui laissait deviner les formes de sa poitrine, et un jean troué, déchiré. Elle avait toujours ce look un peu rebelle. Jessica tira sur sa cigarette tout en saluant Ambre.

" Salut. Je suppose que tu viens la chercher... "

Elle ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'Ambre était superbe aujourd'hui. Même si elle avait mit une couche de vêtement pour avoir chaud, elle avait encore ce charme irrésistible. Jessica n'avait pas besoin de fringues chaudes. Travailler au garage lui suffisait pour avoir chaud.
" Comme tu peux voir, je l'ai astiqué, lavé... j'ai donc changé la batterie puisque c'était ça le problème. Et puis j'ai débouché certains filtres qui étaient un peu bouchés... enfin bref, ça c'est gratuit, ce n'est que du superflus... "
Jessica bu une gorgée de café. Les choses allaient doute se terminer ici. Voilà comment une rencontre peut chambouler votre vie. Il suffit de quelques heures pour retourner dans un passé qui vous blesse, vous fait souffrir quand vous y repensez...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Ven 21 Jan 2011 - 10:30

Elle m'adressa un large sourire agréable mais néanmoins faux. Je la connaissais suffisamment bien pour savoir que ce n'était pas le sien mais me rappelais que ça n'aurait aucune utilité de mentir et en déduisis que j'avais tendance à tirer des conclusions trop hâtives et abandonnais dérechef l'idée qu'elle puisse me mentir ou même me cacher autre chose. Je la dévisageais avant de m'attarder sur les vêtements qu'elle portait, une chemise noire qui suggérait parfaitement ses formes de nymphette et un jean troué et déchiré, le genre de jean qui m'avait toujours fait craqué chez elle, c'était sa marque de fabrique, ce que j'aimais chez elle. Avoir la tête dans le cambouis devait vous réchauffer, autant que balader ses mains dans un moteur chaud, en dépit des -10 degrés presque, celle-ci se promenait dans le garage en chemise et jean troué. Peut-être venait-elle de sortir d'un bureau surchauffé, après tout, ce que je déduis à la vue de son café d'où la fumée pointait mais remarquais la cigarette dans son autre main. Elle ne fumait pas plus qu'avant ?

« Salut. Oui ! » Dis-je en lui adressant un doux sourire avant d'évacuer les fumées de cigarette qui allaient dans ma direction. Je me souvenais avoir fumé dans sa voiture, peu importe et après tout, il était toujours plus agréable de fumer soi-même que de sentir la fumée de quelqu'un d'autre. Elle m'indiqua alors l'avoir astiquée, lavée, débouché certains filtres bouchés et précisa que ces services étaient gratuits et me parla de la fameuse batterie. « Merci, c'est vraiment adorable de ta part, il ne fallait pas te donner autant de peine... je règle le garage pour la batterie et je te donnerai quelque chose pour le reste, j'insiste. » Ajoutais-je en lui adressant un regard amical. Je m'extasiais sur la beauté de la voiture, était-ce parce qu'elle nettoyait parfaitement bien les carrosseries ou parce que c'était tout bonnement son travail que j'admirais... peut-être la deuxième option. « Elle est superbe ! » M'exclamais-je alors en évitant une nouvelle fois de laisser une magnifique emprunte. Jessica but une gorgée de café et je me permettais de dire. « Je peux ? » Je n'étais pas particulièrement "rapia" mais il m'arrivait souvent, du moins dans le passé, de boire dans son verre, de manger ce qu'elle était entrain de manger... pas forcément dans le but de satisfaire un besoin mais dans l'objectif de partager quelque chose à elle et de lui montrer une certaine proximité, toutefois cette habitude était devenue naturelle et il avait suffit d'un soir pour me rafraîchir la mémoire. « T'as le devis ? Je te dois combien pour la batterie ? » Je saisis mon chéquier et un stylo en disant en même temps que je fermais mon sac : « Comment pourrais-je te remercier ? Tu as fais vite ! »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Ven 21 Jan 2011 - 10:48

Cette fille me fait halluciner. Elle me rend dingue ! Comment ne pas la regarder, comment ne pas fondre devant ce regard d'ange ? Comme avant, elle reprenait ses aises, et à mon boulot en plus ! Je n'y crois pas, je suis dans un rêve là ? Si j'avais pu, j'aurais refusé. Mais elle a cette manie de toujours prendre les choses en mains. J'imaginais ce comportement au lit, elle devait être une bombe !
M'offrir un pour boire, il ne manquait plus que ça ! Elle avait une drôle de manière de m'offrir son amitié !


La jeune garagiste resta bouche-bée. Elle n'avait plus la parole. Ambre venait de la congeler sur place. C'était bien son ex qui la refroidissait, et pas le temps en lui même ! Mais où va le monde ! Jessica finit par lui tendre le devis, surmenée par ce qui venait de se passer. Elle était dépassée par les évènements.


Je suis comme emprise par sa personne. Je fais tout pour oublier, mais elle fait tout pour me garder. Je l'aime, je l'aime tant... On dirait qu'elle le fait exprès. Elle adore voir qu'on l'aime, c'est ça le problème. Elle aime simplement savoir qu'on la regarde. Elle aime avoir l'intention sur elle. Ou alors, c'est moi qui me fait des films ! Mais vu ce qu'elle m'a dit hier, je n'ai aucune raison d'espérer.

Qu'est ce que tu pourrais faire pour me remercier ? Revenir vivre avec moi et faire comme si qu'il ne s'était rien passé pendant ces 6 mois de séparation ?
Te dire que tu m'aimes et qu'on a toute la vie devant nous maintenant ?
Non, je ne sais pas ce que tu pourrais faire pour me remercier. Je dirais que j'ai envie que t'arrête de me faire de l'oeil. Pour me remercier ? Arrête de vouloir être mon amie...


" Sors avec moi... au cinéma ou dans un bar. Ce soir à 21h30. Après mangé quoi... "
Pourquoi lui avait-elle dit ça ? A croire que Jessica n'est qu'une maso. Non, elle était entêtée sur quelque chose. La garagiste savait très bien qu'elle ne devait pas s'y frotter, mais sa raison n'existait plus. Elle avait bien trop existé pendant 6 mois... Maintenant, c'était le coeur qui parlait, le reste n'avait plus sa place...
Jessica finit son café d'une traite puis le balança dans une poubelle à proximité. Ambre lui tendit le chèque qu'elle accepta sans broncher.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Ven 21 Jan 2011 - 11:28

Je fus surprise par sa demande mais n'hésitais pas une seule seconde. Je pris donc le café qu'elle ne m'avait pas refusé et en buvais quelques gorgées avant de le lui rendre. Elle but d'un trait le reste et le jeta dans la poubelle la plus proche. Je signais le chèque et le lui tendis, ce qu'elle accepta sans ajouter quoi que ce soit. « Au cinéma, ça fait longtemps que je n'y ai pas été. » J'aimais prendre les devants... avec les gens que je connaissais, je me mettais à mon aise, autant que donner cette impression aux gens qui ne me connaissaient pas non plus, en somme, j'aimais que les choses fassent à ma façon, avoir le contrôle de la situation. J'acceptais donc pour un cinéma et la remerciais une nouvelle fois pour son travail. Brûlant d'envie de la toucher ou l'embrasser même sur la joue, je me sentis trop timide pour dévoiler une quelconque proximité, je me contentais de lui adresser un grand sourire, de monter dans l'automobile et de repartir chez moi me reposer. Je séchais encore la fac, mais j'étais exténuée, ça se justifiait d'une manière ou d'une autre.

(...)

Je me réveillais aux alentours dix sept heures et me fis coquette, me rendant belle et séduisante comme si ce rendez-vous purement amical était un rencard. Au delà du fait que j'aimais plaire et être regardée, admirée, il s'avérait que je voulais surtout lui plaire, consciente néanmoins de jouer avec le feu car j'avais bien compris qu'elle m'aimait toujours. Cela me faisait quelque chose... en y pensant, je remarquais qu'un sourire béat se dressait sur mon visage, rien qu'à sa pensée... ce que mon esprit pouvait être distrait ! Le froid ne m'empêchait pas de mettre une robe, très féminine, comme à mon habitude. Une paire de collants épais, un gilet chaud, un manteau fourré et une écharpe et je fus prête à affronter le froid. Je souris même à mon reflet, ne doutant pas une seule seconde de ma beauté mais fus nerveuse dès que je m'assis dans ma voiture et commençais à appréhender cette soirée que nous allions passer, elle et moi. Roulant au dessus du soixante, je manquais d'être aperçue par les policiers mais appuyais bruyamment sur le frein et calais, en face du cinéma. Pressée, je mis quelques minutes, maladroitement à redémarrer l'engin puis à trouver une place en cherchant pendant de longues minutes dans l'espoir de dénicher la place la plus près de la sortie en tant que flemmarde professionnelle.

Sortant du véhicule, je remis de l'ordre à mes cheveux, nerveuse, un large sourire aux lèvres et pénétrais dans le hall du cinéma à la recherche de Jessica et jetant un coup d'œil au stand de pop-corn. La voyant arriver, je déclarais. « Je te fais confiance pour le film, mais attention, je suis une trouillarde. » Dis-je en la dévisageant, bouche bée, était-ce parce qu'elle s'était apprêtée ou parce que je n'y avais pas franchement fait attention auparavant que je la trouvais soudainement plus éblouissante que d'habitude ? « Tu es... charmante. » Finis-je par dire en baissant le ton et en redirigeant mon regard vers une file pour éviter de croiser le sien après que ma phrase eut un quelconque effet.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Ven 21 Jan 2011 - 11:58

Jouer avec le feu ? Elle le faisait très bien ! Parce qu'elle ne s'en rend pas compte, mais elle est insupportable ! C'est d'ailleurs pour ça que je l'aime, parce qu'au final je la déteste ! Elle avait ce don de se faire belle et de me draguer au coin d'une rue. Elle savait me prendre par la taille et me dire qu'elle ne m'aimait pas. Elle avait le culot de m'enlacer et de rajouter juste après que je ne suis pas la seule à l'intéresser. Cette fille a tout d'une gamine et pourtant je l'aime...

Après avoir débauché, Jessica accourra directement chez elle. Elle prit le temps de prendre une douche et mangea quelque chose de bien consistant. 21h sonna bien plus vite que prévu. Jess enfila ses derniers vêtements sur le dos avant de partir.
Elle portait la même chemise noire que le matin, avec un jean sans trous cette fois. Elle portait toujours le collier d'Ambre. Cela l'embellissait.
La jeune brune enfila ses converses noires après s'être mit un peu de parfum au niveau du cou.

Habitant en ville, elle prit le métro pour se rendre au cinéma. 21h30, elle était pile à l'heure. Le temps d'attendre Ambre, elle se mit à regarder les différents films qui passaient ce soir. Un film d'horreur ? Elle adorait ça ! Autant choisir un film comme ça pour amadouer son ex ! Elle arriva 5 minutes en retard, mais Jessica s'en fichait. Un film allait bientôt commencer. Jess prit la main de son amie dans la sienne, comme avant...


" Allez viens. J'ai déjà payé les places ! "

Ambre avait bien choisit l'endroit : le cinéma. Jessica ne se posait pas de questions. Mais il faut avouer que donner rendez-vous à quelqu'un dans un cinéma, ce n'est pas anodin !
Elles pénétrèrent dans la salle du film. Instinctivement, comme avant, Jessica prit place dans le fond à droite. Elle posa sa veste en jean sur le siège d'à c
ôté.
« Tu es... charmante. »
Jessica ne rajouta rien. Elle a regarda dans les yeux. Elle avait de quoi être intimidée. Ambre lui plaisait énormément. Sa robe était super jolie.
" Et toi tu es vraiment belle... "

[Désolée je suis au tel. Je vais raccrocher x)]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Ven 21 Jan 2011 - 12:31

M'attrapant par la main, je ne réagis pas au geste qui était pour moi bien plus affectueux qu'autre chose. Je n'en avais pas honte car c'était un geste banal que même des amies pouvaient faire, ainsi, je me laissais entraînais dans la salle après avoir découvert que cette cachottière avait déjà payé les billets, ce qui me fis sourire, elle me connaissait, savait que la patience n'était pas mon fort. Je fus attendrie par son comportement et la manière dont elle me traitait. Cela faisait bien longtemps qu'on ne m'avait pas traitée ainsi, non seulement avec respect mais aussi avec amour, oui je savais qu'elle m'aimait et peut-être en jouais-je aussi d'une certaine façon, peut-être profitais-je de son attention pour satisfaire ce besoin d'attraction et de satisfaction de moi-même.

Nous asseyant comme d'habitude au fond à droite, je la laissais emboîter le pas et se débarrasser de sa veste pour la poser sur le siège du devant. Je fis de même et constatais qu'en dépit des couches de vêtements que je retirais, il faisait de plus en plus chaud, la salle avait été surchauffée en prévoyance du froid extérieur et des geignards qui se plaignaient toujours d'avoir froid, même en rentrant. Je me retrouvais donc bras nus dans la salle dont le côté droit avait délaissé au profit des places centrales. C'était un jour habituel, ni plus ni moins de spectateurs mais si particulier parce que nous ne étions pas réellement vues depuis six mois. L'altercation verbale que nous avions eu sur la route ne comptait pas comme une réelle sortie mais comme une rencontre impromptue qui avait mal fini. Trop rancunière, je ne pouvais m'empêcher de me répéter inlassablement ses paroles comme un flot intarissable de critiques sur ma maturité, ce qui me fis rester distante un moment avant de l'entendre me complimenter sur mon physique, me faisant sourire immédiatement. Je m'assis sur le fauteuil et trouvais une position confortable lorsque les lumières s'éteignirent à l'unisson en même temps que la publicité démarrait. « Tu as pris un film d'horreur, j'en suis persuadée... » Murmurais-je, bien décidée à ne pas me faire sortir de la salle une nouvelle fois comme le mois dernier ou des copains de la fac parlaient si fort que la sécurité était venue nous sortir de la pièce afin d'éviter d'importuner les autres spectateurs.

Je ne savais pas vraiment quoi lui dire, croisant mes mains par nervosité, passant la main dans mes cheveux, levant la tête, m'étirant les membres... tout ceci ne m'aida nullement à trouver de quoi meubler la conversation mais je me servis du prétexte que le film démarrait, en effet il aurait parut étrange de faire comme si je fus vraiment intéressée par les publicités. Une question me taraudais tout de même, elle m'aimait selon ses dires, certes mais... je me penchais à son oreille. « As tu quelqu'un dans ta vie ? » Peut-être voulait-elle s'assurer que je lui retomberai dans les bras avant de larguer sa prétendante actuelle.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Ven 21 Jan 2011 - 12:57

Bien sûr que j'ai prit un film d'horreur ! Tu t'attendais à quoi ? Au bisounours ? Tu m'as dit que tu voulais qu'on se séduise de nouveau ? Et bien c'est partit. J'ai envie que tu atterrisses dans mes bras, que tu ais peur et que tu te dises que je serais toujours là pour te protéger. Oui j'ai envie de tout ça. Et si je pouvais faire bien plus, je le ferais...

Jessica était gênée. Pour des retrouvailles, se retrouver dans un cinéma était plutôt étrange. Ça ressemblait plus à un rencart qu'autre chose. La garagiste ressentit la gène de son ex petite amie. Vu la façon dont elle se comportait, elle devait sans doute stresser ou réfléchir à comment passer le temps...

" Oui j'ai choisit un film d'horreur, mais ça reste soft, tu verras. Fais moi confiance... "

Jessica prenait une petite voix pour ne pas déranger les autres personnes. Elles étaient les seules à être dans cette rangé à droite, mais autant ne pas faire de bruit tout de même.


« As tu quelqu'un dans ta vie ? »
Pourquoi me posait-elle cette question alors qu'elle devait sans doute connaître la réponse. Je l'aime toujours, je fais tout pour l'oublier. Pourquoi aurais-je quelqu'un d'autre ? C'est d'un ridicule...



Jess tourna la tête pour regarder Ambre. Son coeur se mit à battre très fort. Elle ne savait pas vraiment pourquoi. Sans doute parce qu'elle aurait aimé agir à ce moment. Elle cherchait ses mots. Plus rien ne dérangeait les deux jeunes femmes.

" J'ai personne parce que je n'arrive pas à aimer quelqu'un d'autre... "
Ces paroles n'étaient que murmures, mais Ambre avait de quoi les entendre.
La garagiste posa délicatement sa main sur celle de son amie, essayant de croiser ses doigts avec les siens. On essaye de tout recommencer, ou est-ce-que tu ne veux toujours pas de moi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Ven 21 Jan 2011 - 22:43

« J'ai toujours confiance en toi. » Murmurais-je en plongeant intensément dans son regard. Je ressentis des choses me perturber dans ma poitrine, comme une intense chaleur, un profond désir, la jeune femme me plaisait et elle ravivait avec aisance de vieux sentiments. Le film n'était plus qu'une lointaine bande-sonore à peine audible à mesure que je restais concentrée à l'admirer, je ne savais pas comment réagir. Ni si je devais reculer dans ma vie pour retourner avec elle, j'hésitais beaucoup, elle m'avait dénigrée, critiquée... et pouvait-elle prétendre m'aimer malgré cela ? Je baissais alors la tête, intimidée et bouleversée par le choix qui changerait de nouveau ma vie, étais-je prête à dévoiler une relation homosexuelle, à prendre l'étiquette qu'on me donnerait sans broncher ? Et à perdre des amis qui sait ? Les doux murmures prononcés par la jeune femme me firent fermer les yeux, ils résonnèrent alors comme un cri du cœur dont sans cesse ressortaient personne, aimer. J'avais peur qu'elle me brise encore le cœur, qu'elle s'en aille ou qu'un jour, elle se réveille en se disant que je ne suis pas la femme qui lui corresponde, qu'une autre arrive et sème le trouble, qu'elle puisse me tromper, me faire du mal, me promettre de m'aimer toujours et se tromper en s'excusant parce que l'erreur est humaine. Comme si la situation n'était déjà pas assez difficile, elle prit ma main dans la sienne et nous nous croisâmes mutuellement nos doigts et son contact doux et chaud me rappela de vieux souvenirs, de vieilles caresses, de vieux baisers... de vieilles souffrances....

N'était-ce pas trop facile ? Recommencer lui donnait l'entière disposition de moi, le pouvoir infini de me jeter et de me reprendre, m'amener à hésiter rien qu'en me regardant comme ça, en me disant que tu m'aimes parce que j'ai besoin d'amour et de l'entendre. Parce que tu me connais si bien et que me faire hésiter est aussi facile que de laver ma voiture... tu me connais trop bien pour que je puisse résister, mais si je devais te laisser une chance de me prouver que tu ne me ferais pas du mal, ne brûlons pas les étapes. « Si tu savais à quel point il serait facile que je me remette avec toi. » Dis-je en affrontant son regard empli d'amour qui me fit chavirer une nouvelle fois sans que je le veuille. J'hésitais, j'hésitais même beaucoup. Ressentais-je des sentiments ou de l'amour pour Everleigh ? L'un des deux mais celle-ci était en couple avec un homme qui pouvait lui apporter sexuellement des choses dont j'étais incapable, de plus, notre instant d'intimité avait volé, volé à un autre et je me sentais coupable, coupable de l'avoir poussée à trahir son petit-ami, mais preuve que si elle m'aimait, elle aurait refusé et décidé de rompre avant avec lui. Il fallait donc que j'aille de l'avant. Retourner avec Jessica était-il nécessairement faire un pas en arrière ? « Séduis-moi, je n'attends que ça pour craquer... » Finis-je par murmurer en ayant le désir fou de me remettre avec elle. Si ce soir, elle s'exécutait à me séduire, à m'amener à lui dire oui, ce serait gagné. Ne laissons pas la nuit me porter conseil, me perturber et me pousser à refuser... que pensait-elle de ma couleur de cheveux, moi qui avait abandonné le châtain clair pour un véritable blond, de mon visage, de mes lèvres, de mon corps... de mon caractère et de ce qu'elle voulait m'offrir. J'avais bien conscience de la pousser à me dévoiler les plus intimes de ses pensées mais j'avais le besoin brûlant de l'entendre dire qu'elle m'aimait et que j'étais parfaite. Malgré cela, je ne pu m'empêcher par rancœur d'ajouter, quitte à briser ce moment. « Suis-je si immature que tu le prétends ? » Je faisais allusion aux critiques qu'elle m'avait fait le soir ou ma voiture avait décidé de me lâcher, elle aussi.

Le son bruyant du monstre qui venait d'apparaître derrière la voiture d'un jeune couple entrain de faire l'amour me fit sursauter et me ramena à la réalité, j'avais agrippé le bras de mon ex en tournant ma tête vers son épaule. Et puis le sang gicla à grandes gouttes. « C'est soft, c'est ça ? » Dis-je dans un rire en lui lançant un regard à mon tour; amoureux.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Sam 22 Jan 2011 - 1:42

[Magnifique...]

Musique

« J'ai toujours confiance en toi. »
Je ne sais ce qui la poussait à me dire ça. Mais elle a toujours eu le chic de réchauffer mon coeur comme elle faisait actuellement. Mes sentiments se confirmaient, j'étais abandonnée au sien, comme avant. Je la regardais avec amour, comme avant. Je caressais de mon pouce, la paume de sa main, comme avant. Je l'aimais, je l'aime, comme avant.
Cette fille est le sens à ma vie et l'a toujours été...



Jessica regarda son interlocutrice dans les yeux. Son coeur se mit à battre de plus en plus fort. Le film n'avait plus aucun intérêt. Seule la femme qui se trouvait en face d'elle captait son intention. Et même si ses gestes, ainsi que sa paroles étaient minim comparer au film bourré d'action qui se déroulait juste devant elles, Jessica était bien plus captivée par son amie. Les scènes du film n'était plus, c'était optionnel tout ça !



« Si tu savais à quel point il serait facile que je me remette avec toi. »
« Séduis-moi, je n'attends que ça pour craquer... »

Ces paroles résonnèrent en moi comme pour m'abrutir et m'anéantir à jamais. J'étais sous le choc ! Ambre était en train de me donner les cartes ! C'était pire que tout, et je ne comprends pas ce geste. Elle qui paraissait tant réticente dans ma bagnole de fonction.
Elle n'attend sans doute qu'une chose... et si ces choses ne pouvaient qu'être réelles ce soir ? Demain, tout ça sera finit ? Et qu'est-ce qu'on fait après le cinéma ? On rentre chacune chez soit et basta ?
J'avais simplement à claquer des doigts, et paff ! Il fallait simplement que je lui dises combien je l'aime et les choses repartent de plus belle. Cependant, je voulais la séduire et c'était ce qu'elle souhaitait aussi, on va donc faire les choses dans l'ordre.

Elle me reprit sur quelque chose qui fait mal, et elle a bien eu raison de le faire, ça a calmé mes ardeurs. Si j'avais eu le courage, je l'aurais embrassé, caressé... j'aurais tout fait pour la mettre à l'aise, mais elle me sortit ça comme ça, comme à son habitude de toute manière. Une histoire de maturité, je n'avais pas envie d'en parler... pas maintenant bordel !


Les choses ne tournèrent pas comme il fallait. Ce film soit disant soft, n'était pas vraiment des plus... gentil dirons-nous !
Le main de son ancienne compagne fit frissonner la jeune garagiste. Son regard se planta dans celui d'Ambre. Elle ria en même temps qu'elle, comme avant...
Ambre était magnifique, elle avait tout pour plaire. Jessica devait bien admettre que celle-ci avait murit. Elle se devait de lui donner une deuxième chance pour réapprendre à la connaître. Et pour faire sa connaissance à nouveau, il fallait oublier ce caractère de cochon du passé.
La jeune brune ne répondit pas à cette question, bien trop occupée à se noyer dans les yeux de la belle blonde qui se trouvait à ses côtés. Ce qu'elle aimait chez Ambre, c'était ce regard toujours aussi innocent. Elle finit par faire un sourire amusé. Elle approcha son front et le colla contre celui de son amie, comme avant. Jessica osait faire le premier pas car elle savait qu'Ambre n'attendait que ça. Elle espérait que tout ça n'allait pas durer que ce soir, car elle s'en voudrait...
La garagiste passa doucement son bras sur les épaules de son ex, après avoir rabattu le bras du siège qui les séparait. Jessica avait tant envie de lui répondre : et ça c'est soft ?
Mais elle ne fit rien. Bien sûr, elle la serra contre elle, et garda ses doigts entrelacés avec les siens. Son coeur remit à battre comme jamais. Son regard plongé dans celui d'Ambre, elle osa lui susurrer :

" Laisse-moi te retrouver... "
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Sam 22 Jan 2011 - 4:07

Tu me frais craquer; la manière dont tu poses le bras sur mon épaule, dont tu me serres contre toi, la douceur de ta peau caresser la mienne. Et là, quand tu me regardes comme ça, je n'hésite plus et je pourrais cent fois te dire que oui, je suis à toi si tu me garde avec toi toute la vie, si tu me serres encore une nouvelle fois comme ça et par dessus tout, si tu m'embrasses. Nos regards plongés l'un dans l'autre, je l'entendis me dire qu'elle voulait que je la laisse me retrouver et un sourire immédiat se dressa sur mon visage, cependant, je n'osais pas approcher mes lèvres des tiennes par timidité parce que nous étions dans un lieu public et surtout pour ne pas brûler les étapes. Je voulais faire ça correctement, dans les règles, ce qui allait accroître le désir. Je ne lui racontais pas les rencontres que j'avais faites, ni la personne à qui j'avais donné mon intimité, ça ne comptait plus et la perspective d'avoir été un objet me rends triste, mais cette tristesse se dissipa à mesure que je réalisais être heureuse dans tes bras.
Je détournais alors le regard vers la projection, un sourire heureux aux lèvres, profitant de cette soirée avec la femme qui me serrait contre elle, partageant ce moment comme si ne ne nous étions jamais séparées et il s'avéra que ce fut un moment déjà si merveilleux qu'un baiser ne fut pas nécessaire, être dans ses bras était déjà quelque chose de magnifique et ce moment de tendresse me satisfaisait amplement pour le moment. Je me cachais les yeux par moment et sursautais quelques fois en riant derechef ensuite, me sentant parfaitement en sécurité. J'en oubliais presque qu'elle m'avait si facilement critiquée. Elle était désormais là et c'était le principal. J'avais si peur de la perdre, peur qu'elle joue avec mon cœur une nouvelle fois et bien trop anxieuse pour lui parler de ce que je ressentais. Moi, habituellement si piplette en sa compagnie ne voulait pas briser ce moment, espérant qu'il dure pour toujours.

Quelque part, je fus satisfaite de savoir qu'elle n'avait personne d'autre qui pouvait rivaliser avec moi, mais me sentis jalouse à l'idée qu'elle ai put rencontrer quelqu'un en mon absence, que ça ai duré ou pas, qu'elle ai eu des histoires d'un soir ou de plusieurs. Je devais prendre sur moi-même et cette question qui me demanda un grand effort pour ne pas sortir, verrait tout de même le jour un jour ou l'autre car il m'était impossible de ne pas satisfaire ma curiosité. J'embrassais la main qui se trouvait sur mon épaule et tournais la tête vers le film de nouveau. Cela faisait longtemps que je n'avais pas été dans un cinéma pour ce type de circonstances. Cet endroit était bel et bien propice aux rencards et encore plus aux retrouvailles et aux premiers rendez-vous adolescents. En effet, si l'on ne trouvait pas quoi se dire, le film servait d'excuse, et l'obscurité faisait rapprocher les gens, autant que certains s'embrassaient pour la première fois ici.

« Si j'ai bien compris, je ne te verrais plus dans les couloirs... » Dis-je dans un murmure, nostalgique, lui adressant un regard rempli de tristesse.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Sam 22 Jan 2011 - 4:59

Ton regard me faisait tant frissonner. Tu es la seule fille qui ait pu me rendre ainsi en une vie et j'espère que tu le resteras. J'espère que les choses changeront et qu'elles ne toucheront plus les mêmes souvenirs que notre relation précédente. Le temps a peut être changé beaucoup de choses, il en a malheureusement détruit d'autres. Je regrette... Mais je ne peux pas revenir en arrière. Je ne peux pas détruire ce que j'ai construit et ce que je t'ai dit. Je ne peux pas remonter le temps pour changer ma vie actuelle, mais ce que je sais, c'est que maintenant je suis maîtresse du futur. Je ne peux pas refaire les mêmes erreurs qu'avant, elles m'ont servit de leçon... Parce que je t'aime.



Jessica serra sa compagne contre elle, un peu plus. Elle faisait attention de ne pas trop la serrer ! Manquerait plus qu'elle s'étouffe et faut appeler le samu ! Non, ce n'était pas le moment de tout casser avec ce genre d'incident.




Je regardais le film, mais sans plus. Je ne contrôlais plus mon regard ni mes gestes. Et ce baiser sur la paume de ma main, il a le don de me chatouiller l'échine ! Je frissonne, comme si que c'était la première fois que j'allais avec elle au cinéma, comme si que c'était la première fois que je tombais amoureuse.
Je n'ai pas envie de la brusquer, même si je pense qu'elle en a autant envie que moi. Qu'est ce que j'aimerais l'embrasser ! Qu'est ce que j'aimerais revivre le passé, aussi bien que le présent. Je suis actuellement en train de le faire et je n'arrive pas à savourer, parce que j'ai peur du futur.



« Si j'ai bien compris, je ne te verrais plus dans les couloirs... »
Ce regard triste n'avait pas sa place ici ! Jessica passa doucement son autre main sur la joue d'Ambre. D'un geste délicat, elle lui caressa tendrement. Elle retrouvait sa poupée, sa petite chérie dont elle prenait tant soin auparavant.
" Je travaille maintenant. Mais j'ai mon propre appartement, je vis seule et bien. Tu pourras venir me voir après les cours si tu veux. Et puis... quand tu te sentiras prête. Enfin si tu le souhaites... tu... tu pourras venir dormir à l'appart' "
Jess regardait sa compagne avec timidité. Certes, cette phrase en disait long, mais elle voulait lui montrer qu'elle était posée maintenant. La garagiste avait sa petite vie et avait arrêter de se droguer. Ses fréquentations n'étaient plus les mêmes qu'avant. Elle n'était plus cette rebelle qui se faisait toujours prendre. Non, elle était toujours grande gueule, ça, ça ne changera pas. Mais elle n'était plus une grande délinquante. Jessica se sentait adulte, il ne manquait plus qu'une femme à sa vie...

" Il ne manque plus qu'une femme à ma vie... mais comme je ne t'ai pas oublié... "
Jessica ne termina pas sa phrase. Son regard se posa dans celui d'Ambre. Il était intense et voulait en dire long. A quoi bon terminer cette phrase ! Ambre pouvait très bien deviner la suite. Jess s'approcha doucement pour murmurer quelques paroles douces :
" Je peux t'embrasser ? "
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Sam 22 Jan 2011 - 6:32

" Je travaille maintenant. Mais j'ai mon propre appartement, je vis seule et bien. Tu pourras venir me voir après les cours si tu veux. Et puis... quand tu te sentiras prête. Enfin si tu le souhaites... tu... tu pourras venir dormir à l'appart' " « Avec plaisir. » Dis-je dans un sourire. Elle était devenue indépendante, bien qu'elle l'ai toujours été par certains aspects, désormais financièrement et matériellement parlant, elle n'avait plus besoin de rien ni personne. Je souris à cette idée et imaginais que son appartement ne serait rien de plus, rien de moins qu'un nid d'amour, je m'imaginais alors me réveiller dans ses bras tous les matins et me sentir aimée, choyée, avoir de l'importance pour quelqu'un, assez pour que cette personne se réveille à nos côtés, assez pour qu'on nous dise qu'on nous aime, avoir une utilité dans ce monde...

Je compris immédiatement ses sous-entendus, ce qu'elle pouvait être douce, ce qu'elle pouvait être attendrissante... c'était une femme. Et curieusement, il me semblait qu'une femme pouvait bien plus m'apporter qu'un homme, que Jessica pouvait m'apporter enfin l'attention que je méritais, qu'elle pourrait admirer ma beauté jour et nuit et l'apprécier à sa juste valeur, enfin, comme je le mérite et l'avenir me sembla fait d'opportunités. Ses paroles douces me firent hésiter, j'avais toujours cette réticence à me montrer en public avec elle, avec une femme et je regardais de gauche à droite afin de voir si quelqu'un nous regardait, pouvait nous regarder mais chacun semblait à sa façon, plongé dans la projection et les crimes entrain de se produire à l'écran. Je baissais le regard un instant et approchais mes lèvres des siennes pour y déposer un baiser tendre. Le contact de ses lèvres me rappela immédiatement des souvenirs et à quel point j'aimais l'embrasser, à quel point la rupture m'avait brisée et le manque qui s'en était suivit après que je décide de renier cette relation.

Son regard me faisait chavirer, ses mains, ses lèvres... je ne devais ni penser à Everleigh, ni à Kyle, ni au reste... pourquoi se plonger dans une relation à sens unique alors que devant nous se trouve un être qui nous attire. Pour une fois dans ma vie, pourquoi ne décidais-je pas de choisir la facilité ? Jessica n'était pas ce qu'on appelle communément un bouche-trou, je la désirais bien évidemment, mais il fallait que je réfléchisse d'abord. Désirais-je Jessica maintenant ou faire un retour dans le passé comme pour effacer mes échecs et la douleur survenue après qu'elle m'eut laissé tomber ? L'un dans l'autre, ses questions n'engendraient qu'un mal de crâne et n'avaient pas lieu d'être. Je voulais y aller doucement, à mon rythme et la redécouvrir, petit à petit, quitte à retomber autant amoureuse d'elle qu'auparavant...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Sam 22 Jan 2011 - 7:10

Je l'aime oui. Mais est-ce réciproque ? C'est bien beau de lui offrir la lune, mais encore faut-il qu'elle l'accepte et qu'elle me l'offre aussi ! Je ne veux pas la forcer non plus...


Jessica sentit alors les lèvres d'Ambre sur les siennes. Le baiser fut tendre et doux. Le passé était en train de remonter à la surface. La jeune garagiste eut beaucoup de mal à reprendre ses esprits après ça, mais elle réussit tant bien que mal.
Son regard se posa dans celui de son ex. Elle aimait tant le gout de ses lèvres, il n'avait pas changé.

Elle serra un peu plus sa compagne dans ses bras tout en reprenant son attention sur le plus. Et maintenant, on fait quoi ? Les choses allaient-elles redevenir comme elles étaient ? Jessica se posait beaucoup de questions, le genre de choses qu'elle n'aimait pas se poser. Elle avait surtout peur qu'Ambre la laisse tomber.

Leur petit jeu avait duré un bon moment puisque le film prit fin 10 minutes après ce magnifique moment. Jessica se frotta longuement les yeux lorsque la lumière réapparu lentement. Son regard se posa ensuite sur Ambre, toujours aussi belle. Elle ne ressemblait plus à l'adolescente qu'elle était avant. Physiquement, elle ressemblait à une femme...

Jessica n'osait plus la toucher. Elle retira son bras puis mit sa veste sur ses épaules avant de se lever. Tout le monde commençait à prendre la direction de la sortie. La garagiste devait avouer qu'elle ne se souvenait pas du film. Elle avait tellement fait une fixette sur Ambre...

La jeune femme lança un regard malicieux à sa compagne.

" T'as aimé ? "

Jessica se mit à pouffer légèrement. Comment Ambre allait prendre cette question. Allait-elle prendre cette question pour le film ou pour le baiser ? Suspense...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Sam 22 Jan 2011 - 10:00

Le film se termina alors et les lumières vinrent éclairer de nouveau la pièce. Je ne subis pas vraiment le changement d'éclairage, m'habituant très vite. Celle-ci retira son bras de mon épaule et je la remerciais intérieurement, toujours bloquée par le regard des autres. Jessica n'avait pas changé, en même temps, à quoi m'attendais-je ? Cela faisait un peu plus de six mois, les changements brutaux n'auraient pas eu lieu, à part la prise de poids qui n'avait pas eu lieu, Jessica ne pouvait pas avoir changé des masses. Cela dit, elle paraissait elle aussi plus mature car autonome et indépendante avec un travail. Mais au fond, elle restait la même petite amie adorable et un peu folle que j'avais connu. Son rire était toujours le même, son regard toujours aussi pétillant, ses cheveux sombres toujours aussi fougueux comme la forme de ses lèvres.
Te souviens-tu de nos échanges passionnés dans ma voiture ? De nos soirées à nous cacher pour nous embrasser dans un coin, encore réticente à l'époque du fait de nous montrer toutes les deux. Ou de nos nuits passées dans ma chambre chez ma tante, faisant attention plus que de raison bien que le manoir fut assez grand pour ne pas avoir à la croiser même en temps normal.

De toutes mes hésitations à propos de faire l'amour parce que je n'étais pas prête, du fait que te voir attendre me rendais heureuse, de savoir que tu m'attendrais... j'avais si peur que tu me trompes, que tu ailles te satisfaire ailleurs et que tu me rejettes parce que je ne pouvais pas te satisfaire... ton doux regard me rappela à cette réalité qui s'offrait à moi; la possibilité de pouvoir à nouveau me réveiller à tes côtés, à sourire bêtement assise sur un siège inconfortable dans l'espoir de te voir à la sortie du campus ou même de sentir mon portable vibrer dans ma poche, découvrant avec impatience des textos de ta part, mêmes courts mais jamais insignifiants... même lorsqu'il s'agissait de me dire que j'avais oublié quelque chose ou me demander si je n'avais pas vu un objet à toi...
Elle me lança un regard malicieux en me demandant si j'avais aimé, je compris immédiatement sa question à double sens et amusée, je décidais de répondre une réponse du même genre. « Trop court. » Dis-je en esquissant un sourire, emboîtant le pas d'un air malicieux à mon tour. Je me demandais si elle était venue en voiture ou à pied mais prévoyais de lui demander, pendant que tout le monde sortait de la salle en se bousculant.

« Tu veux passer la soirée avec moi ? » Demandais-je en lui lançant un regard teinté d'innocence et empreint de douceur avant de plonger la main dans mon sac, poussant le boitier d'herbe... et lui montrant une petite bouteille d'alcool. « On pourra s'amuser... » Pour la convaincre et en m'assurant que nous étions désormais seules dans la salle, j'approchais mes lèvres des siennes pour lui donner un baiser moins sage que le précédent, un baiser plus fougueux et plus assuré. Je relevais le changement soudain de comportement et d'assurance envers Jessica lorsque nous étions seules. Je n'étais pas vraiment timide mais dévoiler une attirance pour les femmes était quelque chose que je jugeais impossible, du moins, pour le moment.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Sam 22 Jan 2011 - 14:38

Bien sûr que je me rappelle de tout ça, et c'est pour cela que notre relation est unique. C'est pour ça que je l'aime. Je me rappellerais toujours de notre premier baiser, notre premier câlin. Tout ça avait bien sûr été fait dans un éternel secret. Je me rappelle de nos baisers volés au coin des rues, des moments de complicité. Je me rappellerais toujours de nos vacances. Nous les passions ensemble, toujours fourrées dehors. On faisait nos devoirs au dernier moment parce que toutes nos vacances étaient passées ailleurs que devant nos cours. Je me rappelle du jour où on a couru main dans la main dans les champs hors de la ville. Qu'est ce que j'aurais aimé te faire l'amour dans les blés ce jour là. Je me rappelle des sorties qu'on faisait ensemble, on arrivait toujours à mentir aux parents. Je me rappelle de ces fois où tu me chauffais comme pas possible, et qu'au final tu me disais que tu n'étais pas prête.
Je me rappelle du jour où je t'ai emmené à la fête foraine. J'avais claqué tout mon fric pour t'avoir la plus grosse peluche en forme de coeur. Je me rappelle de toutes ces choses sans importances que je t'ai offert, signe de mon amour. Encore aujourd'hui, je suis capable de le refaire.
J'étais prête à tout pour toi, parce que je n'avais jamais vécu ça avec une fille.
Je me rappelle de nos premiers regards échangés dans les couloirs. Je me rappelle de mes premiers sentiments pour toi. Je me rappelle de nos caches-caches dans les bois, encore une fois, qu'est ce que j'avais envie de toi ces jours là. On a tant vécu ensemble... J'ai l'impression qu'on nous a été séparées pendant 6 mois, et qu'on reprend enfin tout ce soir... Putain je t'aime Ambre !!!


Ambre embrassa Jessica avec fourbe. La garagiste répondit à ce baiser avec intensité. Qu'est-ce-qu'elle avait envie de lui prendre la main à ce moment là. Son coeur se mit à battre très fort. Ambre venait de la toucher au plus au point. Un frisson lui déroba toute la colonne vertébral. La jeune blonde avait fait mouche. Jess était en train de craquer. Elle lui passa la main dans le dos, lui caressant ainsi le creux des reins. C'était une façon de la diriger vers la sortie tout en restant discrète et câline.

Une fois dehors, Jessica accepta les propositions d'Ambre avec un petit sourire ravi. Encore une fois, elle ne savait pas du tout où les choses allaient les mener. Elle ne voulait pas se poser de question. Mais où allait les mener cette soirée ?...
La garagiste regardait son interlocutrice avec beaucoup de tendresse et d'amour. Faire la fête ? Pourquoi pas ? Elle était d'accord pour boire un verre ou deux... ou trois... ou... quatre ? De toute façon, elle ne travaillait pas demain ! Il lui arrivait de travailler le samedi, mais pour une fois, c'était son jour de chance !

" Ambre... J'habite à 10 minutes à pied. Tu... tu serais partante pour venir à la maison ? "
C'était timide, mais osé. Jessica s'était lancée parce qu'elle ne se voyait pas du tout boire en pleine rue. Le film avait duré 2 heures. Il était donc 23 heure. Autant aller dans un endroit chaud. Si Ambre voulait dormir, elle pouvait rester, surtout si elle a trop bu. On verra suivant la suite des évènements.

Jessica avait envie de la surprendre. Elle avait envie de lui prendre la main et de l'embarquer chez elle, là, maintenant ! Mais elle préférait y aller en douceur. Brusquer les choses aurait servit à rien. Elle attendit alors qu'Ambre lui réponde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 0:46

[HJ] J'ai avancé le topic, j'espère que ça ne te déranges pas^^

« Ce serait avec plaisir. » Répondis-je d'un air malicieux à la belle jeune femme qui se tenait à côté de moi. Il n'était que vingt trois heures et tous les prétextes étaient bons pour boire. Je me rappelais soudainement que ce comportement agaçait ma tante, je n'avais pas de penchant pour la boisson, j'aimais les sensations liés à la prise d'alcool, voilà tout... j'emboîtais le pas et lui lançais des regards empreints de douceur. Je la redécouvrais et ce plaisir n'avait pas de prix, autant que sa compagnie ou son regard de braise. Nous avions beaucoup à nous dire, pour ma part, il y avait un tas de choses qu'elle ignorait et quelque part, des éléments qui resteraient intimes. Elle savait que je fumais des joints mais, qu'aurait-elle dit si elle savait que j'avais goûté à la cocaïne, mélangeant les rails avec l'alcool, ce qui m'avait valut de finir au poste de police ? Aurait-elle approuvé ce genre de comportement ? La perspective de perdre cette liberté m'effraya. Être en couple avec quelqu'un c'était ça, cela ne me déplaisais pas d'avoir quelqu'un qui s'inquiète pour moi, de ma santé mais j'avais soudainement peur d'avoir des interdits, de ne plus pouvoir profiter de ma vie comme je l'entends, ce qu'elle n'aimait pas dans le passé. En effet mon ex petite amie était assez jalouse et n'avait pas supporté la proximité que j'entretenais avec les hommes, elle n'avait pas tort.

J'emboîtais le pas dans le froid environnant et regardais la ville illuminée par de nombreux panneaux publicitaires et par les logements mais curieusement, ce spectacle pourtant si banal me parut magnifique et si romantique alors que nous marchions simplement dans la rue d'une ville polluée et ou commençaient à s'entasser des voitures dans un embouteillage. Je faisais abstraction de cette image pour me concentrer sur Jessica et sa beauté naturelle. Je me sentais bien et je voulais le lui dire, moins timide qu'avant sur le fait de dévoiler ce que je ressentais, je dis en me rapprochant d'elle. « Tu m'as manquée. » Je lui lançais un regard flamboyant lorsque nous nous arrêtâmes soudainement devant ce qui semblait être notre destination. Je levais la tête et impatiente, je lui adressais un sourire et prenais les devants en m'avançant, prête à découvrir son chez elle avec la plus franche des curiosité.

Je la pris par la main et l'entraînais à me suivre, la joie de vivre de nouveau retrouvée. Je ne me rendis compte que ce soir à quel point être avec quelqu'un était magique. Nous aurions put être amies mais... soyons réalistes. Les amis, même les plus proches font leurs vies, ils se marient ou restent seuls mais vivent dans le but de se satisfaire eux-mêmes, on passe en second c'est pour cela que les relations de couples étaient aussi magiques. Parce qu'on sait que notre présence est indispensable et que pour une fois dans la vie, on aidera quelqu'un à avancer et cette personne nous attendra en retour... Jessica m'aimait et cette perspective me rendis heureuse, joyeuse et même euphorique.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 1:40

« Tu m'as manquée. »
Je me sens vivre, je me sens exister. Je me sens moi quand je suis avec toi, je me sens bien ! Plus le temps passait et plus je ne réalisais pas ce que se passait. Qu'allons-nous faire chez moi ? Va-t-elle me faire découvrir ce qu'elle a tant apprit en mon absence ? Va-t-on discuter pendant des heures jusqu'à s'étouffer d'amour ?


Les deux jeunes femmes défilèrent sur le grand boulevard, jusqu'à s'enfoncer dans les petites rues qui partaient de part et d'autre de celui-ci. Les yeux de Jessica brillaient au lueur des lampadaires. Qu'est qu'elle avait envie de tenir la main d'Ambre. Les choses seraient tant confirmées à ce moment là ! Mais rien. Son ex avait l'air d'être réticente aux regards des gens. C'est une chose qui n'a pas changé, dommage...

Elles arrivèrent bien vite devant le bâtiment où se trouvait l'appartement de la jeune garagiste. Heureusement que Jess avait fait le ménage avant d'aller au cinéma ! Ouf ! Elle pouvait être un peu bordélique à certains moments, mais pour une fois, tout était bien rangé à sa place. Les sols étaient lavés propres. La jeune brune se mit à décrire l'appartement tout en invitant sa compagne à la suivre.

" Bienvenue chez moi. Comme tu vois c'est un petit T2, mais ça me va très bien pour vivre. Là, sur ta gauche, tu as les toilettes. A droite tu as ma chambre... et euh. Tout droit pour le salon et la cuisine ! "

Le salon était composé d'un canapé ainsi que plusieurs étagères composées de livres. Une télé écran plat se trouvait en face du sofa. Jessica invita Ambre à s'asseoir et sortit deux verres d'un des tiroirs de la cuisine. Elle alluma aussi la télévision en prenant soin de mettre une chaine musicale. La garagiste voulait qu'Ambre se sente bien et faisait tout pour. Elle lui retira son manteau qu'elle posa sur une chaise. Elle fit de même pour elle même et finit par s'asseoir aux côtés de son ex, sur le canapé. Jessica alluma une bougie qui se trouvait sur la table basse du salon. Une ambiance intime se créait dans la pièce. La jeune brune avait allumé les petites lumières et non une grande. Il ne manquait plus qu'une cheminé à ce tableau...
Jessica avait aussi posé des bouteilles d'alcool sur la table, il n'y avait plus qu'à choisir. Ca faisait un petit moment qu'elle n'avait pas fumé. Elle espérait qu'Ambre l'ai remarqué. Elle prit alors un clope dans son paquet pour l'allumer.

" J'espère que tu te sens bien... "

Jessica essayait de faire le premier pas, après tout ce qui venait de se passer, elle se sentait d'attaque pour tenter de câliner Ambre. Le magnifique regard de sa belle la faisait craquer. Il en fallait beaucoup pour que Jess rougisse, et pourtant... elle était actuellement en train de se laisser séduire. Elle bu une gorgée de vodka dans le verre qu'elle venait de se servir puis reposa son attention sur Ambre. Elle s'approcha un petit peu d'elle puis posa doucement sa main sur sa cuisse. Son regard fût timide, mais resta remplit d'envie.

[Tu as bien fait d'avancer, j'aime beaucoup ! Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 2:05

[HJ] sympa le plan^^

L'appartement était rangé, propre, un petit appartement ou il fait bon vivre. Jessica n'avait pas les mêmes moyens que moi, bien que je ne sois pas riche de naissance, ma tante l'était et par conséquent depuis ma venue à Wellington, je l'étais aussi. Malgré cela, la taille de l'appartement ne me dérangeais pas, au contraire, ça faisait cocon, un petit nid d'amour très agréable. Je remarquais les efforts qu'elle faisait pour me mettre à l'aise, allumant une chaîne musicale et des bougies, j'adorais les bougies, j'avais un faible pour la couleur rouge et les odeurs parfumées. J'esquissais un sourire. Elle se servit un verre d'alcool et j'en profitais pour faire de même et apporter le liquide à mes lèvres, je répondis. « Très bien, merci. » Dis-je dans un murmure, je ne savais si c'était l'ambiance intimiste qui me poussais à baisser la voix mais le fait même de murmurer créait quelque chose de bien plus intimiste que d'allumer de faibles lumières. Elle savait s'y prendre pour me mettre en confiance et me rassurer, et dieu seul sait à quel point j'avais besoin d'être rassurée en ce moment là. Cependant, je n'hésitais plus, nous étions dans son appartement et le reste ne regardait que nous. Buvant d'autres gorgées d'alcool, le verre descendit assez rapidement, j'avais une descente facile mais je ne tenais pas l'alcool, ce qui la faisait rire, je crois qu'elle aimait bien entendre des paroles incohérentes... en revanche, ivre je devenais câline voire collante, je ne savais pas si cela l'énervait mais quelque part j'avais envie de finir saoul, rien que pour me donner une excuse de dormir chez elle ce soir. Je lui adressais un tendre regard.

« Tu es tellement belle... » Dis-je en riant. Je m'extasiais de sa beauté et profitais pleinement de ce moment intimiste que nous partagions elle et moi. J'eus envie de la toucher, de caresser son visage et de l'embrasser mais me retins pour accroître le désir. Et peut-être avais-je envie de faire durer le plaisir, de la faire languir...

Lorsque je la vis prendre une cigarette, j'en profitais pour me pencher dans mon sac et sortir la petite boite en ferraille dans laquelle séjournait de l'herbe entre autre. Je rappais la pierre brune et je la mélangeais dans l'herbe avant de rouler ma cigarette, ou plutôt mon joint, lui demandant du regard de l'allumer avec sa cigarette peut-être. Je sentis sa main sur ma cuisse et enleva la cigarette de mes lèvres et compris qu'elle eut envie dans son regard. Je m'approchais à mon tour pour la séduire. Jessica avait tellement été avenante, bienveillante, si gentille à mon égard... elle n'avait pas précipité les choses pour le moment et j'avais très envie de l'embrasser et savais pertinemment qu'elle ne me repousserait pas. J'hésitais tout de même, avec la terrible envie de savoir combien de temps elle tiendrait si je continuais à faire ce petit jeu de séduction. Reprenant mon joint, je le mêlais à sa cigarette pour l'allumer et lui lançais un regard de séductrice. J'aimais séduire, pour moi c'était un jeu, un plaisir, je ne doutais pas de ma beauté mais surtout, j'avais hâte qu'elle ne puisse plus se retenir et qu'elle m'embrasse.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 2:30

Ambre avait le don pour faire rougir Jessica. La garagiste fut étonnée de voir que son ancienne compagne se mettait au pétard. Cela faisait un petit moment qu'elle avait arrêté la drogue. Lorsqu'elle fumait le pétard, c'était surtout pour oublier ses ennuis. Oui, elle avait déjà prit d'autres substances illicites comme la cocaïne, le LSD, les cachetons, les trips, les champignons et j'en passe. Jessica connaissait presque toutes les drogues et leurs effets. Combien de bad-trip avait-elle fait après sa rupture avec Ambre ? Elle ne les avait compté et encore heureux ! Mais maintenant c'était différent. Si Ambre lui proposait le joint, elle aurait sans doute accepté et aurait profité du moment présent.

Toutefois, si les choses s'arrêtent demain, il va falloir faire la part des choses. Ce n'était pas le moment d'y penser... Jessica était comme charmée. Si elle avait pu faire l'amour à Ambre maintenant, elle l'aurait fait. Elle se retenait de lui sauter dessus pour lui retirer ses vêtements. Elle avait envie d'elle à un point inimaginable...

De toute façon, son regard la trahissait. Il était remplit d'envie. La jeune brune suivait les formes de sa compagne du regard. Elle devinait sa poitrine à travers le tissu de sa robe.


" Ambre... Arrêtes de me regarder ça... "

Murmura la jeune femme essayant de regarder ailleurs que dans les yeux d'Ambre. Son coeur battait de plus en plus fort. Jessica prit son verre et le bu d'une traite. Elle ferma les yeux, signe que ce n'était pas facile d'avaler de l'alcool aussi fort d'un coup.
" Je... j'ai envie de t'embrasser, j'ai envie de toi. Si tu savais dans l'état que tu me mets actuellement... Tu es encore plus belle qu'avant, encore plus séduisante... "

Jessica la regarda timidement, sa main monta lentement sur la cuisse d'Ambre...

" J'ai envie que tu restes dormir... "

La garagiste sentait son bas ventre qui la trahissait... Son entre jambe était en train de chauffer au fur et à mesure des minutes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 2:48

Son regard la trahissait, elle avait terriblement envie de moi et le fait de me savoir désirée me poussa encore plus à jouer avec ses désirs. Son regard descendis sur ma poitrine, le genre de chose que je ne supportais pas venant des autres, mais venant d'elle, ce genre de comportement me flattais. Elle me demanda alors d'arrêter de la séduire et évita mon regard avant d'avaler d'un coup son verre, m'approchant encore d'avantage, je murmurais, joueuse. « Sinon ? » J'esquissais un sourire et elle m'avoua avoir envie de m'embrasser, envie de moi et me fis passer un message très clair, je ne sais pas comment je m'y prenais réellement, mais je suscitais en elle un désir profond de faire l'amour. Moi qui désirait jouer, je ne compris pas comment je pouvais la pousser autant à me désirer. J'aimais tellement qu'elle me complimente sur ma beauté, sur mon physique, je voulais l'entendre me dire à quel point j'étais parfaite, à quel point elle avait envie de moi mais... Sa main remonta lentement sur ma cuisse et je frémis derechef. Elle me demanda de rester dormir et j'hésitais, comprenant immédiatement quelle idée elle avait en tête. Étais-je prête à faire l'amour avec elle ? Je venais tout juste de perdre ma virginité et j'allais me donner de nouveau à quelqu'un ? Ce n'était pas comme si nous ne nous connaissions pas mais, j'hésitais, voilà. Hésitant, je dis en baissant la tête. « Je ne sais pas... tu as vraiment envie que je reste ? Ça dépend de toi... » Je ne voulais refuser sa tentante invitation, juste lui montrer que je voulais encore m'amuser, encore jouer et l'entendre me séduire. Quelque part, je ne voulais pas me donner aussi facilement, j'avais irrésistible envie de la voir se démener pour moi, envie de la faire languir... mais je crois que je n'étais pas prête à faire l'amour ce soir.

Mon regard plongea dans le sien et je me rapprochais d'elle, si près qu'à moins de nous mettre l'une sur l'autre, il n'était plus possible de nous rapprocher d'avantage. Je ne la touchais pas, je ne l'embrassais pas et attendais avec une impatience folle qu'elle ne puisse plus se contenir, ayant envie qu'elle m'embrasse avec fougue, qu'elle me plaque contre le canapé ou le lit... Mais je savais que Jessica voulait aller bien plus loin et peut-être ce détail l'avait agacée quand nous sortions ensemble, peut-être n'aimait-elle pas que je la séduise pour lui dire que je n'étais pas prête. Je ne voulais pas passer pour ce que je ne suis pas, ni lui faire du mal à la couper en plein milieu. J'hésitais à cesser ce jeu mais cette envie terrible de continuer à jouer encore et encore me poussais à continuer tout ce que j'avais entrepris.

Je tirais une bouffée et sentis tout doucement mon corps se détendre, mes muscles se décontracter et une sensation que j'adorais; me sentir planer. Je passais la langue sur mes lèvres et la laissait me caresser la cuisse en lui offrant un sourire très charmeur.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 3:07

Oui, Jessica avait très envie d'Ambre. Mais elle se retenait de ne pas lui sauter dessus. Elle se rendait compte qu'elle allait un peu trop vite. Elle lui en demandait peut être trop d'un coup. Mais Ambre savait la séduire, les gestes qu'elle faisait, rendait la jeune garagiste folle. Comment ne pas résister à quelqu'un qui vous allume ?


Je suis humaine, j'ai aussi des envies... Tu me donnes envie, je ne peux pas faire comme si que... oh...


Jessica baissa le regard vers sa cigarette, et répondit avec une douce voix pour ne pas montrer sa déception.
" Tu n'es pas obligée de rester dormir, mais il y a mon lit et le canapé. J'aurais dormit sur le canapé. Vu l'heure... tu.. tu aurais peut être été trop fatiguée pour rentrer... "

La garagiste reposa son regard dans celui de Ambre, qui était encore en train de jouer ce petit jeu de séduction. Jessica essayait de ne pas craquer, mais c'était plus fort qu'elle. Comment résister à la seule et unique femme que vous avez pu aimé dans votre vie ?
La jeune brune la regarda un moment puis se lança, épuisée de résister. Elle posa saisit les lèvres d'Ambre dans les siennes après avoir écrasé sa cigarette dans le cendrier. La main qui se trouvait sur la cuise de sa compagne se déporta sur sa joue. La jeune femme lui caressa doucement tout en l'embrassant langoureusement. Jessica prolongea ce baiser avec intensité. Elle redécouvrait la douceur des lèvres d'Ambre. Elle adorait sa manière de répondre aux baisers, ça lui avait manqué. La garagiste sentit le gout du pétard sur les lèvres d'Ambre, elle adorait ça. Sa main descendit lentement dans la cou de sa compagne puis dans sa nuque. Entre deux baisers, elle chuchota quelques paroles remplient de désire.

" Ma belle... tu... tu m'a trop manqué... tu embrasses si bien... j'ai... j'ai vraiment envie que... que tu reviennes... "
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 3:21

" Tu n'es pas obligée de rester dormir, mais il y a mon lit et le canapé. J'aurais dormit sur le canapé. Vu l'heure... tu.. tu aurais peut être été trop fatiguée pour rentrer... " « C'est très prévenant de ta part... mais tu sais bien que je ne t'aurais pas laissé dormir sur le canapé. » Dis-je en riant, comme si l'idée était des plus folles. Jessica se retenait, et ça se voyait, c'était ça qui me faisait craquer, de voir à quel point une personne peut lutter pour aller à l'encontre de ses désirs, de voir à quel point je pouvais la voir se battre pour ne pas m'embrasser, me toucher... j'étais un trophée, et c'est bien ce que je ressentais en croisant son regard de braise. Elle abandonna et m'embrassa, j'eus tout juste le temps, entre deux baisers de déposer mon joint dans le cendrier pour profiter d'elle. Nous nous embrassâmes langoureusement et il me semblât qu'elle ne voulut pas séparer nos lèvres, j'aimais cette manière qu'elle avait de me montrer qu'elle ne me partagerait pas, que nos baisers n'étaient jamais de simples baisers... sa fougue me poussais à lui rendre la pareille à mesure qu'elle me caressait la joue puis le cou.

Ses yeux fous de désirs me dévisagèrent un instant avant qu'elle ne se mette à parler de façon saccadée, signifiant clairement à quel point elle avait envie de moi. Sa supplique me toucha profondément. Comment hésiter en voyant à quel point une personne pouvait nous désirer, nous aimer... j'aurais put dire oui à la vie et refuser mais... mais trouver une personne aussi aimante ne se trouve pas à tous les coins de rues, Jessica me plaisais et bien plus, j'avais un manque cruel d'affection que je voulais la voir combler. Je ne répondis pas, la laissant imaginer quelle pouvait être ma réponse et entrouvris mes lèvres pour l'embrasser au coin des lèvres, sur la joue et descendre progressivement sur son cou. Peut-être n'étais-je pas prête à le faire mais ce jeu y conduisait et cette séduction inhumaine ne pouvait pas la conduire à une frustration aussi intense que le jeu en lui-même. Il fallait prendre une décision... mais poussée par mon désir de la séduire, je ne pouvais pas me stopper, préférant de loin jouer avec ses désirs les plus intimes et susciter des réactions de sa part.

Je n'aimais pas vraiment le goût de la cigarette dans nos baisers mais je me rappelais avoir été habituée et à la longue, ce n'était plus si gênant que cela. Mais je ne pouvais pas l'empêcher de fumer, je n'étais pas sa mère et pas encore sa copine. Je réitérais mes baisers dans son cou en passant mes bras autour de son cou parfait, me blottissant contre elle. « Serres moi dans tes bras... » Dis-je entre deux baisers dans le coup. « Fort... »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

It's Invité
Invité



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 3:44

Ses désirs furent des ordres. Jessica ne résistait pas et prit sa belle dans ses bras pour la serrer fort... fort... Ses mains caressèrent lentement le dos à moitié nu d'Ambre. Sa peau était toujours aussi douce. La jeune garagiste retrouvaient doucement le bonheur qu'elle avait pu vivre par le passé. Les lèvres de sa compagne lui avait tant manqué. Elle essayait de se contenter de ce que Ambre voulait lui offrir ce soir. Elle ne l'aurait pas forcé pour faire l'amour, après tout, elle avait le droit de ne pas vouloir et de ne pas en avoir envie. Jessica savoura les baisers que lui offrit sa belle. C'était trop beau pour être vrai... Les baisers d'Ambre était encore plus doux qu'avant, encore plus sensuels. La jeune brune lui répondit par des caresses au niveau des cuisses.

" On verra, si tu veux rester... "
Jessica déposa des baisers sur les épaules de sa compagne, puis elle posa son regard dans celui d'Ambre. Son front de colla au sien. Ses deux mains se posèrent sur la taille de la jeune blonde pour la serrer tout contre son corps.
Jessica remonta doucement ses mains sur les joues d'Ambre. Elle la regarda longuement dans les yeux puis lui offrit un dernier baiser sur les lèvres.
On va se calmer un peu hein ! Sinon, ça va partir en vrille !


" Ma belle... dis-moi. Comment t'ai venu l'envie de fumer le pétard ? Tu me fais découvrir la qualité de ton herbe ? "
Jessica reposa ses mains sur les cuisses de sa compagne après s'être servit un nouveau verre de vodka. Elle rajouta du jus d'orange avec.
La garagiste reposa ses yeux dans ceux, attendant sa réponse avec un grand sourire. Elle voulait lui montrer qu'elle n'était gênée de parler de ça, au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

KATE AMBRE LAURENS ◊ Girl, you're amazing, just the way you are.

♠ courrier posté : 2243
♠ multinicks : WM . CW
♠ crédits : © ANNE+NANA avatar ; LJ blend
♠ wellington suburbs : ■ clinton avenue


❝ PRIVATE . BOX ❞
♠ work :: ■ interne en chirurgie
♠ mood :: ■ fatiguée
♠ address book ::

MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles Dim 23 Jan 2011 - 3:58

Elle me caressa au niveau des cuisses et j'étouffais un gémissement, quelque part, j'avais aussi envie de le faire, mais ne voulais pas me presser, de plus, ses mains remontèrent vers mes joues alors qu'elle déposa des baisers sur mes épaules. Elle me serra dans ses bras et je restais ainsi, soulagée et heureuse dans les bras d'une femme aimante. Nous nous embrassâmes une dernière fois avant qu'elle ne rompt notre étreinte à mon plus grand regret. Se servant un verre de vodka, elle reposa ses mains sur mes cuisses et me posa des questions sur ma consommation d'herbe.

« Je ne sais pas... ça ne fait que quelques mois tu sais... » Je portais la cigarette à mes lèvres avant de la lui offrir du bout des doigts. Si Cassidy savait ou est-ce que je mettais l'argent qu'elle me versait... entre alcool et herbe, ma tante n'aurait pas été heureuse. Parler de ça avec Jessica m'étonna mais me fis plaisir, elle ne me jugeait pas, me posait des questions simplement par curiosité. Je savais qu'elle même avait consommé des choses beaucoup plus fortes mais je ne l'avais jamais vraiment connue dans cette période. A l'époque ou nous sortions ensemble, il lui arrivait de fumer mais elle ne m'avait jamais réellement montré le reste, ce que je comprenais parfaitement. Quel romantisme aurait-il été ! Un champignon mon cœur ? Je pouffais à cette pensée. L'alcool commençait à faire effet autant que l'herbe levait mes inhibitions, je me mis à mon tour à lui caresser les cuisses à travers son jean troué et rapprochais encore mes lèvres des siennes sans les embrasser. Elle avait rompu notre étreinte, c'était légitime de la faire encore languir, n'est-ce pas ? J'esquissais un sourire amusé en la charmant. Avec galanterie, elle m'avait retiré mon manteau, mais je décidais moi de retirer mon gilet, dévoilant mes bras nus et avançant mon visage avec malice. Je lui volais son verre pour le boire et même le terminer. Je tenais vraiment pas l'alcool mais, pourquoi ne pas s'amuser ?

« Et toi, il te reste quelque chose... du LSD ou quelque chose comme ça... » Dis-je en baissant d'un ton pour la séduire d'avantage. J'avais terriblement envie de m'amuser ce soir, de boire jusqu'à m'endormir, de découvrir de nouvelles sensations et pourquoi pas de prendre un rail... je doutais cependant qu'elle ai quelque chose, n'était-elle pas devenue responsable ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

It's Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles

Revenir en haut Aller en bas

See I thought love was black and white ϟ Jessica Fowles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLLATERAL DAMAGE :: « wellington city » :: ◮ harvey avenue-
Sauter vers: